Margarine : définition de margarine


Margarine : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MARGARINE, subst. fém.

A. − CHIM., vieilli. Mélange de palmitine et de stéarine. De la combinaison nouvelle, il eût facilement séparé l'oléine, la margarine et la stéarine, en employant l'eau bouillante (Verne,Île myst.,1874, p. 182).
B. − ALIM. Produit utilisé le plus souvent pour remplacer le beurre, constitué par une émulsion stabilisée d'huiles, de graisses animales ou surtout végétales et d'eau, à laquelle on ajoute diverses substances telles des vitamines et des matières colorantes. Un pain de margarine. La formule de la margarine a évolué (Lar. encyclop.). Les margarines sont actuellement obtenues en émulsionnant les corps gras avec 16 % de lait écrémé (Luq.-Boud.Lait.1976):
. Le bourreau demeurait invisible. Il dirigeait tout Paris. Ses directives étaient simples. Il laissait tranquilles ses victimes: il ne s'agissait que de les laisser mourir peu à peu de faim. On les nourrissait à peine, une soupe, un peu de margarine. Mauriac, Baîllon dén.,1945, p. 477.
Prononc. et Orth.: [maʀgaʀin]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1813 chim. (Chevreul ds Annales de chim. et de phys., t. 88, p. 231); 2. 1869 «substance grasse ressemblant au beurre» (Catal. des Brevets d'inventions, Brevet no86480: l'oléomargarine, nommée vulgairement margarine, sortant de la presse, a la même composition immédiate que le beurre). Dér. du gr. μ α ρ γ α ρ ο ν «perle», var. de μ α ρ γ α ρ ι τ η ς «perle»; suff. -ine*. Fréq. abs. littér.: 34.
DÉR. 1.
Margarinerie, subst. fém.a) Fabrication, industrie de la margarine. La margarinerie ou la fabrique de graisses alimentaires (...) présente une variété importante de margarines et de graisses comestibles (Brunerie,Industr. alim.,1949, p. 143).L'utilisation de l'acide borique (...) n'aurait jamais provoqué aucun dommage. Il s'agit donc (...) d'un prétexte imaginé par une coalition ennemie groupant l'industrie laitière et la margarinerie (Meynaud,Groupes pression Fr.,1958, p. 239).b) P. méton. Lieu où l'on fabrique la margarine. On compte environ 20 margarineries actuellement en France (Brunerie, Industr. alim.,1949p. 52). [maʀgaʀinʀi]. 1resattest. a) 1949 «fabrication de la margarine» (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 41), b) 1949 «fabrique de margarine» (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 52); de margarine, suff. -erie*.
2.
Margarinier, subst. masc.Fabricant de margarine, ouvrier qui travaille dans l'industrie de la margarine. Le problème beurre − margarine se ramène en réalité à un jeu à trois: producteurs du beurre «fermier», fabricants du beurre «laitier», margariniers (Meynaud,Groupes pression Fr.,1958, p. 239).Emploi adj. Relatif à la margarine, à sa production. Il est permis de prévoir dans un proche avenir une réglementation plus rationnelle, qui encouragera la fabrication des margarines dans notre pays et le développement de l'industrie margarinière parallèlement au développement de l'industrie beurrière (Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 52).Les décisions prises dans le secteur margarinier retentissent sur le sort des producteurs de coprah des Nouvelles-Hébrides et de Nouvelle-Calédonie (Meynaud,Groupes pression Fr.,1958p. 237). [maʀgaʀinje]. 1resattest. a) adj. 1949 industrie margarinière (Brunerie, Industr. alim., p. 52), b) subst. 1958 «fabricant de margarine» (Meynaud, Groupes pression Fr., 1958, p. 239); de margarine, suff. -ier*.

Margarine : définition du Wiktionnaire

Nom commun

margarine \maʁ.ɡa.ʁin\ féminin

  1. Matière grasse alimentaire composée de graisses et d’huiles (hydrogénées ou non) dispersées dans de l’eau.
    • La margarine est initialement un dérivé animal, développé en France sous le Second Empire pour fournir aux pauvres une graisse bon marché.— (Erik Neveu, Sociologie politique des problèmes publics, 2015)
    • Concernant les délais de consommation, le beurre et la margarine sont les produits pour lesquels les Français s’autorisent le plus de libertés.— (Pauline Fréour, Alimentation : engouement pour les sushis et les tartares, 12 juillet 2017)
  2. (Chimie) (Vieilli) Corps d’une couleur nacrée que l’on trouve dans le suif de mouton, dans l’axonge et dans quelques autres graisses animales.

Nom commun

margarine \ˈmɑɹ.dʒə.ɹɪn\, \ˈmɑɹ.dʒə.ˌɹin\ (États-Unis) ; \ˈmɑː.dʒə.ɹɪn\, \ˈmɑː.dʒə.ˌɹiːn\ (Royaume-Uni)

  1. (Indénombrable) Margarine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Margarine : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARGARINE. n. f.
T. de Chimie. Corps d'une couleur nacrée que l'on trouve dans le suif de mouton, dans l'axonge, dans quelques autres graisses animales et que l'on utilise à la place du beurre.

Margarine : définition du Littré (1872-1877)

MARGARINE (mar-ga-ri-n') s. f.
  • Terme de chimie. Nom donné par Chevreul à la combinaison naturelle d'acide margarique et de glycérine, qui forme la plus grande partie de la portion concrète des huiles grasses.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MARGARINE. Ajoutez :
2Beurre artificiel, c'est-à-dire préparation qui se fait avec la graisse de bœuf et qui sert comme beurre. Ce matin, un violent incendie s'est déclaré rue de Pantin, n° 30, à Aubervilliers, dans les ateliers de fabrication de la margarine, Journ. offic. 11 mars 1876, p. 1716, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « margarine »

Étymologie de margarine - Littré

Voy. MARGARIQUE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de margarine - Wiktionnaire

Du français margarine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de margarine - Wiktionnaire

Invention, en 1869, du pharmacien français Hippolyte Mège-Mouriès, à l’origine émulsion de graisse de bœuf, de lait et d’eau baptisée par Michel-Eugène Chevreul Margarine, du grec ancien μάργαρον, margaron (« perle ») et du suffixe -ine du fait de sa couleur. Cette composition a bien changé : les margarines actuelles sont à base d’huiles et de graisses végétales.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « margarine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
margarine margarin play_arrow

Citations contenant le mot « margarine »

  • En outre, le rapport reconnaît que dans ces circonstances de marché en croissance et en amélioration rapide, les informations publicitaires et marketing les plus récentes sont très importantes pour déterminer les performances de la période de prévision et faire des choix essentiels pour la rentabilité et la croissance du Marché de la margarine industrielle. En outre, le rapport comprend un éventail de facteurs qui ont un impact sur la croissance du Marché de la margarine industrielle au cours de la période de prévision. De plus, cette analyse spécifique détermine également l’impact sur les segments individuels du marché. Instant Interview, Rapport d’étude sur le marché mondial de la margarine industrielle avec mise à jour COVID-19 – Instant Interview

Traductions du mot « margarine »

Langue Traduction
Corse margarina
Basque margarina
Japonais マーガリン
Russe маргарин
Portugais margarina
Arabe سمن
Chinois 人造黄油
Allemand margarine
Italien margarina
Espagnol margarina
Anglais margarine
Source : Google Translate API

Synonymes de « margarine »

Source : synonymes de margarine sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires