La langue française

Latrines

Sommaire

  • Définitions du mot latrines
  • Étymologie de « latrines »
  • Phonétique de « latrines »
  • Citations contenant le mot « latrines »
  • Traductions du mot « latrines »
  • Synonymes de « latrines »

Définitions du mot « latrines »

Trésor de la Langue Française informatisé

LATRINES, subst. fém. plur.

Lieux retirés destinés à la satisfaction des besoins naturels. Il n'y a que deux endroits où l'on paye pour avoir le droit de dépenser : les latrines publiques et les femmes (Baudel., Fusées,1867, p. 636).On dit aussi privés, lieux d'aisances, cabinets d'aisances, water-closets; mais le mot latrines est celui qui convient le mieux dans le langage administratif (Chabat, t. 2 1876).Lesenfants de France (...) reçoivent trop souvent une éducation contre nature (...). Enseignement abstrait dans des cadres souvent hideux, dans une odeur de caserne et de prison dans des relents de fayots et de latrines (Mauriac, Journal,1950, p. 26):
Dans les écoles, la salubrité des cabinets d'aisances est toujours négligée. Dans nombre d'écoles de ville, dans toutes les écoles de campagne, on se contente de latrines, dites à la turque, toujours mal entretenues, et dont d'ailleurs le nettoyage est rendu souvent des plus difficile. Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 292.
Au sing., rare et littér. La planche d'une latrine qui m'a l'air passablement pourrie (Flaub., Corresp.,1850, p. 253).
P. métaph. Les dalles de l'histoire (...) Ne seraient que l'étable infâme d'Augias, La latrine et l'égout du sort, sans le lavage Du sang (Hugo, Année terr.,1872, p. 189).Si le mystère eucharistique est sublime, (...) il n'en est pas de même du spiritisme qui n'est, en fin de compte, que la latrine du surnaturel, que le goguenot de l'au-delà! (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 175).
REM.
Latrinaire, adj.De latrines. Il nous paraît que les exégètes superficiels commettent une erreur grossière en attribuant par une extension abusive à l'auteur des préférences exclusivement latrinaires [en fait d'excrétions] (B. Vian, Sur Sartre, in La Rue, no6, 12 juill. 1946, 12 ds Quem. DDL t. 20).
Prononc. et Orth. : [latʀin]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1437 (Cout. d'Anjou, II, 389, Beautemps-Beaupré ds Gdf. Compl.); au sing. de Nicot 1606 à Pomey 1671; qualifié de ,,vieux mot`` par Rich. 1680. Empr. au lat. de l'époque impérialelatrina de même sens; l'a. fr. employait en ce sens longaigne. Fréq. abs. littér. : 111. Bbg. Hélin (M.). Glanes lexicogr. Arch. Lat. Med. Aev. 1970, t. 37, p. 232, 241.

Wiktionnaire

Nom commun

latrines \la.tʁin\ féminin au pluriel uniquement

  1. (Construction) Lieu où l’on satisfait les besoins naturels, toilettes.
    • Il y a deux classes de moralistes et des politiques: ceux qui n’ont vu la nature humaine que du côté odieux ou ridicule, et c’est le plus grand nombre […] ceux qui ne l’ont vue que du beau côté et dans ces perfections […] Les premiers ne connaissent pas le palais dont il n’ont vu que les latrines. — (Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort, Maximes et pensées, chapitre I, Maximes générales, 1795)
    • Il me semble qu’il n’y a pas besoin d’être artiste pour cela et que, même sans flair particulièrement fin, on ne choisit pas d’aller villégiaturer dans des latrines pour être plus à portée de respirer des excréments. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 288)
    • Aujourd'hui, 892 millions de personnes défèquent à l’air libre et 2,4 milliards manquent de toilettes et de latrines, soit un bon tiers de l’humanité. — (Loïc Chauveau, L’urine, un trésor à récupérer, Sciences & Avenir, 10 février 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LATRINES. n. f. pl.
Lieu où l'on satisfait les besoins naturels. Il a vieilli.

Littré (1872-1877)

LATRINES (la-tri-n') s. f. pl.
  • Lieu où l'on satisfait les besoins naturels.

REMARQUE

D'après Legoarant, latrine peut se dire au singulier : Cet établissement avait déjà plusieurs latrines, mais il fallut en construire une nouvelle qui fut placée dans la partie du nord. Voilà une latrine qui a besoin de réparation.

HISTORIQUE

XVIe s. Ceux qui curent les latrines, Paré, XIV, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « latrines »

Lat. latrina, que les grammairiens latins s'accordent à faire venir de lavatrina, bain ; le mot de lavatrina existe ; ce serait un euphémisme comme garde-robe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin latrina, lui-même dérivé de lavatrina (« lavabo »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « latrines »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
latrines latrin

Citations contenant le mot « latrines »

  • Des fouilles entreprises en 2017 dans les latrines et des découvertes fortuites, ont déjà permis de mettre à jour un mobilier archéologique nombreux. Il est présenté lors des visites guidées, qui se déroulent les jeudis, vendredi et samedi après-midi (14 h 30 et 15 h 30), jusqu’aux Journées du Patrimoine, des 19 et 20 septembre. , Les Fougerêts. Des fouilles archéologiques ont eu lieu au manoir du Launay - Redon.maville.com
  • L'incendie qui a ravagé une partie du château en 2016 a permis de mettre au jour plusieurs parties de la chambre de Philippe Le Bel. La porte d'entrée, comme celle des latrines. La cheminée qui avait été dissimulée et dans laquelle étaient ensevelis les remplages gothiques des fenêtres. Elle a également retrouvé sa surface initiale car la pièce avait été divisée par un étage et en une dizaine de chambres. www.lamontagne.fr, Au château de Ravel (Puy-de-Dôme), des trésors du passé à (re)découvrir - Clermont-Ferrand (63000)
  • Son organisation spatiale a été adaptée "au modèle architectural primitif" avec un accès unique situé au centre de sa façade principale. À gauche de la salle, se trouve la zone des ablutions et des latrines, et à droite, la salle du muezzin, reliée au minaret. Bladi.net, Ceuta : la première grande mosquée fête ses 80 ans
  • "On a beaucoup de latrines ! A l'époque, on creuse un trou, on s'en sert comme toilettes et comme poubelles. On y trouve des graines, des traces de céréales, de fruits... Dans la terre on va même pouvoir faire des analyses sur les parasites, intestinaux par exemple, qui permettent de connaître l'état de santé des habitants."  www.larep.fr, Des latrines dans des tonneaux ? C'est une des découvertes mises au jour à l'ancienne vinaigrerie d'Orléans - Orléans (45000)
  • Un arrêté du 19 juillet 1884 oblige les riverains de l’Yèvrette à supprimer les latrines qui se trouvent sur le cours d’eau et à établir des fosses étanches. www.leberry.fr, C'était les 19 et 20 juillet 1847 : le train est arrivé à Bourges avant la gare - Bourges (18000)

Traductions du mot « latrines »

Langue Traduction
Anglais latrines
Espagnol letrinas
Italien latrine
Allemand latrinen
Chinois 厕所
Arabe المراحيض
Portugais latrinas
Russe уборные
Japonais 便所
Basque komunak
Corse latrine
Source : Google Translate API

Synonymes de « latrines »

Source : synonymes de latrines sur lebonsynonyme.fr
Partager