La langue française

Idéalité

Sommaire

  • Définitions du mot idéalité
  • Étymologie de « idéalité »
  • Phonétique de « idéalité »
  • Citations contenant le mot « idéalité »
  • Traductions du mot « idéalité »
  • Synonymes de « idéalité »
  • Antonymes de « idéalité »

Définitions du mot idéalité

Trésor de la Langue Française informatisé

IDÉALITÉ, subst. fém.

A. − Caractère de ce qui est idéal.
1. [Correspond à idéal I A] . [Dans la Critique de la Raison pure de Kant, la] double affirmation, de l'idéalité transcendantale et de la réalité expérimentale, est formulée en termes particulièrement heureux dans l'exposition du concept d'espace (H.-D. Gardeil, Les Étapes de la philos. idéaliste, Paris, Vrin, 1935, p. 96) :
1. ... idéalité d'un objet, simple possibilité d'un objet, n'ont de sens que par rapport à une réalité qui chasse dans la région de l'idéal ou du simple possible cet objet incompatible avec elle. Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 285.
P. méton., surtout au plur. Ce qui n'existe que dans l'imagination. Un personnage palpable, tel qu'un Mercure, un Griffon, ou une idéalité, que l'on appelait la renommée, la discorde, etc. (Quinet, Napoléon,1836, p. 149) :
2. Je préférais mille fois ces vierges enveloppées de leurs voiles célestes à la trop visible épouse du Cantique des Cantiques. J'aimais à voir ces ravissantes idéalités planant entre le ciel et la terre, leurs pieds cachés sous la rosée des blanches églantines qui couronnent les sommets du Maria et du Nébo, et leurs chevelures ardentes pâlissaient de leurs reflets dorés les rayonnements qui précèdent l'aurore. Barrès, Colline insp.,1913, p. 199.
2. [Correspond à idéal I B] Ses amours (...) constamment excitées par le mystère et le danger (...) devaient garder après des années l'idéalité de la première heure (Feuillet, Camors,1867, p. 278).Le Christ aux Anges, le Jésus insulté [de Manet] ne sont que des morceaux de peinture sans idéalité (Mauclair, Maîtres impressionn.,1923, p. 58) :
3. Il avait vu Noémie passer en voiture, et la rencontre de ce visage d'une idéalité de contours rendue plus séraphique encore par la torture intime, ce teint délicieux (...) lui étaient apparus comme des motifs d'étude. Bourget, Irrépar.,1884, p. 182.
B. − Vx. Synon. de idéalisme (v. ce mot B).Tu recevras de lui une inspiration d'énergie journalière et pratique, et en même temps un grand élan d'idéalité contemplative (M. de Guérin, Corresp.,1835, p. 204) :
4. ... je n'ai manqué presque en rien à mes promesses de cléricature. Je suis sorti de la spiritualité pour rentrer dans l'idéalité. J'ai observé mes engagements mieux que beaucoup de prêtres en apparence très réguliers. En m'obstinant à conserver dans le monde des vertus de désintéressement, de politesse, de modestie qui n'y sont pas applicables, j'ai donné la mesure de ma naïveté. Renan, Souv. enf.,1883, p. 361.
Prononc. : [idealite]. Étymol. et Hist. A. 1. 1770 « état de réalisation parfaite d'une chose » (Restif de La Bretonne, Idées singulières, II, 129 ds Gohin); 2. 1789 « qualité de ce qui est dans sa nature adéquatement saisissable par la pensée » (Journal de Paris, 1ernov., 1413); 3. 1829 « caractère de ce qui est d'une beauté parfaite et toute immatérielle » (Janin, Âne mort, p. 18). B. 1839 plur. idéalités « rêveries, imaginations » (Vigny, Journal poète, p. 1030). Dér. de idéal1*; suff. -ité*. Fréq. abs. littér. : 104. Bbg. Darm. 1877, p. 205. - Gohin 1903, p. 272.

