La langue française

Ineffablement

Sommaire

  • Définitions du mot ineffablement
  • Étymologie de « ineffablement »
  • Phonétique de « ineffablement »
  • Citations contenant le mot « ineffablement »
  • Traductions du mot « ineffablement »
  • Synonymes de « ineffablement »

Définitions du mot ineffablement

Trésor de la Langue Française informatisé

Ineffablement, adv.D'une manière ineffable. Synon. indiciblement.Ineffablement doux, pur; sourire ineffablement. Des pensées si ténues, si fragiles, si ineffablement délicieuses se levaient en elle, qu'elle n'osait même pas se les avouer, dans la crainte de les faire évanouir (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 160).Ce qu'évoquent d'ineffablement gracieux ces images, le mois de mai, le blanc et le bleu cortège des enfants (Gide, Caves,1914, p. 693).Intacte ineffablement parce que vous êtes la Mère de Jésus-Christ (Claudel, Poèmes guerre,1916, p. 532).[inεfabləmɑ ̃], [-ne-]. 1reattest. 1316 (Jean Maillart, Comte d'Anjou, éd. M. Roques, 903); de ineffable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 53.

Wiktionnaire

Adverbe

ineffablement \i.ne.fa.blə.mɑ̃\

  1. D’une manière ineffable.
    • Ces derniers mots sont une provocation ineffablement paternelle à la prière audacieuse qui va suivre. — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs, Joseph Victorion et Cie, 1906)
    • Ce que voulait le prince, c’était créer quelque chose de si ineffablement merveilleux, de si inimaginablement fantastique, de tellement bon, tellement trop bon, que simplement se trouver devant serait déjà la place la plus formidable qui se puisse concevoir. — (Daniel Nayeri, Coco et Cloclo, dans Brigade des crimes imaginaires et autres histoires fantastiques et déglinguées, traduit de l’anglais par Valérie Le Plouhinec, Hélium, 2008, page 335)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INEFFABLEMENT (i-né-fa-ble-man) adv.
  • D'une manière ineffable.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INEFFABLEMENT. Ajoutez : Christ, rédempteur de tous, fils unique du Père, Seul qu'avant tout commencement, Engendrant en soi-même et produisant sans mère, Il fit naître ineffablement, Corneille, Lexique, éd. Marty-Laveaux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ineffablement »

Dérivé de ineffable avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ineffablement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ineffablement inefablǝmɑ̃

Citations contenant le mot « ineffablement »

