La langue française

Interrogat

Définitions du mot « interrogat »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTERROGAT, subst. masc.

Rare et vx, DR. Question ou ensemble de questions posées par un juge. Synon. usuel interrogatoire.La condamnation à la roue fut prononcée, après la question préalable, ordinaire et extraordinaire, durant les interrogats (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 266).
P. ext., littér. Interrogation, question. Des interjections brèves, des exclamations suspendues, de timides interrogats, de préhistoriques facéties et des calembours tertiaires faufilaient peu à peu la rumeur joyeuse (Bloy, Désesp.,1886, p. 281).
Prononc. : [ε ̃tε ʀ ɔga]. Étymol. et Hist. 1545 « interrogation, question » (P. de Changy, Instit. de la femme chrest., I, 4 ds Hug.). Empr. au b. lat.interrogatus (part. passé subst. de interrogare, v. interroger ) « question, interrogation ».

Wiktionnaire

Nom commun

interrogat \ɛ̃.tɛ.ʁɔ.ɡa\ masculin

  1. (Droit) (Désuet) Interrogation.
    • On disait à un homme qui fatigue par des questions continuelles, qu'on n'a que faire de tous ses interrogats.
    • L'amant faisait encore quelques interrogats, et j'eus le temps de gagner la porte. — (Nicolas Rétif de la Bretonne, Monsieur Nicolas, 1796), Bibliothèque de la Pléiade, Tome 1, p. 964.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INTERROGAT (in-tè-ro-ga) s. m.
  • 1Ancien terme de pratique. Question faite par les juges ; l'ensemble des questions adressées devant le tribunal à l'une des parties.
  • 2 On disait à un homme qui fatigue par des questions continuelles, qu'on n'a que faire de tous ses interrogats, Dict. de l'Acad. 1696. … Tout bellement ! vous prenez trop de soin ; Et c'est aussi pousser l'interrogat trop loin, Piron, Métrom. III, 2.

    Terme vieilli.

HISTORIQUE

XVIe s. Luy faisoit cet interrogat, Des Accords, Bigarrures, p. 50, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INTERROGAT, s. m. (Jurisprud.) terme de palais, se dit des demandes ou interrogations faites par le juge, ou commissaire député, à un accusé ou à une partie civile, lors d’un interrogatoire. Voyez Interrogatoire.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « interrogat »

Lat. interrogatum, chose demandée par interrogation, de interrogare, interroger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin interrogatum (« interroger, chose demandée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « interrogat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
interrogat ɛ̃tɛrɔga

Citations contenant le mot « interrogat »

  • La police a remis Dweikat au Shin Bet pour un interrogatoire Le service de sécurité a déclaré qu’il examinait la possibilité qu’il ait des antécédents de maladie mentale, mais qu’il était « trop tôt pour dire » si cela pouvait expliquer l’attaque. , Le rabbin Shaï Ohayon, victime de l'attentat à Petah Tikva, a été enterré | The Times of Israël

Traductions du mot « interrogat »

Langue Traduction
Anglais interrogat
Espagnol interrogar
Italien interrogat
Allemand verhören
Chinois 审讯
Arabe استجواب
Portugais interrogar
Russe interrogat
Japonais 尋問
Basque interrogat
Corse interrugatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « interrogat »

Source : synonymes de interrogat sur lebonsynonyme.fr

Interrogat

Retour au sommaire ➦

Partager