La langue française

Homard

Sommaire

  • Définitions du mot homard
  • Étymologie de « homard »
  • Phonétique de « homard »
  • Citations contenant le mot « homard »
  • Images d'illustration du mot « homard »
  • Traductions du mot « homard »

Définitions du mot homard

Trésor de la Langue Française informatisé

HOMARD, subst. masc.

A. − ZOOL. Grand crustacé décapode de l'ordre des Macroures, au corps bleu vert tacheté de jaune et noir, aux pattes antérieures terminées par deux énormes pinces et dont la chair est très estimée. Pince de homard; pêche au homard; casier, panier, parc à homards. Les langoustes épineuses, les homards tigrés de noir (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 698).Les crabes lourds aux pattes crochues, les homards aux moustaches pointues (Maupass., Contes et nouv., t. 1, En mer, 1883, p. 95).V. aussi cardinal2ex. 4 :
Les crustacés, comme l'oursin avec ses longues baguettes, se roulent sur les sables; d'autres, armés de huit pattes divisées en trois articulations, comme le homard, l'écrevisse et la langouste, marchent à reculons parmi les rochers, ou de côté, comme les cancres proprement dits : ils présentent de plus deux énormes pattes armées de tenailles, dont ils écrasent les coquilles qui leur servent de proie. Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 244.
GASTRON. Beurre, bisque, mousse, salade de homard; homard Thermidor, à l'Américaine (ou, plus rarement, à l'Armoricaine). Je me suis remonté le moral par l'ingestion d'un homard à l'Américaine (...) qui était délicieux (Flaub., Corresp., 1874, p. 149).
Expr. comparatives.
[P. réf. à la couleur du homard cuit] Rouge comme un homard. Synon. rouge comme une écrevisse.Rouge de la tête aux pieds comme un homard cuit (About, Nez notaire, 1862, p. 141).
[P. réf. à d'autres particularités du homard] Avoir des yeux de homard. Avoir de gros yeux blancs inexpressifs. Ses yeux blancs de homard cuit font saillie (Taine, Notes Paris, 1867, p. 130).Elle demeura stupide, Dardant des yeux de homard (Ponchon, Muse cabaret, 1920, p. 235).
En patte de homard. L'invalide avait le nez et le menton en patte de homard (A. France, Pt Pierre, 1918, p. 139).
Paresseux comme un homard. Moi, je suis propre à tout et bon à rien, paresseux comme un homard (Balzac, Peau chagr., 1831, p. 111).
MÉD. Main en pince de homard. ,,Malformation congénitale caractérisée par l'absence des doigts et des métacarpiens médians`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Des tribus (...) sans doigts de main, les extrémités réduites à une pince de homard (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 152).
B. − Arg. et pop., vieilli. [En raison de la couleur rouge de l'uniforme] Soldat de la garde anglaise. Les « homards » de la garde et les soldats à petite casquette (Morand, Londres, 1933, p. 47).
REM. 1.
Homarderie, subst. fém.Parc où l'on conserve les homards adultes ou, plus rarement, où l'on élève les homards jusqu'à l'âge adulte. Les savants spéciaux n'ont pas manqué de tenter le repeuplement scientifique et de pratiquer, dans des homarderies, ce que l'on a appelé « le homard artificiel » (M. de Nansouty, Actualités sc., Paris, Schleicher, 1904, p. 308).
2.
Homardier, subst. masc.Bateau de pêche conçu spécialement pour le transport des crustacés vivants. Grosses chaloupes de pêcheurs de goémon, bateaux homardiers, coutres, chasse-marées (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 337).
Prononc. et Orth. : [ɔma:ʀ] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1525. VI. hommars zool. (Comptes de François Ier, B.N. 10384, fo13 rods Gdf. Compl.); 2. 1847 « soldat anglais » (Dictionnaire d'argot ds Esn.). Prob. empr. au b. all. hummer de même sens, issu de l'a. nord. hummarr « id. », la date de l'apparition du mot en fr. ne permettant pas de remonter à un empr. direct à l'a. nordique. Le sens 2. s'explique par une analogie de couleur (cf. aussi l'angl. lobster, proprement « homard » qui servait à désigner les soldats angl. d'apr. leurs uniformes rouges : ca 1643 ds NED). Fréq. abs. littér. : 140.

