La langue française

Honoraire

Sommaire

  • Définitions du mot honoraire
  • Étymologie de « honoraire »
  • Phonétique de « honoraire »
  • Citations contenant le mot « honoraire »
  • Traductions du mot « honoraire »
  • Synonymes de « honoraire »

Définitions du mot honoraire

Trésor de la Langue Française informatisé

HONORAIRE, adj.

A. −
1. [En parlant d'une pers. appartenant à un des grands corps de l'État] Qui, après avoir cessé d'exercer une fonction, une charge, un emploi, en conserve le titre et les prérogatives honorifiques. Conseiller, inspecteur, recteur honoraire. L'adjectif émérite s'est dit d'abord d'un fonctionnaire qui prend sa retraite; par une imitation pédante du latin, on appelait professeur émérite ce que l'on désigne aujourd'hui du nom de professeur honoraire (Vendryes, Langage,1921, p. 232) :
1. Le ministère public près la haute cour de justice comprend un procureur général et deux avocats généraux nommés par décret en Conseil des ministres parmi les magistrats honoraires ou en exercice de la cour de cassation ou des cours d'appel. De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 409.
2. P. ext. et gén. p. plaisant. Qui n'a plus de ses activités, de son rôle, de sa fonction que la dénomination; qui a cessé d'agir, qui n'a plus d'effets, d'efficience.
[En parlant d'une pers. considérée du point de vue de ses activités sociales ou affectives] Amant, séducteur honoraire. On se promet (...) d'aller (...) bien caché, mener la vie du brigand honoraire qui a le sac sans la corde (Vallès, Réfract.,1865, p. 166).Elles entraient dans l'ombre indistinctes, dans la ligue des épouses honoraires contre les deux ou trois en fonction (Arnoux, Visite Mathus.,1961, p. 121).
[En parlant d'une réalité vécue] La conscience populaire a tant de peine (...) à refuser une existence réelle au passé, qu'elle admet (...) une autre conception, également imprécise, selon laquelle le passé aurait une sorte d'existence honoraire. Être passé, pour un événement, ce serait tout simplement être mis à la retraite, perdre l'efficience sans perdre l'être (Sartre, Être et Néant,1943, p. 152).
B. −
1. [En parlant d'une pers. considérée du point de vue de ses activités sociales] Qui bénéficie d'un titre honorifique, d'un statut, sans en exercer les fonctions.
Chanoine* honoraire, membre* honoraire.
[En parlant d'une fonction, d'un titre, d'une charge qui n'implique aucune prestation active ou concrète] Présidence honoraire. Mais le condé du matériel c'était pas honoraire du tout... ça existait comme boulot! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 421).
2. Qui ne remplit pas les conditions requises pour appartenir à une société, à une collectivité mais qui y est cependant admis à titre honorifique :
2. Appris que Bergson, à qui les Allemands avaient offert de le nommer « Aryen honoraire », titre bouffon et sinistre inventé par l'Allemagne, qui malgré tout a besoin des Juifs, de certains Juifs, Bergson a refusé cet honneur suspect. Green, Journal,1942, p. 207.
Prononc. et Orth. : [ɔnɔ ʀ ε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Cf. honneur. Étymol. et Hist. 1. 1496 tuteur honoraire (Delb., Rec. d'apr. DG); 2. 1680 conseiller honoraire (Rich.). Empr. au lat.honorarius « accordé par honneur, honorifique ». Fréq. abs. littér. : 158.

