La langue française

Ichor

Définitions du mot « ichor »

Trésor de la Langue Française informatisé

ICHOR, subst. masc.

A. − MÉD., vx. Pus sanguinolent et fétide s'écoulant d'une plaie infectée ou d'un ulcère. (Dict. xixeet xxes.). Synon. sanie.
B. − GÉOL., mod. Substance minérale issue du magma qui, après émanation, se solidifie et métamorphise certaines roches. Dans les migmatites hétérogènes, l'ichor se présente sous forme d'innombrables veines (...) qui recoupent en tous sens la roche métamorphique hôte (Encyclop. Sc. Techn. 1972, p. 31b).
Prononc. et Orth. : [ikɔ:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1538 méd. ichore (J. Canappe, Le Guidon en Francoys, fo122 ds Sigurs, p. 403); 1573 ichor (Paré, Œuvres, éd. J.-F. Malgaigne, t. 2, p. 114a); 2. 1970 géol. (Pt Rob.). Empr. au gr. ι ̓ χ ω ̔ ρ « partie séreuse du sang », d'abord « sang des dieux », d'où l'attest. de ce sens en fr. mod. dep. 1819 (Boiste). Le sens 2 est attesté en angl. dès 1926 ds NED Suppl.2.

Wiktionnaire

Nom commun

ichor \i.kɔʁ\ masculin

  1. (Médecine) Sang aqueux mêlé de pus âcre, qui est le produit d’une inflammation.
    • On doit, sans perdre un instant, extirper la tumeur : opération qui exige la main d’un anatomiste, et qui n’est pas sans danger pour celui qui la pratique, l’inoculation de l’ichor gangreneux pouvant causer la mort. — (Mémoires d’agriculture, d’économie rurale et domestique, 1831, page 423)
  2. (Mythologie grecque)[2] Chez Homère, liquide qui coule dans les veines des dieux et leur sert de sang.
  3. (Géologie)[1] Substance minérale émanant du magma puis se solidifie et métamorphise certaines roches.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ICHOR. n. m.
T. de Médecine. Sanie, sang aqueux mêlé de pus âcre, qui est le produit d'une inflammation de mauvaise nature.

Littré (1872-1877)

ICHOR (i-kor) s. m.
  • 1 Terme de mythologie. Dans Homère, le liquide qui coule dans les veines des dieux et leur tient lieu de sang.
  • 2 Terme de médecine. Liquide purulent et putride que fournissent certaines plaies de mauvais caractère.

HISTORIQUE

XVIe s. Une sanie sereuse, subtile et virulente qu'on nomme ichor, Paré, VIII, 39. Ichor et sanies ne sont en rien differents, sinon que ichor est un mot grec et sanies est latin, Paré, XI, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ichor »

Ἴχωρ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1538) Du grec ancien ἰχώρ, ikhốr (« sérum, fluide ; sang des dieux »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ichor »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ichor iʃɔr

Citations contenant le mot « ichor »

  • Vos Dons seront votre meilleure arme pour faire face à n’importe quelle situations. N’hésitez pas à les utiliser, puisqu’il est assez simple de récupérer de l’ichor (il suffit de porter quelques coups à un adversaire). Les projectiles sont particulièrement utiles par exemple, afin de séparer un ennemi d’un groupe et de pouvoir l’isoler pour mieux le tuer. ActuGaming.net, 12 astuces pour bien débuter dans Code Vein | Guide

Traductions du mot « ichor »

Langue Traduction
Anglais ichor
Espagnol hondura
Italien ichor
Allemand ichor
Chinois 伊契尔
Arabe ايشور
Portugais ichor
Russe ихор
Japonais ichor
Basque ichor
Corse ichor
Source : Google Translate API

Synonymes de « ichor »

Source : synonymes de ichor sur lebonsynonyme.fr

Ichor

Retour au sommaire ➦

Partager