La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « hypersécrétion »

Hypersécrétion

[ipɛrsekresjɔ̃]
Ecouter

Définitions de « hypersécrétion »

Hypersécrétion - Nom commun

  • (Biologie, Nosologie) Production excessive d'une substance par un organe ou une glande.

    Par définition, la bronchite chronique est une hypersécrétion bronchique entraînant une toux et des crachats plusieurs mois par an !
    — Actes de la recherche en sciences sociales, numéros 156 à 158

Expressions liées

  • Hypersécrétion d'insuline

Étymologie de « hypersécrétion »

Dérivé du mot sécrétion avec l'ajout du préfixe hyper-.

Usage du mot « hypersécrétion »

Évolution historique de l’usage du mot « hypersécrétion » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « hypersécrétion » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « hypersécrétion »

Citations contenant le mot « hypersécrétion »

  • Il permettra d'obtenir le dosage des hormones hypophysaires et périphériques. Il peut être demandé par le médecin traitant. Ce bilan peut révéler une hypersécrétion ou au contraire une hyposécrétion hormonale.
    Medisite — Adénome de l'hypophyse : une tumeur bénigne mais un traitement complexe
  • Il n’existe pas un seul mais plusieurs types d’adénomes hypophysaires. Ces derniers se distinguent effectivement en fonction des cellules hypophysaires à partir desquelles ils se développent. Il peut ainsi s’agir des cellules productrices de l’hormone de croissance (STH), de la prolactine, de l’hormone stimulant la thyroïde (TSH), de l’hormone corticotrope (ACTH) et des hormones qui stimulent le cycle ovarien (FSH-LH). Dans tous les cas, l’adénome hypophysaire entraîne une hypersécrétion ou, au contraire, une inhibition de la production d’une ou de plusieurs de ces hormones.
    Medisite — Adénome hypophysaire : une prise de poids caractéristique
  • Parfois les corticosurrénalomes sécrètent un excès d'androgènes, des hormones responsables de virilisation chez la femme. Les principaux symptômes sont alors une acné, une voix rauque, un hirsutisme et des troubles des règles. Chez l'homme, à l'inverse,une hypersécrétion d'estrogènes peut entrainer une gynécomastie (augmentation du volume des seins) et une fatigue sexuelle.
    Topsante.com — Cancer des glandes surrénales : un cancer rare - Top Santé
  • L'origine du goitre exophtalmique ou maladie de Basedow a pu être expliquée par une hypersécrétion de thyréostimuline. Ce phénomène est responsable du goitre, mais a également une autre conséquence très particulière, c'est de faire saillir les yeux plus ou moins. On comprend que l'exophtalmie soit l'un des grands signes de la maladie de Basedow.
    Quillet — Méd.
  • La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est caractérisée par une inflammation des voies aériennes (notamment des bronches). Elle pro­voque l’épaississement de leurs parois ainsi qu’une hypersécrétion de mucus. Le fonctionnement des cellules respiratoires est alors perturbé, ce qui détériore pro­gressivement les alvéoles pulmonaires et peut conduire à un emphysème.
    www.pourquoidocteur.fr — Qu'est-ce que la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) ?
  • Le gigantisme est une affection rare, qui survient en cas hypersécrétion de l'hormone GH dans l'enfance. "Dans l'acromégalie, les cartilages de conjugaison sont déjà soudés, donc il n'y a pas d'augmentation de la taille. Le gigantisme ne se voit donc que chez l'enfant", explique l'endocrinologue. Dans le cas du gigantisme, la vitesse de croissance et la taille finale augmentent, mais il y a peu de déformations osseuses. Le gigantisme peut également entraîner d'autres problèmes hormonaux, engendrant par exemple un retard pubertaire ou un hypogonadisme hypogonadotrope.
    Acromégalie : symptômes, visage, photo, c'est quoi ?
  • Les solutions dépendent de la cause de cette hypersécrétion bronchique.
    https://www.passeportsante.net/ — Sécrétions et mucus : définition, causes, traitement
  • L'asthme est une maladie inflammatoire chronique des bronches. Cette inflammation entraîne un œdème, une contraction des bronches et une hypersécrétion de mucus qui provoquent une obstruction bronchique.
    Yahoo News — Peut-on devenir asthmatique après 50 ans ?

Traductions du mot « hypersécrétion »

Langue Traduction
Anglais hypersecretion
Espagnol hipersecreción
Italien ipersecrezione
Allemand hypersekretion
Chinois 过度分泌
Arabe فرط الإفراز
Portugais hipersecreção
Russe гиперсекреция
Japonais 過分泌
Basque hypersecretion
Corse ipersecrezione
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.