Wiktionnaire

Adjectif

honoraire (h muet)\ɔ.nɔ.ʁɛːʁ\ ou (h muet)\ɔ.nɔ.ʁɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui, après avoir exercé longtemps une fonction, une charge, n’en conserve que le titre et les prérogatives honorifiques.
    • Après le diner M. B., le ministre plénipotentiaire honoraire, me pris à part pour me consulter sur la possibilité de faire un détour pour éviter « cette Moulouya ». — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 268)
  2. (Au sujet d’une personne) Qui porte un titre honorifique sans fonctions.
    • Président honoraire.
    • Membre honoraire d’une société.
    • Chanoine honoraire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HONORAIRE. adj. des deux genres
. Qui, après avoir exercé longtemps une fonction, une charge, n'en conserve que le titre et les prérogatives honorifiques. Conseiller honoraire. Recteur honoraire. Professeur honoraire. Il se dit aussi des Personnes qui portent un titre honorifique sans fonctions. Président honoraire. Membre honoraire d'une société. Chanoine honoraire.

Littré (1872-1877)

HONORAIRE (o-no-rê-r') adj.
  • 1Qui, après avoir exercé longtemps une charge, en conserve le titre et les prérogatives honorifiques. Un président honoraire. Un recteur honoraire.

    Chanoine honoraire, se dit ou d'un chanoine qui s'est démis de son canonicat, ou de celui qui, sans l'être ou l'avoir été réellement, jouit des prérogatives de chanoine.

    Tuteur honoraire, celui qui, préposé pour veiller aux intérêts d'un pupille, ne prend, à la différence du tuteur ordinaire, aucune part à la gestion des biens du pupille.

    Fig. et par plaisanterie. La Branche : Et toi Crispin, travailles-tu toujours ? - Crispin : Non, je suis, comme toi, un fripon honoraire, Lesage, Crisp. riv. de son maître, sc. 2.

  • 2S'est dit d'un degré qui se donnait dans l'ancienne Académie des sciences. Académicien honoraire.

    Substantivement. Un honoraire. Au renouvellement de l'Académie en 1699, M. de Malézieu fut un des honoraires, Fontenelle, Malézieu. M. de Maurepas devint, en 1725, un de nos honoraires ; il fut le premier des ministres chargé de ce département [les Académies] que nous ayons vu occuper une place parmi nous, et tous ses successeurs ont suivi son exemple, Condorcet, Maurepas.

  • 3Qui n'est que pour l'honneur. Une femme se fait quelquefois à elle-même des reproches honoraires, et sa faiblesse s'en augmente, Marivaux, dans DESFONTAINES.

HISTORIQUE

XVIe s. Chevaliers honoraires, Cotgrave Elle [la fortune] m'a faict quelques faveurs venteuses, honoraires et titulaires, sans substance, Montaigne, IV, 143.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* HONORAIRE, APPOINTEMENS, GAGES, (Gramm. synonym.) termes relatifs à une rétribution accordée pour des services rendus. C’est la maniere dont la rétribution est accordée ; c’est la nature des services rendus qui fait varier leurs acceptions. D’abord appointemens & gages ne se disent qu’au pluriel, & honoraire se dit au pluriel & au singulier. Gages n’est d’usage qu’à l’égard des domestiques, ou de ceux qui se louent pour des occupations serviles. Appointemens est relatif à tout ce qui est en place, depuis la commission la plus petite jusqu’aux plus grands emplois. Honoraire a lieu pour les hommes qui enseignent quelques sciences, ou pour ceux à qui on a recours dans l’espérance d’en recevoir un conseil salutaire, ou quelque autre avantage qu’on obtient ou de leur fonction, ou de leurs lumieres. Les gages varient d’un homme à un autre. Les appoitemens attachés au poste sont fixes, & communément les mêmes. Les honoraires se reglent entre le maître & le disciple. La visite & l’ordonnance du medecin, le conseil & la consultation de l’avocat, la messe & les prieres des prêtres, sont autrement payés par les hommes opulens que par ceux d’une fortune médiocre. Gage marque toûjours quelque chose de bas. Appointement n’a point cette idée. Honoraire réveille l’idée contraire. On prend pour un homme à gage, & l’on offense celui dont on marchande le service ou le talent, & à qui l’on doit un honoraire. La paye est du soldat ; le salaire de l’ouvrier.