Wiktionnaire

Nom commun

idéalité \i.de.a.li.te\ féminin

  1. (Philosophie) État de ce qui est idéal.
    • En mathématique, un objet est une idéalité bien définie, obéissant à des lois internes précises.
    • Tout bien examiné, je n’ai manqué presque en rien à mes promesses de cléricature. Je suis sorti de la spiritualité pour rentrer dans l’idéalité. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 204)
  2. Chose qui n’existe que dans l’imagination.
    • Un personnage palpable, tel qu’un Mercure, un Griffon, ou une idéalité, que l’on appelait la renommée, la discorde, etc. — (Quinet, Napoléon, 1836, page 149)
    • Les soldats se font remarquer par des ajustements singuliers et farouches comme on en prêtait dans le moyen âge aux personnages antiques, orientaux ou juifs, dont on ne connaissait pas le costume ; ils sont d’ailleurs campés avec une audace et crânerie qui font le plus heureux contraste avec l’idéalité et la mélancolie des autres figures. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  3. Idéalisme.
    • Parfois le poète lyrique l’emporte sur le satiriste, évoquant des figures non idéales, certes, — il est trop réaliste pour cela, — mais d’une idéalité sympathique. — (Wikipédia, « Nikolaï Nekrassov »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

IDÉALITÉ (i-dé-a-li-té) s. f.
  • 1Qualité de ce qui est idéal. L'idéalité est opposée à la réalité.
  • 2Disposition de l'esprit à donner aux choses un caractère idéal.

    Au plur. Rêveries, imaginations. Se perdre dans les idéalités.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « idéalité »

(XVIIIe siècle) avec le sens de « état de réalisation parfaite d'une chose » ; de idéal avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « idéalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
idéalité idealite

Citations contenant le mot « idéalité »

