La langue française

Hypochondriaque

Définitions du mot « hypochondriaque »

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HYPOCHONDRIAQUE, adj. (Med.) c’est l’épithete par laquelle on désigne les malades affectés de la mélancholie, qui a son siége, ou qui est censée l’avoir, dans les visceres des hypochondriaques, sur-tout le foie, la rate.

Hypochondriaque, (passion ou affection) ; c’est ainsi qu’est ordinairement désignée par les Medecins une espece de maladie, dont la mélancholie est le genre ; puisque l’attrabile en est aussi l’humeur morbifique, qui infecte toute la masse des fluides, comme dans la maladie générique, mais se fixe plus particulierement sur les organes ou visceres du bas-ventre : en sorte que lorsqu’elle est déposée sur quelqu’un des visceres des hypochondres, ou qu’elle porte ses effets indirectement sur ces parties, par le moyen du spasme, elle constitue alors l’affection hypochondriaque ; comme lorsqu’elle établit quelque rapport de lésion de fonction avec la matrice, elle forme ce qu’on appelle passion hystérique. Voyez Mélancholie, Vapeurs.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « hypochondriaque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypochondriaque ipɔʃɔ̃drjak

Citations contenant le mot « hypochondriaque »

  • Pourquoi est-on hypochondriaque ? C’est d’abord clairement une sorte « d’appel au secours » pour calmer les angoisses ou tout simplement continuer à exister dans un couple qui ronronne. C’est une façon de se rassurer devant les angoisses de mort inconscientes. C’est aussi une façon de répondre à une certaine forme d’injustice de la vie : « Ce n’est pas juste, avec tout l’argent que j’ai qu’on me soigne comme les autres ». La génétique n’a rien à voir ; il n’y a pas d’origine familiale prouvée. On retrouve parfois une interaction avec la dépression qui est alors parfois difficile à diagnostiquer. www.pourquoidocteur.fr, Hypochondrie, ne pas trop en sourire
  • Il a une verrue et pense que c’est le début d’un mélanome. Elle souffre de migraine et s’imagine atteinte d’un cancer du cerveau. Leur indigestion de la veille devient un ulcère à l’estomac et la tendinite le premier symptôme d’une paralysie progressive… « L’hypochondrie est un trouble anxieux. Il est caractérisé par l’angoisse envahissante d’être atteint d’une pathologie médicale, voire de plusieurs, nous explique le Dr Rodolphe Van Wijnendaele, psychiatre au CHU Saint-Pierre. Les hypochondriaques focalisent en permanence sur un tas de symptômes somatiques de nature diverse et cette situation est extrêmement anxiogène. » On ne parle évidemment d’hypochondrie que dans le cas où la personne, en dépit de diagnostics et d’examens négatifs, continue à être persuadée d’être malade. « Il y a deux sortes d’hyperchondriaques, nous précise le Dr Serge Gozlan, psychiatre et psychothérapeute à la Clinique Antoine Depage. Ceux qui consultent des médecins à tout bout de champ et passent d’examen en examen dans l’espoir (vain) qu’on trouve ce qu’ils ont. Ils sont donc déçus, du coup poursuivent leur quête… Et ceux qui, au contraire, ne vont jamais consulter un médecin, de peur qu’on leur découvre quelque chose. » Le résultat est toutefois le même : ceux qui consultent tout le temps ne sont pas plus rassurés que ceux qui ne le font jamais ! Ne serait-il dès lors pas plus simple que le médecin trouve d’office "un petit quelque chose" qui pourrait être soigné par de la vitamine ou un placebo ? « Non, nous répond le Dr Gozlan. D’ailleurs, qu’on leur trouve quelque chose ou rien du tout, le résultat sera pareil. Ils se découvriront un autre bobo et cela ne finira jamais… Imaginons que l’on détecte chez un patient hypochondriaque une légère carence en fer. Eh bien lui, il imaginera que c’est le signe de quelque chose de bien plus grave ! » Soirmag, Hypochondrie: les tribulations du malade imaginaire - Soirmag
  • C'est à l'issue d'une série de tests médicaux que l'animateur hypochondriaque a appris par un spécialiste qu'il n'avait qu'un rein droit. Cet état n'est pas rare et n'a pas à susciter d'inquiétude chez l'animateur, qui devra tout de même éviter les sports de contact à l'avenir. Les personnes qui naissent avec un seul rein l'ignorent généralement toute leur vie. Gala.fr, Camille Combal fait une découverte étonnante et inattendue sur son état de santé - Gala
  • On peut aussi en déduire qu’il y a beaucoup de malades imaginaires. C’est ce que pense depuis longtemps un ami médecin. Remarquez, je ne jette pas la pierre à tous ces gens étant moi-même un peu hypochondriaque www.lamontagne.fr, En Corrèze, les médecins généralistes ont constaté une chute brutale des consultations - Brive-la-Gaillarde (19100)

Traductions du mot « hypochondriaque »

Langue Traduction
Anglais hypochondriac
Espagnol hipocondríaco
Italien ipocondriaco
Allemand hypochonder
Chinois 软骨病
Arabe مراقي
Portugais hipocondríaco
Russe ипохондрик
Japonais 心気症
Basque hypochondriac
Corse ipocondriac
Source : Google Translate API

Synonymes de « hypochondriaque »

Source : synonymes de hypochondriaque sur lebonsynonyme.fr

Hypochondriaque

Retour au sommaire ➦

Partager