Honoraire, adj. de tout genre, qui s’emploie aussi substantivement. (Littérature.) Il y a dans les académies qui se sont formées depuis l’établissement de l’académie françoise, une classe d’académiciens honoraires. Elle est la premiere pour le rang, sans être obligée de concourir au travail. Cependant il y en a toûjours plusieurs qui seroient dignes d’être académiciens ordinaires, si, par un usage que l’habitude seule empêche de trouver ridicule, leur naissance, leurs charges, ou leurs dignités, ne les en excluoient pas. C’est pourquoi l’on voit des savans qui, étant égaux en mérite aux académiciens ordinaires, & supérieurs par le rang & la naissance à quelques-uns des honoraires, ont la délicatesse de vouloir être distingués de ceux-ci, & la modestie de ne se pas compter parmi les autres ; ils recherchent les places d’académiciens libres. Il y a apparence que cette classe absorbera insensiblement celle des honoraires. Fontenelle, qui entendoit mieux que personne les véritables intérêts de sa gloire, répondit au duc d’Orléans régent, qui lui offroit de le faire président perpétuel de l’académie des Sciences : eh, monseigneur, pourquoi voulez-vous m’empêcher de vivre avec mes pareils ?

Il n’y a point d’honoraires dans l’académie françoise ; il paroît même qu’elle ne reconnoît pas pour être de la langue l’acception dont il s’agit ici, car on ne la trouve pas dans son dictionnaire. Quelques membres de cette compagnie firent autrefois une tentative pour y introduire une classe d’honoraires. Il falloit qu’ils ne fussent pas trop faits pour ce titre, puisqu’ils en avoient tant de besoin, & ils ne méritoient pas davantage celui d’académicien, puisqu’il ne leur suffisoit pas. Le marquis & l’abbé de Dangeau qui, à tous égards, ne pouvoient pas éviter d’être honoraires, si l’on en faisoit, eurent assez d’amour propre pour s’y opposer. Ils s’adresserent directement au Roi, qui approuva leurs raisons, & rejetta ce projet. Si l’on continue l’histoire de l’académie, ce fait n’y sera vraissemblablement pas oublié. La personne qui par sa naissance & par ses sentimens s’intéressoit le plus à la mémoire de MM. de Dangeau, m’a demandé de faire mention de leur procédé pour l’académie, si j’en avois occasion ; je m’acquitte ici de la parole que j’ai donnée. Charlemagne, ayant formé dans son palais une société littéraire, dont il étoit membre, voulut que dans les assemblées chacun prît un nom académique, & lui-même en adopta un, pour faire disparoître tous les titres étrangers. Charles IX. qui forma aussi une académie, dit dans les lettres patentes, à ce que ladite académie soit suivie & honorée des plus grands, nous avons libéralement accepté & acceptons le surnom de protecteur & premier auditeur d’icelle. Cet article est de M. Duclos, secrétaire de l’académie françoise.

Honoraire, (Jurisprud.) en matiere de dignités & de fonctions, a deux significations différentes.

Il y a des honoraires ou ad honores, c’est-à-dire, qui ne remplissent pas toutes les fonctions, comme des conseillers honoraires, des tuteurs honoraires. Voyez Conseillers & Tuteurs.

Il y a aussi des honoraires, c’est-à-dire, des officiers qui ont obtenu des lettres d’honneur pour conserver le titre & les honneurs de leur place, quoiqu’ils se démettent de leur office : on n’accorde communément ces lettres qu’au bout de vingt ans ; cependant quelquefois, en considération des services & du mérite personnel de l’officier, on en accorde au bout d’un moindre tems.

