La langue française

Hypoesthésie

Sommaire

  • Définitions du mot hypoesthésie
  • Étymologie de « hypoesthésie »
  • Phonétique de « hypoesthésie »
  • Citations contenant le mot « hypoesthésie »
  • Traductions du mot « hypoesthésie »
  • Synonymes de « hypoesthésie »
  • Antonymes de « hypoesthésie »

Définitions du mot « hypoesthésie »

Trésor de la Langue Française informatisé

hypesthésie , hypoesthésie , subst. fém.« Diminution de la sensibilité » (Méd. Biol. t. 2 1971). Anton. hyperesthésie.Les troubles sensitifs objectifs (...) consistent en hyperesthésie d'abord, puis en hypoesthésie avec souvent persistance d'une hyperesthésie douloureuse (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 245)
Rem. Les subst. suiv. sont eux-mêmes dér. de mots constr. avec hypo-. a) Hypodermose* (de hypoderme*). b) Hypogénitalisme (de hypogénital, infra A 2 b), subst. masc. « Syndrome dû à l'insuffisance de sécrétion des glandes génitales, par altération primitive des ovaires ou des testicules (...) ou par insuffisance secondaire d'origine hypophysaire » (Méd. Biol. t. 2 1971). Synon. hypogonadisme (supra A 1 b β). L'hypogénitalisme des séniles et des infantiles (Pagniez ds Nouv. Traité Méd. fasc. 8 1925, p. 48).

Wiktionnaire

Nom commun

hypoesthésie \i.pɔ.ɛs.te.zi\ féminin

  1. Diminution de la sensibilité des sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hypoesthésie »

Des racines grecques hypo- (« en-dessous ») et esthésie (« sensibilité »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypoesthésie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypoesthésie ipœstesi

Citations contenant le mot « hypoesthésie »

  • Avez-vous déjà entendu parler d’hypoesthésie ? Probablement pas. Derrière ce terme médical se cache un mal bien peu connu : la diminution de la sensibilité tactile. Tout comme l’ouïe ou la vision, le sens du toucher s’altère en effet avec l’âge ou certaines maladies. Le phénomène est loin d’être anodin puisqu’il toucherait au minimum quelques centaines de milliers de personnes en France. Et pourtant, constate Marcel Crest, du Centre de recherche en neurobiologie et neurophysiologie de Marseille (CRN2M)1, « les déficits tactiles commencent tout juste à être pris en compte dans notre société ».   Une situation paradoxale quand on sait que le toucher est particulièrement vital pour notre autonomie. Ce sens qui nous permet de percevoir les frottements, pressions, étirements et autres contacts qui s’exercent sur la peau nous sert bien sûr à identifier et à manipuler les objets qui nous entourent. Mais aussi à marcher – pour rester en équilibre, il faut sentir le sol avec ses pieds – ou encore à s’alimenter – en percevant les aliments avec sa bouche. Sans oublier qu’il joue un rôle clé dans nos rapports sociaux et dans notre sexualité.   Que l’acuité tactile vienne à se dégrader et ce sont donc des gestes aussi banals qu’écrire, attraper des pièces de monnaie ou encore identifier la texture d’un vêtement qui deviennent beaucoup plus difficiles à accomplir. Ou pis encore, le risque de blessure qui augmente. Par exemple en touchant trop fortement un objet tranchant dont on ne perçoit pas l’aspect avant de se couper. CNRS Le journal, Quand le toucher décline | CNRS Le journal
  • Ne serons- nous point, bientôt plus que de simples êtres de distanciation sociale, coupés de toute réalité du monde, privés de tout contact physique, charnel et fraternel, soumis à de simples et uniques échanges virtuels, tenus à l’écart les uns des autres, forclos par gestes barrières? Pourrons- nous supporter indéfiniment cette solitude de masse imposée, sans impact, sans névrose ? Que va-t-il advenir de notre sensibilité émotive et tactile, patrimoine de notre espèce ? Allons-nous sombrer dans cette hypoesthésie collégiale, perte de notre sens du toucher ? Club de Mediapart, A SENS INTERDIT | Le Club de Mediapart
  • Toutes les personnes atteintes de fibromyalgie présentaient des signes d'hypoesthésie. Ce qui concorde avec le fait qu'elles avaient une plus faible densité des fibres nerveuses de la peau (moyenne de 5,8 comparativement à 7,4 pour la cheville et 9,3 comparativement à 11,3 pour la cuisse). Psychomédia, Fibromyalgie : l'hypothèse d'une neuropathie des petites fibres se précise | Psychomédia
  • Conclusion : Incontinence urinaire sur hypoesthésie détrusorienne et insuffisance sphinctérienne. Dysurie et RPM significatif = rétention urinaire. santé log, INCONTINENCE, HÉMIPLÉGIE et DAI : Érythème fessier, érosions cutanées et mycose des plis | santé log

Traductions du mot « hypoesthésie »

Langue Traduction
Anglais hypoaesthesia
Espagnol hipoestesia
Italien ipoestesia
Allemand hypästhesie
Chinois 感觉不足
Arabe نقص الحس
Portugais hipoestesia
Russe hypoaesthesia
Japonais 知覚鈍麻
Basque hypoaesthesia
Corse ipoaestesia
Source : Google Translate API

Synonymes de « hypoesthésie »

Source : synonymes de hypoesthésie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hypoesthésie »

Partager