La langue française

Loquedu

Sommaire

  • Définitions du mot loquedu
  • Phonétique de « loquedu »
  • Citations contenant le mot « loquedu »
  • Traductions du mot « loquedu »
  • Synonymes de « loquedu »

Définitions du mot loquedu

Trésor de la Langue Française informatisé

LOCDU, -UE; LOQUEDU, -UE, adj. et subst.

Argot
A. − Adj. Un peu fou, bizarre. Synon. fam. cinglé, timbré, toqué.Fallait qu'il soye singulier loquedu, vraiment rien dans sa petite tête, le Jean-Paul, pour s'être laissé influencer par le caporal (A. Le Breton, Le Corbillard de Jules, Paris, Table Ronde, 1979, p. 44).
B. − (Individu) misérable, méprisable ou laid. Synon. minable (fam.), tocard (arg.).Qu'importe qu'elle [celle que tu aimes] soit tordue / Bien roulée ou locdue (Gelval, Fables et récits arg.,1945, p. 11).Dans un bled, paumés, à perpète Vivaient deux loquedus sans fric (Marcus, Quinze fables,1947, p. 4).Adam et Ève étaient d'la cloche, paumés, loqu'dus (Stollé, Douze récits hist.,1947, p. 7).
C. − (Individu) sournois et dangereux. Il s'agissait de truands détestables (...). J'étais bien de l'avis de Riton, pour la disparition de tous ces loquedus (Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 105).Cf. Le Breton, Langue verte et noirs desseins ds Rob. Suppl. 1970.
Prononc. et Orth. : [lɔkdy]. Stollé, loc. cit. : loqu'dus (graph. phonét. [ə] non prononcé). Au plur. des locdus, des loquedus. Étymol. et Hist. 1935 (Simonin, J. Bazin, Voilà taxi! p. 196). Apocope de loc-du-toc, largonji de toqué* et de tocard* (Esn.).

Wiktionnaire

Adjectif

loquedu \lɔk.dy\ masculin

  1. (Populaire) Qui est vêtu de loques.
  2. (Argot) Qui est étrange, moche, minable.

Nom commun

loquedu \lɔk.dy\ masculin (pour une femme on dit : loquedue)

  1. (Populaire) Personnage qui est vêtu de loques, de haillons.
    • Le « sous-off » Coutard […] s’agace : « Les curés obligeaient les montagnards viets à porter des vestes et leurs femmes des soutifs, c’était n’importe quoi. Habillés, ils avaient l’air barbare, de loquedus. » — (Arnaud Vaulerin, « Coutard l’Asiate », dans Libération, vendredi 5 novembre 2010, p. 37)
    • - J’me suis pas arraché de taule pour faire fantasmer les loquedus. (Gérard Lanvin)
      - Loquedus? & vous, vous vous êtes regardé, avec vos petites pompes jaunes. (Miou-Miou dans "Est-ce bien raisonnable ?")
    • Dans un bled, paumés, à perpète Vivaient deux loquedus sans fric — (Marcus, « Quinze fables », 1947, p. 4)
  2. (Argot) Personne minable.
  3. (Argot) Personne dangereuse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « loquedu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
loquedu lɔkœdy

Citations contenant le mot « loquedu »

  • "L'injure actuelle, explique Alain Rey (2), est très proche de l'arme primitive. C'est la violence immédiate, pure." Au XVIIe siècle, où l'art de l'invective faisait partie de l'art de vivre, bien des mots-images phalliques, braquemart ou pistolet, désignaient aussi des pièces de l'arsenal militaire. Aujourd'hui, l'insulte chantournée et les procédés vexatoires alambiqués s'évanouissent, mais non pas les pulsions offensives. Seule la forme a changé : de plus en plus, on frappe lourdement l'autre dans ce qu'il est, on désigne ses tares physiques, psychologiques ou sociales : "toquard", "baba", "prolo", "bougnoule", "pôv'mec", "loquedu"... L'injure est désormais moins un substitut de la violence que l'expression même de la violence. Essayez un peu de traiter quelqu'un de "crevure" ou d'"empapaouté". La riposte, selon toute vraisemblance, sera moins verbale - du genre "Vous en êtes un autre" ou "Cé çui kildi kié" - que physique. Direct du droit, crochet du gauche.   LExpress.fr, 1981 - La valse des jurons - L'Express
  • Revenons à "Millenium : ce qui ne me tue pas". Le film est une succession de bagarres, d'explosions, de poursuites, de cassages de gueules, grâce à Lisbeth Salander. James Bond, à côté, c'est une nullité indigente. Jason Bourne, c'est un loquedu à peine capable de nouer ses lacets. L'Obs, "Millenium : ce qui ne me tue pas" : Lisbeth Salander, héroïne "badass"
  • Je va pas répondre aux insultes d'un loquedu .....A force d'avoir son suppositoire en permanence, il a le doigt sur la coutume qui consiste entre deux constipations d'insulter derrière son ordi . Le gland . ladepeche.fr, Toulouse. La 4G dans le métro toulousain ça vous transporte dans le virtuel - ladepeche.fr

Traductions du mot « loquedu »

Langue Traduction
Anglais talkative
Espagnol hablador
Italien loquace
Allemand gesprächig
Chinois 健谈的
Arabe كثير الكلام
Portugais falador
Russe разговорчивый
Japonais おしゃべりな
Basque talkative
Corse parlante
Source : Google Translate API

Synonymes de « loquedu »

Source : synonymes de loquedu sur lebonsynonyme.fr
Partager