Les honoraires conservent leur rang ordinaire, excepté les chefs de compagnie, qui ne peuvent prendre que la seconde place. Ils n’ont point de part aux émolumens. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « honoraire »

(Date à préciser) Du latin honorarius (« donné à titre d’honneur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. honorarius, de honorare, honorer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « honoraire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
honoraire ɔnɔrɛr

Citations contenant le mot « honoraire »

  • Vous pouvez toujours arriver à lire la note d'honoraires d'un médecin, mais jamais son ordonnance. De Peter Dunn
  • Quand le loup enseigne aux oies leurs prières, il les croque pour ses honoraires. De Proverbe allemand
  • Pourquoi certains chirurgiens anesthésient-ils avant l'opération plutôt qu'au moment de présenter les honoraires ? De Jean Delacour
  • Un médecin qui vous guérit par une ordonnance vous donne une rechute par sa note d'honoraires. De Henry de Montherlant
  • Les ministres le nomment : traitement, les notaires : émoluments, les médecins : honoraires, les employés : appointements, les ouvriers : salaires, les domestiques : gages. L'argent ne fait pas le bonheur. De Gustave Flaubert / Dictionnaire des idées reçues
  • Les obsèques de Régis Régnier, commandant honoraire des pompiers, ont été célébrées lundi 29 juin. Journal L'Est Éclair abonné, Saint-André-les-Vergers: l’adieu émouvant au commandant honoraire des pompiers Régis Régnier
  • C’est un décret attendu depuis longtemps par les associations de patients. En germe depuis la loi Hôpital Patient Santé Territoire (HPST) de 2009, ce document, que Capital a pu consulter, précise les sanctions auxquelles les médecins, pharmaciens et professionnels de santé en général seront passibles en cas de refus de soins illégitimes ou de dépassements d’honoraires abusifs. “C’est une bonne nouvelle, se réjouit Fereuze Aziza chargée de mission Assurance maladie à France Assos Santé. Agnès Buzyn (ancienne ministre de la santé, ndlr) nous avait promis de sortir enfin de décret”. Capital.fr, Dépassements d'honoraires, refus de soin... les médecins seront désormais passibles de sanctions - Capital.fr
  • Le Centre de documentation historique de Conques et le Centre européen proposent la première conférence de l’année sur le thème des vitraux "Les vitraux anciens du Rouergue" par Françoise Gatouillat, ingénieur de recherche honoraire, Corpus Vitrearum (Centre André-Chastel, Paris). Les vitraux anciens de la région Occitanie, bien plus nombreux que ne le laissaient présumer les ouvrages spécialisés, ont fait l’objet d’un inventaire méthodique ces dernières années. Tous ont été observés sur le terrain et analysés à la lumière d’une vaste bibliographie. L’opération a notamment révélé l’importance du patrimoine du Moyen Âge et de la Renaissance disséminé dans les églises et les collections du Rouergue, qui mérite d’être mieux connu. Pour approcher ces œuvres d’une grande diversité, le parcours proposé à travers l’Aveyron, à l’aide de photographies, conduira de Rodez à Villefranche-de-Rouergue, en passant par Belmont-sur-Rance, Salles-Curan, Sénergues, Espalion, Mouret, Najac ou Belcastel. Début de la conférence à 20 h 45 au Centre Européen de Conques. Entrée libre. centrepresseaveyron.fr, Conférence sur Les vitraux anciens du Rouergue - centrepresseaveyron.fr
  • Jacques Legendre vient d’être nommé maire honoraire de Cambrai. Un titre qui vient mettre un terme à une belle carrière politique. , Cambrai : Jacques Legendre a été promu maire honoraire | L'Observateur
  • Jacques Merlen, au cours du dernier municipal tenu jeudi soir, a fait part à ses adjoints et conseillers de la candidature de Christian Salvary au titre de maire honoraire. La Voix du Nord, Bonningues-lès-Calais: Christian Salvary nommé maire honoraire de la commune

Traductions du mot « honoraire »

Langue Traduction
Anglais honorary
Espagnol honorario
Italien onorario
Allemand ehrenamtlich
Chinois 名誉
Arabe فخري
Portugais honorário
Russe почетный
Japonais 名誉
Basque ohorezko
Corse onorariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « honoraire »

Source : synonymes de honoraire sur lebonsynonyme.fr
Partager