La langue française

Illuministe

Définitions du mot « illuministe »

Trésor de la Langue Française informatisé

Illuministe, adj. et subst.a) Adj. Propre à l'illuminisme. Elle passait pour protéger son clergé, où les tendances illuministes avaient repris racine comme par enchantement (Gracq, Syrtes,1951, p. 189).b) Subst., hist. Sectateur de l'illuminisme. Au xviiiesiècle, parmi les zélateurs du Dieu de la Bible, nous pensons devoir compter l'illuministe (G. Gayot, M. Pêcheux, Recherches sur le discours illuministe au xviiiesiècle ds Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, t. 26, 1971, p. 682).

Phonétique du mot « illuministe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
illuministe ilymɛ̃ist

Citations contenant le mot « illuministe »

  • Ce colloque ne favorise pas seulement les approches littéraires. Par contre, il accueille des approches interdisciplinaires (linguistiques, traductologie, études culturelles, arts, etc.) dans le désir de déceler les multiples valences de l’esprit illuministe. , La modernité des Lumières au début du troisième millénaire. Le XVIIIe siècle revisité
  • En 1781, Jacques Cazotte devient membre de l’ordre des Martinistes, adeptes d’un courant de pensée qui remonte à Martinez de Pasqually, fondateur, vingt ans plus tôt, de l’Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l’Univers. Ésotérique, illuministe, cette branche chrétienne de la franc-maçonnerie vise à rapprocher de Dieu l’homme perdu depuis la faute d’Adam. , Culture - Loisirs | Ces Côte-d'Oriens célèbres : Jacques Cazotte, quand le diable est amoureux...
  • À la suite des mythes et des penseurs antiques, de la Bible, des mages et de l’alchimie venus d’Orient, Balzac convoque bien des sectes, chevaleries, sociétés secrètes et kabbalistes où puisent les occultistes d’Occident : illuministes, théosophes, francs-maçons, ainsi que le compagnonnage   , les philosophes du XVIIIe et le romantisme noir. Ce sont, pour les plus influents, Louis-Claude de Saint-Martin et Martinez de Pasqually, Mesmer, Fabre d’Olivet   ; Swedenborg, symbole de syncrétisme mystique, inspire sa théosophie matérielle   . Pour Balzac, la solitude conspire de rapports invisibles, d’interrelations. Son alchimie sociale invente sur ces modèles des cercles ou réseaux de sociabilité – familles, associations, ordre. Boîtes gigognes, ces groupes et sous-ensembles parallèles, en marge, sont positifs ou malfaisants   . Le cénacle littéraire, idéalisé, se transforme en mythe   . , Balzac mystique - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • Mozart est un illuministe comme le sera Rimbaud, quelqu’un qui est persuadé d’avoir reçu directement de Dieu, cette force puissante, une révélation personnelle qui l’a illuminé. Il va se conduire en fonction de cette illumination… La mort n’est rien par rapport à l’illumination reçue.     Mozart était un bon catholique mais par rapport à son époque, il était décalé, il a été mis à la porte par un archevêque, il croyait en « son » Dieu…     Philippe Sollers France Culture, Il est né le divin Wolfgang - Ép. 3/4 - Philosopher avec Mozart
  • Le grand sceau des Etats-Unis, imprimé sur le billet de 1 dollar, représente une pyramide tronquée dont le sommet est éclairé par l'OEil de la Providence. Symbole illuministe? Les deux présidents Bush, père et fils, ainsi d'ailleurs que leur prédécesseur William Howard Taft et l'actuel secrétaire d'Etat John Kerry, n'appartenaient-ils pas tous à la même confrérie de l'université Yale, Skull and Bones - "le crâne et les tibias" -, fondée en 1832, qui serait une résurgence des Illuminés de Bavière? [...]  LExpress.fr, Théories folles de l'Histoire: ces Illuminati qui nous gouvernent - L'Express
