La langue française

Ptyalisme

Définitions du mot « ptyalisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

PTYALISME, subst. masc.

MÉD. Sécrétion excessive de salive chez l'homme ou l'animal, provoquée par une affection neurologique, une névrose, une intoxication ou une lésion de la cavité buccale (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972). La dysphagie (...) est exprimée (...) par du ptyalisme permanent et par le rejet des aliments liquides par les cavités nasales (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux, 1896, p. 435).
Prononc. et Orth.: [ptjalism̭]. Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. 1704 (Trév.: Ptyalisme. Crachement, salivation). Adapt. du gr. π τ υ α λ ι σ μ ο ́ ς « salivation continue », dér. de π τ υ α λ ι ́ ζ ω « avoir la bouche pleine de salive », de π τ υ ́ α λ ο ν « salive ». L'angl. ptyalism « id. » est att. dep. 1684 ds NED.

Wiktionnaire

Nom commun

ptyalisme masculin

  1. (Biologie) Salivation [1].
  2. (Nosologie) Salivation excessive [1], [2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PTYALISME (pti-a-li-sm') s. m.
  • Terme de médecine. Sécrétion surabondante de la salive et du fluide muqueux buccal.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PTYALISME, s. m. terme de Médecine qui veut dire crachement fréquent & presque continuel, ou décharge successive de salive. C’est un symptome de la vérole, de la lepre, de la mélancholie, & une suite des frictions mercurielles. Hippocrate se sert souvent de ce mot. Ce symptome est produit par l’agacement des nerfs qui vont aux glandes salivaires. Voyez Salivation & Vérole.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ptyalisme »

Πτυαλισμὸς, de πτύαλον, crachat.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin ptyalismus [1], du grec ancien πτυαλισμός [1].
Composé avec :
  • ptyal- du grec ancien πτύαλον ptyalon, « salive » ;
  • et le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ptyalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ptyalisme ptjalism

Citations contenant le mot « ptyalisme »

  • Le ptyalisme désigne la sécrétion excessive de salive. La bouche se remplit anormalement de salive, surtout après le repas, obligeant à s’essuyer la bouche fréquemment, voire à cracher… Dans les cas les plus extrêmes, la personne peut saliver jusqu’à un litre par jour ! Ce problème peut toucher n’importe qui mais il est plus fréquent chez la femme enceinte, particulièrement au premier trimestre et chez les futures mamans souffrant beaucoup de nausées et vomissements. A noter également que les mamans d’origine africaine semblent les plus touchées par le phénomène. Le ptyalisme disparaît généralement après le second trimestre, mais il peut parfois durer jusqu’à l’accouchement. Rassurez-vous, le ptyalisme (au demeurant assez rare) n’est pas grave en soi. Mais on vous le concède : il peut réellement être handicapant au quotidien et empêcher d’avoir une activité normale, voire de sortir de chez soi. Magicmaman.com, Ptyalisme pendant la grossesse : au secours, je n'arrête pas de baver ! - Magicmaman.com
  • La grossesse est parfois synonyme d’hypersalivation, aussi appelée hypersialorrhée ou ptyalisme, une salivation excessive pas toujours facile à supporter. On vous dit tout sur l’hypersalivation pendant la grossesse, et comment y remédier ou du moins la diminuer de façon naturelle. PARENTS.fr, Hypersalivation, hypersialorrhée et grossesse | PARENTS.fr
  • D’autres causes moins graves d’hypersalivation (appelée aussi ptyalisme) sont possibles : chiot qui fait ses dents, chiens à babines tombantes, excès de tartre, présence d’un aliment à proximité qui fait saliver le chien... Animaux-Online.com, Il bave, à quoi est-ce dû ?
  • Tous les médicaments sont évalués en fonction du rapport bénéfice/risque. Selon l’EMA, l’efficacité du traitement dans la réduction des tiques et des puces surpasse les risques d’effets secondaires les plus fréquents. Lors des essais cliniques de pré-autorisation, réalisés sur 561 chiens, les effets secondaires fréquemment constatés (entre 1 à 10 animaux sur 100) étaient, à hauteur de 1,6%, la diarrhée, les vomissements, l’inappétence et le ptyalisme. Cela reste néanmoins un groupe test relativement faible pour représenter de manière exhaustive la population cible. Libération.fr, Le Bravecto est-il dangereux ? - Libération
  • Un autre phénomène plus surprenant peut se déclarer, le ptyalisme. C’est-à-dire la sensation d’avoir de l’eau dans la bouche. Parfois ce ressenti incite à cracher, et favorise donc les vomissements ou un reflux gastro-œsophagien (RGO). ladepeche.fr, 2e mois de grossesse : le changement, c’est maintenant ! - ladepeche.fr

Traductions du mot « ptyalisme »

Langue Traduction
Anglais ptyalism
Espagnol ptialismo
Italien ptialismo
Allemand ptyalismus
Chinois 专制主义
Arabe اللعاب
Portugais pentalismo
Russe саливация
Japonais ptyalism
Basque ptyalism
Corse ptialisimu
Source : Google Translate API

Ptyalisme

Retour au sommaire ➦

Partager