  • La femme est l'unique vase qui nous reste encore où verser notre idéalité. De Johann Wolfgang von Goethe / Entretien avec Eckermans
  • L'excès est une preuve d'idéalité : aller au-delà du besoin. De Gustave Flaubert / Correspondance
  • “Il incarne des valeurs de rassemblement, il a toujours été populaire auprès de la majeur partie de la population. Il porte des valeurs d’intégrité morale donc il y a beaucoup de valeur qui s'agrège autour de la figure du Général De Gaulle et qui fait qu’il est un symbole, une sorte d’idéalité politique après laquelle on court”, assure-t-il.  RMC, 80 ans de l’appel du 18 juin: toute la classe politique se dispute l’héritage du général de Gaulle
  • De la photo par Hill d’une petite pêcheuse de New Haven, Walter Benjamin a écrit que « le réel [y] a en quelque sorte brûlé le caractère d’image ». Ce n’est pas seulement à ce cliché de 1845 qu’il faut appliquer un tel jugement mais à l’ensemble de la photographie argentique. Tout au long de son histoire, l’image photographique a fait l’objet d’une suspicion sur sa véritable nature. Tantôt on a voulu la maquiller en représentation artistique et tantôt la réduire à une simple trace de réel. Mais il est peut-être temps, à présent que son histoire est achevée, de faire face à son hétérogénéité foncière. De Talbot à Boiffard, de Stieglitz à Walker Evans, des Becher à Denis Roche, la photographie aura été révélatrice d’une impureté beaucoup plus générale. Une impureté qui concerne aussi les autres arts mais que, sous leur vernis d’idéalité, nous n’avons pas su reconnaître. , L. Jenny, La brûlure de l’image. L’imaginaire esthétique à l’âge photographique
  • Son œuvre témoigne merveilleusement de la façon dont les poètes peuvent inventer un cinéma par d’autres moyens, au-delà ou en deçà de son dispositif technologique propre, reposant parfois sur une certaine idéalité. « Chez moi, l’imagination est tout », dit Roussel. , E. Bullot, Roussel et le cinéma
  • Mais un burn-out n’est-il pas le fait d’une personne « fragile » ? Non, car nul n’est à l’abri. L’épuisement professionnel touche les hommes comme les femmes, toutes professions confondues. Leur point commun ? « Le plus souvent, ce sont des personnes très engagées dans leur travail, qui aiment leur entreprise, des personnes ‘pilier’. Ce sont elles qui subissent le plus les tensions et le stress ». Des individus perfectionnistes, en quête de reconnaissance, dévouées à leur société… qui ne comptent ni leurs heures ni leur énergie, et se retrouvent les plus vulnérables face à ce que l’on appelle « la maladie de l’idéalité ». C’était le cas de toctoc927, qui témoigne, sur nos forums. « Un an après avoir intégré mon entreprise, je me suis retrouvée seule pour accomplir le travail de deux employés. Le tout, sans broncher. Ma direction ne cessait de louer ma rigueur tout en me demandant d’en faire toujours plus. » Quelques mois plus tard, elle craque. « Pâle à faire peur, amaigrie, incapable de monter un escalier sans être au bord du malaise ». Un burn-out dû, selon elle, à son épuisement mais aussi à l’absence de reconnaissance de son travail. , Burn out - Prévenir le Burn-out - Prévenir le syndrome d'épuisement professionnel | Psychologies.com
  • Figure de l’épouvante japonaise, Kiyoshi Kurosawa livre un film magnifique sur l’idéalité du couple. Le Monde.fr, « Vers l’autre rive » : une odyssée du souvenir, dans les pas d’un fantôme
  • C'est dans son dernier essai, resté inachevé, que Merleau-Ponty a tiré toutes les conséquences de cette inclusion du corps propre dans la chair du monde et du visible dans l'invisible, que révèle la structure d'horizon de la perception ; elle lui permet de dépasser les oppositions dualistes du corps et de l'esprit, du sensible et de l'intelligible, de l'espace et de la pensée. Elle conditionne l'émergence d'un sens des sens, d'une « idéalité d'horizon »[24] : « une idée qui n'est pas le contraire du sensible, qui en est la doublure et la profondeur »[25]. Dès lors, on comprend que cette même notion ait pu permettre à la phénoménologie de rendre compte d'autres dimensions de l'expérience humaine : une structure d'horizon régit par exemple aussi, selon Husserl, la conscience intime du temps (le présent vivant comportant toujours la « rétention » du passé immédiat et l'anticipation du futur proche), et la relation intersubjective (car autrui introduit dans mon champ visuel un horizon radicalement invisible, qui n'est autre que sa vie intérieure)[26]. , Fabula, Atelier littéraire : Horizon structure
  • Une expérience haïtienne tant recherchée à travers des générations antérieures semble vouloir échapper à notre entendement. Depuis les batailles victorieuses qui ont conduit à l’'indépendance de la nation haïtienne de 1791 à 1803, nous n’avons pu trouver aucune autre boussole, aucun symbole digne de la solidarité des Haïtiens vers l’'accomplissement d’'une très haute idéalité. On a cherché. On a exploré des pistes. On cherche encore aujourd’hui un déclic à l'’éveil de notre conscience. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Kita nago à l’épreuve de l’éveil de la conscience citoyenne
  • L’œuvre de Kant est si pleine de mains, au contraire, que celui-ci faisait reposer toute son esthétique sur le mystère de leur apparition — comment la nature avait réussi à sculpter ces objets si parfaits qu’on dirait des artefacts —, toute sa cosmologie sur leur chiralité, en imaginant cette énigme destinée à prouver l’idéalité de l’espace et du temps : il est impossible, aussi précis qu’on soit dans la description qu’on en fait, de dire si une main, dans un univers qui ne contiendrait que celle-ci, est une main droite ou une main gauche. France Culture, La philosophie allemande
  • La prégnance des représentations occidentales de l’idéalité insulaire joue ainsi incontestablement un rôle important dans ce renouveau des îles comme lieux où une nouvelle vie, plus harmonieuse et humaniste, est possible. The Conversation, Tout quitter pour les îles : simple tocade ou véritable phénomène sociétal ?

Traductions du mot « idéalité »

Langue Traduction
Anglais ideality
Espagnol idealidad
Italien idealità
Allemand idealität
Chinois 理想性
Arabe المثالية
Portugais idealidade
Russe идеальность
Japonais 理想
Basque idealtasun
Corse idealità
Source : Google Translate API

Synonymes de « idéalité »

Source : synonymes de idéalité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « idéalité »

Partager