La langue française

Malfaire

Définitions du mot « malfaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALFAIRE, verbe intrans.

Vieilli. Commettre de mauvaises actions. Être enclin à malfaire. Il ne se plaît qu'à malfaire (Ac. 1835, 1878). Un homme enfermé depuis huit heures du matin jusqu'à huit heures du soir dans son étude, qui laisse sa femme sans occupation, ni inquiétude de fortune, un homme pareil a toutes les chances d'être cocu, car sa femme a toutes les chances de malfaire (Soulié,Mém. diable,t. 2, 1837, p. 60).
Rem. Le verbe n'est employé qu'à l'infinitif.
Prononc. et Orth.: [malfε:ʀ]. Ac. 1694 et dep. 1798 malfaire, Ac. 1718 mal faire, Ac. 1740 et 1762 mal-faire. Étymol. et Hist. Ca 1160 «faire du mal» (Enéas, 9466 ds T.-L., s.v. maufaire). Comp. de mal* adv. et de faire1*.

Wiktionnaire

Verbe

malfaire \mal.fɛʁ\ (voir la conjugaison) intransitif

  1. Faire du mal.
    • Voici les dispositions de ce traité qui fut signé à Lille le 28 avril 1424:
      1° Les bourgeois , manants et habitants de Tournai et de sa banlieue pourront librement et paisiblement aller , converser , passer , repasser et séjourner marchandement et d'autre manière par tous les pays de Flandre et d'Artois , compris les châtellenies de Lille , Douai et Orchies , et aussi dans le comté de Hainaut, à condition que si quelqu'un d'eux malfaisait dans lesdits pays, il en serait puni par justice; […].
      — (« Extraits des anciens registres aux délibérations des consaux de la ville de Tournai : registre commençant le 13 octobre 1422 et finissant au 5 juin 1425 », dans les Mémoires de la Société Historique et Littéraire de Tournai, tome 8, Tournai : chez Malo & Levasseur, septembre 1863, page 92)
    • N'aurait-il pas sa défense toute trouvée en disant qu'il ne peut être partout, et qu'il lui a suffi d'avoir guetté à droite, pendant qu'on malfaisait à gauche?... — (Eugène Muller, La forêt: son histoire, sa légende, sa vie, son rôle, ses habitants, Éditions P. Ducrocq, 1878, page 420)
    • Le refus est véhément : que le médecin ne pense même pas à introduire des étrangetés dans son corps. À l'inverse, qu'il lui enlève excès et excroissances, poisons qui malfaisaient sa bile. — (Mia Couto, Poisons de Dieu, remèdes du Diable, traduit du portugais (Mozambique) par Elisabeth Monteiro Rodrigues, éd. Anne-Marie Métailié, 2012, chap. 15)

Verbe

malfaire \Prononciation ?\

  1. Malfaire, faire du mal.
    • Item, se estranges nefs sont en ung port et sont robbees et malfaitz — (The Black Book of the Admiralty, T. Twiss, 1871. Édition de plusieurs textes anglo-normands des XIVe et XVe siècles)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MALFAIRE (mal-fê-r') v. n.
  • Faire de méchantes actions. Se garder de malfaire, Descartes, Pass. 158. S'il est quelque misérable état au monde où l'homme ne puisse pas vivre sans malfaire, Rousseau, Ém. III.

REMARQUE

L'Académie dit qu'il n'est usité qu'à l'infinitif ; mais rien n'empêcherait de l'employer en outre aux temps composés : il a malfait, etc.

HISTORIQUE

XIIIe s. La convoitise del monde qui tant a maufait, nes [ne les] lessa mie en pais, Villehardouin, CXXVI.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malfaire »

Mal, et faire ; provenç. malfar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Déjà au XVe siècle) Dérivé de faire avec le préfixe mal-.
  • Las ! aujourd'uy l'on desassorte
    Trestous les bons et les deffont :
    La planete court de tel sorte
    Que l'on fait tous ceulx qui malfont,
    Et des biens des bons les refont.
    — (Le Prisonnier desconforté du Château de Loches : Poème inédit du XVe siècle, avec une introduction, des notes, un glossaire et deux fac-similés, §. 22, vers 310-314, édité par Pierre Champion, Paris : chez A. Champion, 1909, p. 11)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(c. 1160) Dérivé de faire avec le préfixe mal-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malfaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malfaire malfɛr

Images d'illustration du mot « malfaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « malfaire »

Langue Traduction
Anglais do wrong
Espagnol hacer el mal
Italien sbagliare
Allemand falsch machen
Chinois 做错事
Arabe تفعل خطأ
Portugais fazer errado
Russe делать неправильно
Japonais 間違って
Basque gaizki egin
Corse facenu male
Source : Google Translate API

Synonymes de « malfaire »

Source : synonymes de malfaire sur lebonsynonyme.fr

Malfaire

Retour au sommaire ➦

Partager