La langue française

Insociabilité

Sommaire

  • Définitions du mot insociabilité
  • Étymologie de « insociabilité »
  • Phonétique de « insociabilité »
  • Citations contenant le mot « insociabilité »
  • Traductions du mot « insociabilité »
  • Synonymes de « insociabilité »
  • Antonymes de « insociabilité »

Définitions du mot insociabilité

Trésor de la Langue Française informatisé

INSOCIABILITÉ, subst. fém.

A. − Vieilli. Incapacité à vivre en société. Synon. asociabilité; anton. sociabilité.Ce peuple est insociable, dit-on : cette insociabilité n'est pas certaine (Le Moniteur,t. 2, 1789, p. 456).Il [le paysan] hait le riche, il hait son voisin, et le monde. Seul, dans cette misérable propriété, comme dans une île déserte, il devient un sauvage. Son insociabilité, née du sentiment de sa misère, la rend irrémédiable (Michelet, Peuple,1846, p. 61).
B. −
1. Attitude de quelqu'un qui n'est pas capable de relations aimables ou agréables avec ses semblables. Anton. sociabilité.Son insociabilité (...) se montrait par des gestes menaçans et par les expressions les plus grossières (Baudry des Loz., Voy. Louisiane,1802, p. 29):
... toute réclamation, toute protestation, tout mouvement d'intolérance n'aboutit qu'à vous faire taxer d'insociabilité (car, si paradoxal que ce soit, on vous demande encore dans ce domaine d'être sociable)... Breton, Nadja,1928, p. 131.
2. Caractère de quelque chose qui témoigne de l'incapacité de quelqu'un à avoir des relations aimables ou agréables avec ses semblables. J'ai fait remarquer, dans la dernière séance, que nous devions aux Germains le sentiment énergique de la liberté individuelle, de l'individualité humaine. Or, dans un état d'extrême grossièreté et d'ignorance, ce sentiment, c'est l'égoïsme dans toute sa brutalité, dans toute son insociabilité (Guizot, Hist. civilisation, leçon 3, 1828, p. 20).
Prononc. et Orth. : [ε ̃sɔsjabilite]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1721 l'insociabilité des humeurs (Montesquieu, Lettres persanes, t. 1, p. 93); 2. 1789 « incapacité à vivre en société » (Le Moniteur, loc. cit.). Dér. de insociable*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér. : 17.

Wiktionnaire

Nom commun

insociabilité \ɛ̃.sɔ.sja.bi.li.te\ féminin

  1. Caractère de celui qui est insociable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSOCIABILITÉ. n. f.
Caractère de celui qui est insociable.

Littré (1872-1877)

INSOCIABILITÉ (in-so-si-a-bi-li-té) s. f.
  • Caractère de celui qui est insociable. On compta pour rien les dégoûts, les caprices et l'insociabilité des humeurs, Montesquieu, Lett. pers. 116. Le progrès des lumières autorise à penser que cette insociabilité aura un terme, Raynal, Hist. phil. VIII, 34.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « insociabilité »

(Date à préciser) De insociable et le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Insociable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « insociabilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
insociabilité ɛ̃sɔsjabilite

Citations contenant le mot « insociabilité »