Wiktionnaire

Nom commun

homard (h aspiré)\ɔ.maʁ\ masculin

  1. Crustacé décapode dont les deux pattes de devant ont la forme de pinces.
    • Pendant ce temps, les jeunes filles promènent leurs filets en forme de poches dans les mares que la mer a laissées en se retirant, et récoltent la chevrette ou font prisonnier quelque homard, quel que crabe tourteau, quelque poisson de rivage attardé loin de sa retraite. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Et puis, tous les matins je vous porterai des chevrettes ou des homards, […]. — (Octave Mirbeau, Notes de voyage, dans La vache tachetée, 1918)
  2. Chair de cet animal.
    • Boîte de homards. — Conserve de homard.
  3. (Argot militaire) (1840 ou avant) Surnom donné aux spahis, sans doute en raison de la couleur rouge de leur burnous identique à la couleur du homard après la cuisson (voir illustrations ci-contre).
    • Durant les causeries autour de la soupe, il avait appris du capitaine les choses «  indispensables au métier » , que les cavaliers étaient des cavalos, les spahis des homards […] — (Georges d’Esparbès, La folie de l’épée, Albin Michel, Paris 1927, p. 50.)
  4. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté en pal, vu de dos, pinces vers le chef. Il est difficile à différencier de l’écrevisse dans les représentations. Les antennes peuvent donner un indice, mais il n’y a pas de règle en la matière. On se réfèrera donc à l’environnement culturel, économique ou historique de l’armigère (porteur des armes) pour déterminer s'il s’agit ou non d'un homard. À rapprocher de crabe, crevette et écrevisse.
    • D’azur à un besant d’argent chargé d’une moucheture d’hermine, accompagné de trois homards d’or appointés en pairle, qui est de l’Île de Sein du Finistère → voir illustration « armoiries avec 3 homards »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOMARD. (H est aspirée.) n. m.
Genre de crustacé décapode dont les deux pattes de devant ont la forme de pinces. Pêcher des homards. Conserve de homard. Boîte de homards. Fam., Rouge comme un homard, De la couleur d'un homard cuit.

Littré (1872-1877)

HOMARD (ho-mar ; le d ne se lie jamais : un homar excellent ; au pluriel, l's ne se lie pas : des homar excellents ; cependant quelques-uns la lient : des ho-mar-z excellents) s. m.
  • Grosse écrevisse de mer, crustacé décapode macroure, de la famille des astaciens, ne vivant que dans la mer, où il peut atteindre 50 centimètres de long, astacus marinus, Fabr. ; homarus vulgaris, Milne Edwards. Le homard diffère de la langouste, palinurus vulgaris, Latreille, avec laquelle on le confond souvent, par ses deux premières pattes énormes et en forme de pinces.

    Familièrement. Rouge comme un homard, très rouge d'embarras, de honte, etc.

    Le homard, étant fort employé en cuisine, sert souvent de comparaison. Si vous me tuez, je préfère reposer dans de bonne terre végétale, et non dans cette glace [les glaciers de la Suisse, où un mari jaloux l'avait entraîné pour se battre en duel sans témoins], où j'aurais l'air d'un homard que l'on conserve, Ch. de Bernard, le Paratonnerre.

HISTORIQUE

XVIe s. Homar, Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HOMARD, sub. masc. (Hist. nat.) gamarus, animal crustacé, appellé en Languedoc langrout, ou écrevisse de mer. Il ressemble à l’écrevisse d’eau douce par la forme du corps, mais il est beaucoup plus grand, & il a une couleur rouge obscure quelquefois avec des taches bleues, rouges & blanches ; lorsqu’on le fait cuire il devient rouge. Il a au milieu du front une petite corne plate, large, & dentelée sur les bords, & deux antennes de chaque côté au-devant de l’œil ; l’une est plus grande que l’autre, plus mince que dans la langouste ; elle a des articulations à son origine. Le homard a quatre piés de chaque côté du corps, un grand bras terminé par une serre, & un petit bras velu & terminé par une pointe en forme de bec d’oiseau. La partie supérieure des serres est mobile & presse contre l’inférieure qui est immobile ; elles ont toutes les deux au-dedans des tubercules en forme de dents ; l’une des deux serres est toûjours plus grosse que l’autre, comme dans les écrevisses ; les deux premieres jambes de chaque côté sont fourchues à l’extrémité ; la queue est composée de cinq tables, & terminée par des nageoires ; les yeux sont petits.

