La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « maillant »

Maillant

Définitions de « maillant »

Trésor de la Langue Française informatisé

MAILLER, verbe

I. − [Correspond à maille1I]
A. − Emploi trans. Qqn maille qqc.
1. [L'objet désigne un filet] Confectionner ou réparer les mailles de. Nazaire prit sa navette et mailla le filet des raquettes, pendant que Roméo cintrait au feu leur cadre d'aulne (Genevoix, Laframboise, 1942, p. 26).
2. [L'obj. désigne une pièce d'armure] Faire avec des mailles. Il a l'estoc, la lance, et la cotte maillée Qui de la nuque aux reins reluit ensoleillée (Leconte de Lisle, Poèmes barb., 1878, p. 287).
3. [L'obj. désigne un vitrage] Entourer de mailles. La grande salle à piliers et à solives, dont le mur n'est qu'un vitrage maillé de plomb (Hugo, Rhin, 1842, p. 240).
4. [L'obj. désigne une chaîne] Fabriquer les mailles de. P. métaph. De telles bontés maillent leur chaîne et la gratitude boucle son cadenas (H. Bazin, Qui j'ose aimer, 1956, p. 223).
5. Région. (Savoie, Suisse). [L'obj. désigne une branche, une tige] Tordre. Enlever le feuillage en le «maillant», non en le coupant, ce qui provoquerait des saignées provoquant [sic] la pourriture (P. Magnollay, P. Mottier, Culture maraîchère, Lausanne, Spes, t. 4, 1971, p. 118).
P. ext., fam. Fausser, voiler. Des individus avaient causé des dégâts (...) arrachant des panneaux de signalisation, en maillant d'autres (Le Nouvelliste et Feuille d'Avis du Valais,23 juill. 1980, p. 22).
B. − Emploi intrans. et pronom., PÊCHE
1. [Le suj. désigne un filet] Être de dimensions convenables pour capturer le poisson. (Dict. xixeet xxes.).
2. [Le suj. désigne un poisson] Se prendre dans les mailles d'un filet. Le beau filet si léger, où va se mailler la sardine (Chevrillon, Bret. hier I, 1925, p. 146).
II. − [Correspond à maille1II] Emploi intrans. et pronom.
A. − [Le suj. désigne un oiseau] Se couvrir de mailles. Les perdreaux ne maillent pas encore; les perdreaux commencent à se mailler (Ac.1835-1935).
B.− [Le suj. désigne une plante, notamment une cucurbitacée] Pousser des mailles. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [mɑje] et [-a-], (il) maille [mɑ:j], [-a-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Part. passé et adj. 1. a) 1160 «formé d'une cotte de mailles» (Enéas, éd. J. J. Salverda de Grave, 4416: li halbers fu... menu maillié); b) 1576 [éd.] «armé d'une cotte de mailles» (Bodin, Les Six livres de la République, p. 499); c) 1765 poisson maillé «poisson pris dans les mailles du filet» (Encyclop. t. 14, p. 220a, aussi se mailler); 2. 1376 «tacheté (des oiseaux)» (Modus et Ratio, 114, 69 ds T.-L.); 3. 1751 mar. bonnette maillée (Encyclop. t. 2, s.v. bonnette). B. Verbe trans. 1. 1611 «armer d'une cotte de mailles» (Cotgr.); 2. 1831 mar. «lacer» (Will.). C. Verbe intrans. 1. 1680 «faire des mailles de filets» (Rich.); 2. 1690 «commencer à avoir des mouchetures (des perdreaux)» (Fur.); 3. 1721 bot. (Trév., avec citat. d'aut.). Dér. de maille1*; dés. -er.
DÉR.
Mailleur, -euse, subst.a) Subst. Personne qui fabrique des filets de pêche. (Dict. xixeet xxes.). b) Subst. fém. Roue de cueillage [prise du fil par le bec d'une aiguille] d'un métier à tricoter. (Dict. xxes.). [mɑjoe:ʀ] et [-a-], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) subst. masc. α) 1550 «ouvrier qui fait des cottes de mailles» (Arch. de Simancas ds Gay), β) 1769 «personne qui confectionne des filets» (Duhamel du Monceau, Traité général des pêches maritimes, t. 16, p. 10), b) subst. fém. 1902 «roue de cueillage d'un métier à tricoter» (Nouv. Lar. ill.); de mailler, suff. -eur2*.
BBG. Chautard Vie étrange Arg. 1931, p. 120.

