La langue française

Logiciste

Sommaire

  • Définitions du mot logiciste
  • Étymologie de « logiciste »
  • Phonétique de « logiciste »
  • Citations contenant le mot « logiciste »
  • Traductions du mot « logiciste »
  • Synonymes de « logiciste »

Définitions du mot logiciste

Trésor de la Langue Française informatisé

Logiciste, adj.Qui tend à extrapoler du domaine de la logique à d'autres domaines. Les tendances logiciennes ou logicistes du tempérament français font qu'il est nécessaire de lui rappeler ces conditions propres de la politique, je dis de la sagesse politique et de l'éthique politique les plus authentiquement pures, telles qu'un saint Louis pouvait les entendre (Maritain, Human. intégr.,1936, p. 233).[lɔ ʒisist]. 1resattest. a) 1936 id., b) 1962 « qui concerne ou qui soutient le logicisme » (Lar. encyclop.); de logicisme, suff. -iste*.

Wiktionnaire

Adjectif

logiciste \lɔ.ʒi.sist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui applique, extrapole les notions du domaine de la logique à d’autres domaines.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « logiciste »

(1936) Dérivé de logicisme avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « logiciste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
logiciste lɔʒisist

Citations contenant le mot « logiciste »

  • 30Ces deux attitudes devant l’existence des discours, Foucault les conceptualise sous les noms d’« esquive logiciste » et de « surprise épistémique ». D’une part, « l’esquive logiciste » prétend rendre compte de l’existence d’un discours par le fait qu’il serait vrai, qu’il rendrait compte de « la réalité » : « l’esquive logiciste […] consiste à faire jouer le critère de vérification comme explication d’existence » (p. 237). La « surprise épistémique », en revanche, consiste précisément à s’étonner de l’existence des discours, comme toujours en trop : , « Ce réel en quoi consiste le discours ». Sur Subjectivité et vérité de Foucault (Acta Fabula)
  • Jean-Luc Nancy Personne ne peut nier que la question dite du « sens de l’être » aura fait bouger la philosophie comme l’avait fait la « critique » kantienne ou la « praxis » marxienne. Déclarer impossible le substantif « être » est un geste de pensée d’une portée exceptionnelle. Tout philosophe sérieux le sait. En revanche, attribuer à cet « être » sorti de l’ontologie une histoire avec premier commencement (exclusivement grec) suivi d’un « oubli » désastreux qui mènerait à un nouveau « commencement » inouï, voilà qui reste soumis à un schème destinal, une sorte de messianisme, de parousie et d’apocalypse réinvestis sur un mode visionnaire, boursouflé et belliqueux qui ne prouve pas seulement un délire personnel – mais un profond malaise, voire un désarroi de la pensée au milieu du XXe siècle. Il a eu d’ailleurs des pendants opposés, logicistes ou pragmatistes, qui ont eux aussi témoigné de ce désarroi. L’Occident a commencé à trembler sur lui-même et pour lui-même. Ce n’est pas fini. L'Humanité, Jean-Luc Nancy « Vouloir un sens unique ouvre sur une violence : le meurtre des autres sens » | L'Humanité
  • de m^me il ne faut pas confondre raison en minuscule correspondant à la raison humaine immanente individuelle purement logiciste et la Raison en majuscule qui est de nature transcendantale, raison universelle ,absolue et transcendante ,Logos de l’Univers ,Raison christique , créatrice et rédemptrice et aussi Raison hégélienne conductrice de l’histoire . AgoraVox, Introduction de la théorie du genre dans les écoles et la société - AgoraVox le média citoyen