  • Enfin, dotées cette allure cool et sylphide qui pourrait presque être déchirée des pages de l’histoire ancienne, ces robes aux tracés à la fois audacieux et ineffablement délicats, sont conçues pour les femmes invincibles avec les pieds fermement ancrés dans le monde moderne. Luxe.net, Dior Couture Printemps Été 2020 : Quand la femme s'empare du pouvoir
  • Intacte ineffablement parce que vous êtes La Mère de Jésus-Christ, Qui est la vérité entre vos bras, et la seule espérance Et le seul fruit. Aleteia, « La Vierge à Midi », un poème d’une incroyable actualité
  • Sur ce, je retourne me blottir dans mon studio certes petit, mais dans lequel je suis délicieusement, ineffablement, incontestablement seule. madmoiZelle.com, Colocation horrible : les témoignages de coloc ratée
  • Le jazz de Marta Sánchez dans « El rayo de luz » qui paraît chez Fresh Sound / Socadisc, reflète selon Ethan Iverson, auteur des notes du livret, quelque chose d’ineffablement espagnol. France Musique, Marta Sánchez - El rayo de luz
  • Mais il se trouve qu’une forêt est aussi beaucoup plus qu’une forêt. Elle n’est pas « remplaçable ». Chaque grande forêt est unique, souvent peuplée d’espèces uniques, toujours constellée d’êtres vivants uniques. En Sibérie, des milliards d’animaux sont morts brûlés vifs, asphyxiés, affamés. Des humains aussi, sans doute. Et, bien sûr, des arbres, des fougères, des champignons, qui avaient formé un réseau subtil de coopération symbiotique, à ne plus même pouvoir les dénombrer. Un écosystème – mais il faudrait plutôt dire un monde à part entière – est mort dans d’impensables souffrances. Il s’agit moins de l’accélération du réchauffement climatique induit par l’incendie (lui-même conséquence de ce réchauffement), de ces 50 milliards de tonnes de dioxyde de carbone rejetées dans l’atmosphère, de l’effet direct des cendres sur la fonte des glaces polaires, que de la disparition d’un îlot singulier d’intime luxuriance. De l’anéantissement violent et ineffablement douloureux d’innombrables êtres vivants sensibles, désirant, souffrant, d’incalculables histoires de connivence ou de prédation, d’indénombrables lignées, meutes et hordes en tous genres. La forêt est, en elle-même, d’avantage qu’une forêt. DIACRITIK, La cathédrale et la forêt : de quel feu brûlons nous ?
  • Quel que soit le style embrassé, le duo reste toujours ineffablement, irréfutablement, inéluctablement, indéniablement et surtout définitivement Sparks. Ainsi, de “Please Don’t Fuck Up My World”, titre sidérant sur un fond de groove peinard et une orchestration irréelle, où les frangins, concernés par le sort de la planète, estiment au final que le monde est assez grand pour les deux. Ainsi, peut-on faire un flash-back vers le début des années 1970, période où les Sparks déjà se distinguaient et se singularisaient de la musique californienne de l’époque. On les aurait pensés diablement british. Rolling Stone, The Sparks : Plus vrais que nature - Rolling Stone
  • Ce n’est pas ici l’endroit pour détailler la manière dont la critique de droite s’est transformée en critique de gauche. Dans une certaine mesure, on peut probablement mettre cela sur le compte de la paresse des érudits instruits dans l’histoire de la littérature française ou anglaise, confrontés à la perspective d’avoir à se poser sérieusement la question de ce qu’un Mi’kmaq du XVIIe siècle aurait pu réellement penser. Dire que ce n’est pas important serait raciste. Dire que c’est inconnaissable parce que les sources sont racistes, c’est plutôt laisser tomber. Dans une certaine mesure aussi, elle est fondée sur des protestations tout à fait légitimes de la part de ceux qui, historiquement, ont été romancés. Nombreux sont ceux qui ont fait remarquer que, pour ceux qui en sont les destinataires, se faire dire que l’on est une race inférieure et que, par conséquent, tout ce que l’on peut dire peut être ignoré que l’on est un enfant innocent de la nature ou l’incarnation de la sagesse ancienne et que tout ce que l’on dit doit donc être traité comme ineffablement profond, est presque aussi ennuyeux. Les deux attitudes semblent conçues pour empêcher toute conversation significative. Club de Mediapart, La Sagesse de Kandiaronk 4/5, par David Graeber et David Wengrow | Le Club de Mediapart
  • Immortel Bourvil. Homme charmant et cultivé, acteur de la bonhommie, chanteur guilleret, André Raimbourg a posé son empreinte ineffablement douce et subtile sur trois décennies de vie artistique française. Et sa mort, prématurée autant que tragique, à seulement 53 ans, emporté par la maladie de Kahler par laquelle il se savait condamné, a injustement privé le public de ses multiples talents. , Bourvil : 40 ans après sa tragique disparition, un hommage en chansons ! - Purepeople

Traductions du mot « ineffablement »

Langue Traduction
Anglais ineffably
Espagnol inefablemente
Italien ineffabilmente
Allemand unaussprechlich
Chinois 不可避免地
Arabe لا يوصف
Portugais inefavelmente
Russe несказанно
Japonais どうしようもない
Basque ineffably
Corse inefficientemente
Source : Google Translate API

Synonymes de « ineffablement »

Source : synonymes de ineffablement sur lebonsynonyme.fr
Partager