  • Tout çe Barnum a tout de même une. Importance historique, car nous vivons depuis deux ou trois siècles dans un processus historique qui nous est présenté comme le sens de l’histoire. Or, cette apparence d’évolution orientée dans une direction, n’est en fait rien d’autre que le resultat de certaines forces organisées qui ont été capables de subvertir la civilisation des peuples au profit d’idéaux eschatologiques hébraïques masqués, puis de défaire leurs adversaires plusieurs fois de suite, et de mettre en place des échafaudages au service de leur projet, créant l’apparence d’un proçessus inéluctable. Ces échafaudages vacillent à cause de toute une série de contradictions opposant les différents clans à la manœuvre, et à cause du fait que les élites post-modernes veulent des choses contradictoires et incompatibles (par exemple le multiculturalisme et l’irruption massive de l’Islam et en même temps l’agenda LGBT). Il y a donc de plus en plus de bugs dans la matrice du politiquement correct qui était censé assurer la police de la pensée, et donc la stabilité du système. Cela ouvre une fenêtre d’opportunité pour l’homme providentiel Trump, avec son talent de batteur d’estrades, qui au nom de sa vision populaire et conservatrice est capable de démontrer que « le roi est nu ». Tout le monde est forcé de constater la caducité du nouvel ordre mondialiste, politiquement correct, qui ne tient pas plus qu’un château de cartes. Cela fait enrager au dela de tout les illuministe illuminés, qui voient bien que Trump fait dérailler leur convoi. Mais Trump a su s’assurer l’alliance puissante du pouvoir sioniste auquel il rend de grands services, et ceci lui permet de mettre en échec les gardiens du temple. BHL n’a pas tort de penser que le trumpisme n’a pas que des avantages pour la cause juive, et si le pouvoir juif dans son ensemble arrivait à la conclusion que Trump est plus dangereux qu’utile, Trump pourrait connaître le sort de Kennedy. Mais de toute façon, même dans ce das là Trump aura marqué l’histoire. Car il a déjà démontré que le narratif progressiste et même le projet des Lumieres, c’est du flan et s’il devait être un martyr, son sacrifice même rendra impossible le triomphe de ceux qui auraient decide de s’en débarrasser. La Règle du Jeu, Louise Nogara, Le grand chelem de Trump - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Santino: Plutôt que de professionnels de l’antimafia on peut parler de truands camouflés en antimafieux. J’ai eu l’occasion de polémiquer avec Sciascia, bien que je lui reconnaisse le problème qui posait: l’instrumentalisation de l’antimafia et le respect des règles est une question réellement importante. Mais son “garantisme” (illuministe) était une sorte de religion que ne tenait pas compte de l’évolution du phénomène mafieux, des grands délits qui ont poussé à une législation fondée sur la double voie, pour faire face une émergence qui dans le cas de la mafia est permanente. Sciascia était un personnage contradictoire, il se définissait lui-même : “il contredit et se contredit”. Un exemple : il a écrit une préface enthousiaste au livre sur la mafia de Henner Hess, qui niait l’existence d’une mafia structurée, alors que déjà dans les années Cinquante, Sciascia, considéré le Voltaire sicilien, avait définit la mafia en premier lieux “une association à délinquance” et retournera après sur ce point essentiel. Son célèbre article, avec un titre de la rédaction, tombait dans un moment où se déroulait el maxi procès à la mafia et a été utilisé comme un paravent par les “sciasciens” d’occasion et un argument de plus pour attaquer les magistrats les plus engagées, dans la crainte que ce maxi procès était le début et que la suite aurait pu toucher intérêts qui allaient outre le cadre criminel voir le “tournement de page” dont parlaient les actes en préparation du maxi procès, à propos des délits politico-mafieux. Successivement, pour ce qui concerne Borsellino, Sciascia a déclaré d’être mal informé, mais il avait raison à soutenir que on devrait préférer la compétence à l’ancienneté, il fallait le codifier avec une nouvelle règle dans la promotion des magistrats. Mais ne s’est pas fait et Falcone a été écarté de la promotion à conseiller d’instruction et on lui a préféré un autre magistrat qui n’avait pas ses compétences, mais il avait plus ancienneté ... Club de Mediapart, Le continu salissement de l’antimafia: entretien avec Santino (Centre Impastato) | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « illuministe »

Langue Traduction
Anglais illuminist
Espagnol iluminista
Italien illuminista
Allemand illuminist
Chinois 照亮主义者
Arabe المنور
Portugais iluminista
Russe специалист по иллюминации
Japonais イルミニスト
Basque illuminist
Corse illuminista
Source : Google Translate API

Synonymes de « illuministe »

Source : synonymes de illuministe sur lebonsynonyme.fr

Illuministe

Retour au sommaire ➦

Partager