  • cette Raison (avec un R majuscule ,qu’il ne faut pas confondre avec la petite raison individuelle purement analytique et logiciste ),cette Raison universelle ,absolue et transcendante , créatrice de tous les phénomènes humains et conductrice de l’Histoire ,perceptive et sensitive ,dotée de tous les sens aussi bien corporels ,intellectuels que spirituels (sens du vrai en soi ,du juste en soi et du beau ensoi) est l’Esprit de l’Homme qui crée l’homme et le progrès de l’homme ,transcendant à lui-même en étant un absolu à lui-même .---------------------C’est ainsi que se conçoit le rationalisme transcendant à travers de cette Raison trancendante et en même temps immanente à l’Homme lui-même Il y a donc un rationalisme transcendant qu’il ne faut pas confondre avec le rationalisme mécaniste ------------------------------Un déiste ou théiste rationaliste met cette Raison en dehors de l’homme tandis qu’un athée rationaliste met cette raison à l’intérieur de l’Homme -------------------------------le marxiste qui met la Raison à l’intérieur de l’Homme comme moteur de son propre progrès et par là assigne l’Homme la vertu de transcender lui-même est un athée rationaliste ----------------------------En quelque sorte l’Homme est divinisé Et d’ailleurs le christianisme lui-même érige cette Raison appelée Logos par les anciens grecs au rang de divinité comme 3è valeur hypostatique de la Trinité ,ppelée par St-Jean le Verbe ou l’Esprit de Vérité  C’est ainsi que l’athée rationaliste (et non pas nihiliste ,je le répète )qui est relié à cette Raison comme source de toute connaissance et guide de sa vie pour discerner le bien et le mal (St-Thomas d’Aquin) peut être dit religieux car relié à la transcendance de la Raison selon la définition étymologique et tout à fait générale du terme religieux ,à savoir être relié à une transcendance quelconque Et l’athée rationaliste en restant rigoureux et intransigeante dans la détermination de la vérité sert la religion comme purificateur des systèmes religieux en les débarrassant des scories ,des mensonges et des illusions contraire à la vérité qui est une valeur divine et le fondement de la religion authentique PS---------------------il ne faut pas se limiter aux définitions que donne Wikipédia car cela reste du niveau assez scolaire pour ne pas dire superficiel ou banal et sont bien souvent insuffisantes pour des spécialistes dans les concepts pointus de la connaissance scientifique ou philosophique AgoraVox, Le Linceul de Turin résiste au doute - AgoraVox le média citoyen
  • Enfin, Ali A.Moezzi se dit islamologue/historien … mais chiite, comme si un prof de math se disait plus de tendance formaliste que logiciste (ou inversement_en imagé bien entendu) … non un prof de math est un prof de mathématiques. L’islam n’est ni chiite, ni sunnite, mais islamique. Qu’un pékin moyen fasse l’erreur de compréhension, OK, mais se dire historien et islamologue et faire cette mal-compréhension, désolé … mais ça décrédibilise. On est loin de la vision de feu, le Pr M. Shahrour (récemment décédé, qu’il repose en paix), qui lui avait étudié le Coran durant plus de 40 années et a des analyses qui rejoignent t la logique … mais plus près de nous, de Ghaleb Bencheikh jusqu’à Imran Hosein (érudit en islam et autres religions/eschatologie islamique/sciences économiques et géopolitique) … bref, majorité de vrais et sensés spécialistes de l’islam ne donnent au chiisme, qu’une forme d’incompréhension … en effet, idéologie séparatiste intervenue après la mort du Prophète et, c’est d’ailleurs cette faiblesse qui a laissé l’islam se faire "Troyer", puis plus tard, se faire littéralement scotcher sur place … mais c’est un autre débat. Ouf ! AgoraVox, Le Coran décréé / Le Coran des historiens - Agoravox TV

Traductions du mot « logiciste »

Langue Traduction
Anglais logicist
Espagnol logicista
Italien logicista
Allemand logiker
Chinois 逻辑主义者
Arabe منطق
Portugais lógico
Russe логицистом
Japonais 論理学者
Basque logicist
Corse logisticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « logiciste »

Source : synonymes de logiciste sur lebonsynonyme.fr
Partager