La langue française

Insécable

Sommaire

Définitions du mot insécable

Trésor de la Langue Française informatisé

INSÉCABLE, adj.

Qui ne peut être coupé, partagé. Synon. indivisible.La médecine antique (...) considère l'individu vivant, sain ou malade, comme un tout indivisible, comme un organisme total insécable (Bernard, Principes méd. exp.,1878, p. 10).Les atomes d'Épicure étaient inertes et insécables (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 34):
L'instant est insécable et intemporel, puisque la temporalité est succession; mais le monde s'effondre en une poussière infinie d'instants et c'est un problème (...) que de savoir comment il peut y avoir passage d'un instant à un autre instant... Sartre, Être et Néant,1943, p. 176.
REM.
Insécabilité, subst. fém.Caractère de ce qui est insécable. Pareil à l'anneau de fumée, le système tout d'énergies intérieures prétend merveilleusement à une indépendance et à une insécabilité parfaites (Valéry, Variété [I], 1924, p. 203).
Prononc. et Orth. : [ε ̃sekabl̥]. Att. ds Ac. 1878 et 1935. Étymol. et Hist. 1561 (Collange, Polygraphie, 9 vods Delb. Notes mss), attest. isolée, de nouv. av. 1715 (Fén., Épic. ds Littré). Empr. au b. lat.insecabilis de même sens, dér. de secabilis [d'ou sécable], lui-même dér. de secare « couper ». Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Adjectif

insécable \ɛ̃.se.kabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) Que l’on ne saurait couper ou partager.
    • Il ne faut pas non plus faire violence à l’impossible, ni tout observer de la même façon que dans les raisonnements […] qui nous donnent une solution aux autres problèmes physiques, comme le fait que le tout est corps et nature intangible, ou que les éléments sont insécables, […]. — (Épicure, Lettre à Pythoclès, traduction anonyme.)
  2. (Typographie) En parlant d’une espace, qui rend solidaires les deux entités qu’elle sépare (qui demeurent alors sur la même ligne de texte).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSÉCABLE. adj. des deux genres
. T. didactique. Que l'on ne saurait couper, partager. On a défini les atomes des corpuscules insécables.

Littré (1872-1877)

INSÉCABLE (in-sé-ka-bl') adj.
  • Qui ne peut être coupé, partagé. Des atomes, c'est-à-dire des corpuscules insécables dont Épicure prétend que toutes choses sont composées, Fénelon, Épic. Si un atome insécable dure éternellement, pourquoi le don de penser en lui ne durera-t-il pas comme lui ? Voltaire, Newt. I, 6. Newton croyait aux atomes insécables, indestructibles, ainsi que Gassendi et Boerhaave, Voltaire, Dict. phil. Athéisme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « insécable »

Lat. insecabilis, de in… 1, et secabilis, venu de secare, couper (voy. SECTION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du préfixe privatif in- et de l’adjectif sécable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « insécable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
insécable ɛ̃sekabl

Citations contenant le mot « insécable »

  • Le théâtre, c’est l’insécable qui vient dans le fragmenté. De Olivier Py / Les Mille et une définitions du théâtre
  • L’État moderne est défini en tant que personne morale de droit public, une fantastique abstraction intellectuelle qui « apparaît lorsque l’exercice du pouvoir se distingue de sa propriété ». On lui reconnaît en général trois composantes fondamentales : un territoire circonscrit par une frontière qui délimite un espace insécable de souveraineté ; une population dont la citoyenneté est fondée sur la loi indépendamment de toute identité collective ; une autorité qui monopolise l’usage exclusif de la violence en vue d’imposer et protéger le droit. Sans cette violence fondatrice, dont la finalité est la paix civile et la garantie du contrat social, l’État est, au mieux une fiction, au pire un cauchemar. Si d’aventure l’exercice de cette violence échappe à la personne morale appelée « État », souveraine à l’intérieur de ses frontières, cette entité cesse alors d’exister et la population du territoire en question se retrouve dans une situation d’avant l’État, celle des « chefferies », des « clans » et des « seigneurs de guerre » où le pouvoir, arbitraire et discrétionnaire, appartient à celui qui l’exerce. On a vu une telle situation après la dissolution de l’État irakien par les forces américaines en 2003. On assiste actuellement à l’interminable et pénible agonie de l’État au Liban, dépouillé de son monopole d’utiliser la violence qui se trouve répartie, tel un butin de guerre, entre chefferies rivales dont certaines sont soumises à l’étranger. L'Orient-Le Jour, Agonie du Liban et « déclaration de Baabda-2 » ? - L'Orient-Le Jour
  • Ici, le bâtiment conçu par l’agence se présente comme une entité unique, une et insécable. Une géométrie claire, non orientée, s’adresse à tous les côtés également. Le plan en «losange» permettant d’ouvrir la façade qui longe les voies ferrées vers la ville. Il s’agit d’une forme entière qui existe pour elle-même, d’une volumétrie particulière qui réagit avec l‘ensemble des éléments environnants, établissant une relation avec les constructions de l’autre côté du périphérique. Chroniques d‘architecture, Trait d’union, de Charles-Henri Tachon, une entité unique, une et insécable
  • Sinon, les dispositions (relativement) récentes pour le français comprennent d’origine l’espace insécable, voire aussi l’espace insécable fine. Avec l’Azerty OSS (« Français (variante) »), en AltGr + Espace. , Qu’on pose - LinuxFr.org
  • À noter qu’une « espace insécable » est un caractère spécial, permettant d’éviter un saut de ligne entre deux éléments (si un mot, suivi de guillemets français fermants, ne « passent pas » sur une ligne, le dernier mot et les guillemets doivent être placés ensemble, à la ligne, le guillemet ne doit pas se retrouver « seul »). BDM, Les règles de la ponctuation et les conventions typographiques en français - BDM
  • L'expression « safe space » désigne un abri dans lequel des personnes victimes de discrimination peuvent se réfugier et trouver une oreille attentive. En français plusieurs équivalences existent déjà, comme « espace sécurisé » ou « zone neutre ». La traductrice Audrey PM propose « espace insécable », en référence au signe typographique qui empêche de séparer un ensemble de mots en fin de ligne. Radio-Canada, En français SVP : remplacer « safe space » par « espace insécable » | On dira ce qu'on voudra

Traductions du mot « insécable »

Langue Traduction
Anglais unbreakable
Espagnol irrompible
Italien infrangibile
Allemand unzerbrechlich
Chinois 牢不可破
Arabe غير قابل للكسر
Portugais inquebrável
Russe неуязвимый
Japonais 壊れない
Basque unbreakable
Corse unbreakable
Source : Google Translate API

Antonymes de « insécable »

Partager