Outre cette espece de homard, il y en a une plus petite appellée petit homard, ou petite écrevisse de mer ; elle differe de la grande, en ce qu’elle a la tête & la poitrine plus rondes & découpées à-l’entour ; ses piés ne sont pas fourchus, & elle est de couleur rouge, & a des bandes transversales bleues. Rondelet, hist. des poissons, liv. XVIII. Voyez Crustacé.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « homard »

(1547) Variante de hommars ou houmar (1525), probablement du bas allemand hummer, du vieux norrois hummarr (« grand crustacé marin »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Danois, hommer ; allem. Hummer ; avec un d épenthétique dans le français.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « homard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
homard ɔmar

Citations contenant le mot « homard »

  • Celui qui ne voit rien d'étrange n'a jamais regardé un homard en face. De Auguste Villiers de l'Isle-Adam
  • Pour les daltoniens, le homard est rouge quand il est cru et devient vert quand il est cuit. De Pierre Dac
  • Un homard, c'est autre chose qu'un poisson ! Vivre dans une carapace, autrement dit avoir ses os autour de soi, quel changement radical cela doit être dans la façon de comprendre la vie. De Raymond Queneau / Saint-Glinglin
  • Comme les homards, les jeunes filles ont l'extérieur exquis. Comme les homards, elles rougissent quand on veut les rendre comestibles. De Salvador Dali / Pensées et anecdotes
  • J’ai goût des homards qui sont tranquilles, sérieux, savent les secrets de la mer, n’aboient pas. De Gérard de Nerval
  • Dès qu'ils apprennent qu'on va déshabiller leur carapace, ils rougissent. Je serai toujours fasciné par la pudeur des homards. De Patrick Sébastien / Carnet de notes
  • Le homard de plus de 5 kg qui avait été pêché au large de Sant'Ambroggio a été acheté par un particulier. Corse Matin, Le homard de Sant'Ambroggio coule des jours heureux à Stella Mare | Corse Matin
  • Ecrevisse. Petit crustacé qui ressemble au homard, en plus indigeste. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • Il y a plus de noblesse dans un chou fraîchement cueilli que dans un homard surgelé. De Guy Savoy / Vivement dimanche - 19 Novembre 2000
  • Durant la période de « post-confinement », Maurice Rougemont, notre photographe complice, fouille ses archives. Il retrouve ainsi les belles images d’une insolite jeune femme au homard, fruit d’un travail effectué jadis avec Emmanuel Giraud, ex-pensionnaire à la Villa Médicis, auteur de l’Amer et de l’Anthologie du pâté en croûte dont il nous conte ici la genèse… Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, La jeune femme au homard selon Emmanuel Giraud et Maurice Rougemont | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • Lève-toi, ô lecteur gastronome! Il est venu, le temps d’observer une minute de silence à la mémoire des homards outragés par des surcuissons délirantes, étouffés sous des tombereaux de mayonnaise, soumis à la terreur du Thermidor, ramollis par le supplice de la congélation, flambés au pastis ou au whisky. On compare souvent le crustacé à un cardinal, car il devient rouge une fois cuit; il y a aussi de la Jeanne d’Arc en lui, tant il fut condamné aux flammes par des chefs qui se comportaient à son égard comme des Cauchon. Le Figaro.fr, Le homard de Charente-Maritime par Christopher Coutanceau
  • Un peu plus de 13 millions de livres de homard ont été capturés au large des Îles cette année, selon des données préliminaires, établissant un nouveau record. Au cours de la saison 2019, les homardiers avaient sorti de l’eau un peu moins de 12 millions de livres de ce fruit de mer prisé, battant le record précédent. Le Soleil, Seconde saison record pour les pêcheurs de homard aux Îles-de-la-Madeleine | Affaires | Le Soleil - Québec
  • Un homard, un château et un chef, jolie trilogie pour cette table éphémère en plein air  dans le cadre du Voyage à Nantes. C’est le chef nomade Jean-Camille Gobet qui a imaginé la carte entre rillettes aux deux saumons et aux algues , ceviche de daurade sébaste à la vanille, au citron vert et au lait de coco, sans oublier le homard qui peut se décliner selon l’humeur du chef avec une sauce Napoléon  ou même se glisser dans une petite brioche aux algues nori. France Bleu, Un Homard à la Frémoire à Vertou
  • Parce qu’on est en pleine saison du homard, Lionel Rigolet nous confie sa recette pour une poêlée de Homard en mode deux étoiles avec son boulgour aillé à la verveine citron et agrumes.  So Soir, Recette : La poêlée de homard du Comme chez Soi

Images d'illustration du mot « homard »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « homard »

Langue Traduction
Anglais lobster
Espagnol langosta
Italien aragosta
Allemand hummer
Chinois 龙虾
Arabe سرطان البحر
Portugais lagosta
Russe омар
Japonais ロブスター
Basque otarrain
Corse homosta
Source : Google Translate API
Partager