Wiktionnaire

Adjectif - français

maillant \mɑ.jɑ̃\

  1. (Pêche) Qualifie un type de filet vertical destiné à piéger les poissons par leurs opercules.
    • La capture se fait surtout de nuit et au moyen d’immenses nappes ou « tessures » de filets maillants et dérivants, qui sont plongées en travers du flot, à la profondeur où l’on espère trouver un « lit » de harengs. — (P. Fournier, Attributions de police générale du Département de la Marine, in Revue maritime et coloniale, tome 59, Berger-Levrault et Cie, Paris, 1878)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MAILLER. v. intr.
T. d'Arts. Faire un filet au moyen de mailles. Fer maillé, Treillis de fer qui se met à une fenêtre. Les jours de servitude doivent être à fer maillé et à verre dormant. Il se dit aussi des Poissons qui se prennent aux mailles du filet. La sardine se maille.

MAILLER, intransitif, ou SE MAILLER signifie Se couvrir de mailles, en parlant du Plumage des perdreaux. Les perdreaux ne maillent pas encore. Les perdreaux commencent à se mailler.

Étymologie de « maillant »

(Adjectif) (1878) Du participe présent de mailler (« se prendre aux mailles d’un filet », en parlant des poissons).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maillant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maillant majɑ̃

Citations contenant le mot « maillant »

  • Le comité départemental de tourisme équestre de l’Ariège (CDTE) œuvre chaque année pour faire découvrir les charmes de l’Ariège à cheval. Plus que jamais, et au lendemain d’un confinement éprouvant pour bon nombre, le tourisme équestre apparaît comme un moyen de renouer avec la nature. Qu’il s’agisse de sorties pieds nus au grand air, à la découverte des grands sites de l’Ariège, des plaisirs gastronomiques locaux ou encore de l’éthologie équine, la quarantaine de centres équestres maillant tout le territoire offre l’embarras du choix. Pour tous les niveaux, et surtout, tous les âges. "La situation a été difficile pour tout le monde, y compris pour les professionnels du secteur, reconnaît René Birebent, président du comité départemental de tourisme équestre. C’est important de mettre en avant leurs activités, bel et bien au rendez-vous, cet été, à destination du grand public." ladepeche.fr, Tourisme équestre : "l’Ariège est un beau terrain de jeu" - ladepeche.fr
  • "Il faut 'désaturer' la ville et l'espace public en maillant mieux la ville, en adoptant une organisation décentralisée. La voirie a été pensée comme le lieu de passage de véhicules polluants, et ce n'est pas le sens de l'Histoire : les habitants doivent pouvoir marcher, faire du vélo, avoir des rues végétalisées, des commerces de proximité, des écoles ouvertes", explique-t-il.  LExpress.fr, A quoi va servir l'adjointe au maire de Paris en charge "de la ville du quart d'heure" ? - L'Express
  • Sa belle intelligence, au contraire, est de faire de son parcours un lieu de dialogue tout à la fois local (maillant le territoire de Lille à Montpellier) et international, en montrant comment le jeu en France, ses pratiques, ses acteurs, n’ont pu se structurer et se créer que par les apports et échanges, mais aussi par ses irrigations transerves : du bar aux labos, de la littérature au cinéma. , Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon – “Une histoire du jeu video en France – 1960-1991 : Des labos aux chambres d’ados”” | Culturopoing

Images d'illustration du mot « maillant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maillant »

Langue Traduction
Anglais gill
Espagnol branquia
Italien branchia
Allemand kieme
Chinois
Arabe الخيشومية
Portugais guelras
Russe жаберных
Japonais えら
Basque gill
Corse branca
Source : Google Translate API

Synonymes de « maillant »

Source : synonymes de maillant sur lebonsynonyme.fr

Maillant

Retour au sommaire ➦

Partager