  • Nous allons progressivement retrouver notre vie sociale. Nos relations auront-elles changé?On sera moins proches mais aussi plus demandeurs d'échanges. La peur du virus règne malgré l'appétence à se retrouver. Cette ambivalence rappelle l'insociable sociabilité décrite par Kant : on a une attirance irrésistible vers l'altérité, mais l'autre incarne aussi mille menaces. D'ordinaire, on camoufle cette insociabilité. Dans le contexte actuel, on peut plus facilement assumer sa peur.  lejdd.fr, La philosophe Julia de Funès : "On se concentrera sur les gens qu’on aime"
  • Un psychologue allemand (Asendorpf, 1990) a décrit 3 types de retrait social, celui lié à la timidité, celui lié à l'insociabilité ou le goût de la solitude, et le comportement d'évitement. Tous ces types de retrait ont été associés avec des facteurs d'inadaptation sociale cependant peu d'études ont regardé le rôle précis des nouveaux médias dans cette inadaptation. santé log, JEUX VIDÉOS et RETRAIT SOCIAL: L'écran désocialise encore un peu plus | santé log
  • Né en Alsace, le jeune Alain débarque à Martigues tout petit avec sa famille. Le père Oreille est un véritable athlète, un grand sportif qui exerce la profession de maçon. Il transmet son métier à son rejeton. A 11 ans, Alain conduit déjà le Saviem de son oncle. Deux ans plus tard, il fait ses premiers dérapages au volant d’une Citroën Traction et offre des baptêmes de glisse à la petite Sylvie… Alain a hérité de la constitution physique hors normes et de l’esprit sportif de son paternel, c’est aussi un optimiste né. Il se marie à 18 ans avec Sylvie et se voit rejeter par l’armée à cause de son… insociabilité ! A cette époque, il n’a pas d’argent alors, pour réaliser son rêve de faire de la course automobile, il travaille jour et nuit en tant que maçon – carreleur payé à la tâche avant d’attaquer une seconde journée de mécanique… De plus en plus, le gaillard souffre de démangeaisons chroniques au niveau du pied droit. En 1972, il jette son dévolu sur une modeste BMW 1600 et débute en courses de côtes. En 1975, avec Sylvie, ils achètent une Rallye II à crédit. De son côté, dans le Comté de Worcestershire, Nigel Mansell passe du Kart à la Formule Ford puis à la F3. Sa femme fait un emprunt pour entretenir le rêve…Alain vit avec Sylvie en HLM et des rêves, il en a plein la tête. Ses premiers rallyes ne passent pas inaperçus : il fait montre d’un certain engagement ! En 1977, Sylvie décide de monter dans le baquet de droite. Le couple devient la terreur du Gr2 et aux alentours de Marseille, c’est la nouvelle référence en rallye. Certes, les fins de mois sont difficiles mais peu importe, la vie est belle… En 79, ils finissent 2ème scratch du rallye de l’Hérault et remportent leur première « grande victoire » en Gr2 lors du Mont Blanc avec une Rallye III. Mansell lui, gagne ses premières courses en F3 et son style ne passe pas inaperçu non plus. A l’attaque, Alain et Nigel ne sont pas des modérés, plutôt des extrémistes. Ce qui est probablement dû à leur belle paire…de moustache ! Rallye-Sport.fr, Alain Oreille, plus belle la vie
  • Puis la mécanique s’emballe : congés maladie, nouvelles désobéissances, rapports médicaux, et diagnostics se succèdent, « Carlo Zinelli, classe 1916 » finit par être renvoyé parmi les siens sous escorte, comme un fou qui n’a que 25 ans. Sa famille ne le reconnaît pas. Il commence alors une période où se succèdent les actes d’insociabilité, déambulant dans les rues, apostrophant les passants, assis durant des heures à fixer une serveuse de bar… Il a désormais rompu le contrat social, et s’est affranchi de toute responsabilité. À 31ans, sa vie civile est résolument finie. Carlo Zinelli va pouvoir enfin se consacrer aux choses de l’art. Son état se stabilise à l’hôpital. Les phases aigües s’espacent. Il finit par se retrancher totalement dans son monde. Il ne communique plus. Ses propos ne sont déjà plus que musiques, rythmes, et associations de sonorités asignifiantes. Il a conquis cet espace poétique qu’il va bientôt mettre en lignes et en couleurs. , la Diagonale de l’art - Carlo Zinelli, grandeurs et misères de l'art brut - Libération.fr
  • Par une étrange coïncidence, nous vivons en société et haïssons la société « exactement pour les mêmes raisons ». Ce paradoxe qui lie l’insociabilité des sujets et leur soumission à un pouvoir politique commun traverse toute la pensée de Hobbes. Un mystère sondé par Luc Foisneau, dans un livre-somme synthétisant vingt années de recherches consacrées au philosophe de Malmesbury. Dans ce recueil composé d’études pour la plupart inédites, le directeur de recherches au CNRS se montre attentif à la manière dont Hobbes unit étroitement anthropologie, politique et morale. La description des structures générales de l’œuvre alterne avec l’analyse serrée de ses tensions internes ou pétitions de principe apparentes. Ainsi pourquoi faire du contrat le fondement de toute autorité politique, alors que les contrats ne valent qu’en présence d’une puissance de coercition déjà constituée ? N’est-ce pas un paravent idéologique destiné à « masquer le fait brut de la domination », comme l’ont affirmé Foucault ou Quentin Skinner ? Prenant le texte au sérieux, Foisneau refuse ces solutions de facilité et prend le parti de la subtilité herméneutique. A contre-courant de l’image d'un philosophe croquemitaine totalement inféodé au pouvoir de son temps, Hobbes apparaît dans toute la complexité de sa pensée, bien moins anti-démocratique qu’on le croirait et éloigné de tout machiavélisme. , Hobbes: La vie inquiète (pour lecteur curieux) • Folio • Les livres, Hobbes, Luc Foisneau • Philosophie magazine

Traductions du mot « insociabilité »

Langue Traduction
Anglais unsociability
Espagnol insociabilidad
Italien unsociability
Allemand ungeselligkeit
Chinois 不友善
Arabe عدم الانتماء
Portugais insociabilidade
Russe необщительность
Japonais 社会性
Basque unsociability
Corse insociabilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « insociabilité »

Source : synonymes de insociabilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « insociabilité »

Partager