Hochement : définition de hochement


Hochement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

HOCHEMENT, subst. masc.

Action de hocher la tête; ce mouvement même. Hochement léger; hochement d'approbation. Je regarde (...) les paysans qui me saluent de loin d'un hochement de tête affectueux, d'un geste ami et d'un sourire de vieille connaissance (Lamart., Confid.,1849, p. 13).Il dit gaiement : « Oui, oui! » Un petit hochement de tête répéta l'affirmation (Vercors, Silence mer,1942, p. 42).V. branlant ex. 1 :
Mais elle a balayé mes avis d'un grand geste de son bras nu, et elle hochait la tête à grands hochements assurés. Alors j'ai bien vu que je n'y connaissais rien. Colette, Naiss. jour,1928, p. 68.
P. anal. Herminie eut un léger hochement des épaules. Elle faisait à Rougon des signes, pour lui donner à entendre qu'il fallait pardonner au désespoir d'une sœur (Zola, E. Rougon, 1876, p. 251).
Prononc. et Orth. : [ɔ ʃmɑ ̃] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1ertiers du xives. hoquement « action de secouer, d'agiter » (Dame à la lycorne, 3912 ds T.-L.); 2. 1365 hochement de teste (Psautier de Metz, éd. F. Apfelstedt, § 43, 14). Dér. de hocher*; suff. (-e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 186.

Hochement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

hochement (h aspiré)\ɔʃ.mɑ̃\ masculin

  1. Action de hocher.
    • Hochement de tête.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hochement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOCHEMENT. (H est aspirée.) n. m.
Action de hocher. Il ne se dit guère que dans cette locution, Hochement de tête.

Hochement : définition du Littré (1872-1877)

HOCHEMENT (ho-che-man) s. m.
  • Action de hocher. Un hochement de tête.

HISTORIQUE

XVIe s. Une risée, un clin d'œil, un hochement de teste, mettent plusieurs en cholere, Amyot, Comm. refrén. la colère, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hochement »

Étymologie de hochement - Littré

Hocher 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de hochement - Wiktionnaire

 Dérivé de hocher avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hochement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hochement ʕɔʃmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « hochement »

  • N’arrivant pas à gagner suffisamment ma vie, j’eus le courage de demander au Directeur Général, Monsieur Claude Matarasso, un français d’Afrique, qui me répondit sur le champ, que les seuls pays qui n’étaient pas attribués étaient la Guinée et le Gabon. Sauf que, ajouta-t-il avec un hochement d’épaules, qu’il n’était pas question de faire le Gabon car chaque fois qu’il y a envoyé un quidam, il s’était fait refouler. La première fois c’était un français, parti d’Abidjan le matin et revenu le soir même. Puis ce fut un camerounais qui pour être bien traité, a été refoulé le lendemain non sans quelques frayeurs. Fort de toutes ces mésaventures, pour Monsieur Matarasso, il ne fallait jamais plus lui parler du Gabon. Catégorique. Financial Afrik, