La langue française

Inamissible

Définitions du mot « inamissible »

Trésor de la Langue Française informatisé

INAMISSIBLE, adj.

THÉOL. Qui ne peut se perdre. Grâce inamissible; justice inamissible (Ac. 1798-1935). Les idées de vérité et de justice nous nomment Dieu sans qui elles ne seraient rien (...). Mais outre ces révélations constantes et inamissibles, il en est que la divine providence sème de loin en loin sur la route des nations (Lacord., Conf. N.D.,1848, p. 30).
P. ext., littér. Qui fait définitivement partie de la nature d'une chose, d'une personne. Synon. inaliénable.Il y avait là un premier droit divin (...) qui constituait la qualité de prince du sang comme quelque chose de très à part et d'inamissible (Sainte-beuve, Portr. contemp., t. 4, 1846-69, p. 14).La paix autant qu'on puisse l'avoir, c'est-à-dire un assoupissement de l'inquiétude, un oubli habituel sinon inamissible de l'angoisse (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1908, p. 346).La femme aura pris conscience dans son activité temporelle elle-même de cette personnalité (...) et cette prise de conscience est quelque chose d'inamissible (Maritain, Human. intégr.,1936, p. 212).
Prononc. et Orth. : [inamisibl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1457 (Crainte amour. et beatit. cel., Ars. 2123, fo2 rods Gdf. Compl.); 1617 (J. Olivier ds Delb. Rec. d'apr. DG). Empr. au lat. chrét.inamissibilis de même sens, dér. de amissibilis, v. amissible à l'aide du préf. in- à valeur négative. Fréq. abs. littér. : 13.
DÉR.
Inamissibilité, subst. fém.,théol. Caractère inamissible de quelque chose. Le dogme inouï de l'inamissibilité de la justice selon lequel un homme une fois justifié l'était pour toujours (Lamennais, Indifférence,1817-23, p. 151).Leur vrai maître, celui duquel ils dépendent à leur insu, Calvin a bien su les rassurer avec sa doctrine sur l'inamissibilité de la grâce et la certitude du salut (Bremond, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 323).[inamisibilite]. [ss] ds Land. 1834, Nod. 1844, Littré et DG. 1reattest. 1680 (Rich.); de inamissible, suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Adjectif

inamissible \i.na.mi.sibl\ masculin et féminin identiques

  1. (Théologie) Qui ne peut pas se perdre, ne peut pas être retiré.
    • Notre monde est devenu historique de part en part ; nous ne sommes nous-mêmes que dans la conscience de notre inamissible historicité, c’est-à-dire de notre radicale finitude. — (Gilbert Kirscher, Éric Weil ou la raison de la philosophie, page 281, 1999, Septentrion)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INAMISSIBLE. adj. des deux genres
. T. de Théologie. Qui ne se peut perdre. Grâce inamissible. Justice inamissible.

Littré (1872-1877)

INAMISSIBLE (i-na-mi-ssi-bl') adj.
  • Terme de théologie. Qui ne peut se perdre. Le parfait qui est parvenu à l'amour inamissible, Bossuet, Nouv. myst. II, 2. Marie, en vertu de la conception, possédait une grâce inaltérable et, comme parlent les théologiens, inamissible, Bourdaloue, Myst. Conc. de la Vierge, t. II, p. 12. La foi inamissible ne se trouve que dans les élus, Fénelon, t. II, p. 42.

    Il se dit, au même sens, dans le langage général. Des propriétés inamissibles, Lamartine, dans LEGOARANT.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inamissible »

Lat. inamissibilis, de in (voy. IN… 1), et amissibilis, amissible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Formé de amissible avec le préfixe négatif in-. Amissible est issu du verbe latin amittere (perdre).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inamissible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inamissible inamisibl

Citations contenant le mot « inamissible »

  • Ce revers inattendu a déclenché un coup de gueule du maire. L'opposition l'oblige à réorganiser une réunion en présentiel avec les 39 élus et un vote à bulletin secret. « C'est inamissible, l'opposition décide de faire de l'obstruction d'autant que l'issue du vote est connue puisque la majorité compte 36 élus contre trois opposants », s'emporte Karl Olive qui a obtenu plus de 75 % des suffrages lors des municipales de mars dernier contre 17 % pour son adversaire. « L'attitude des membres de l'opposition est affligeante, ce conseil a été le plus détestable auquel j'ai assisté », abonde Georges Monnier, adjoint au maire de Poissy, élu sans discontinuer depuis 1983. leparisien.fr, Poissy : un conseil municipal déjà sous tension - Le Parisien
  • Tout simplement inamissible. Egoisme et lâcheté c est de la délinquance grave. Total soutien au personnels soignants qui montrent beaucoup de generosite et de professionnalisme. midilibre.fr, Aude : un médecin généraliste alerte sur les agressions d'infirmières libérales - midilibre.fr
  • C’est inamissible ce monsieur doit etre finit conformement aux lois Tchadinfos.com, Faits divers : une fille de 11 ans bastonée par le beau frère de sa sœur – Tchadinfos.com

Traductions du mot « inamissible »

Langue Traduction
Anglais irremissible
Espagnol irremisible
Italien irremissibile
Allemand unlösbar
Chinois 不可接受的
Arabe غير مسموح
Portugais irremissível
Russe непростительный
Japonais 許せない
Basque irremissible
Corse irremissibili
Source : Google Translate API

Synonymes de « inamissible »

Source : synonymes de inamissible sur lebonsynonyme.fr

Inamissible

Retour au sommaire ➦

Partager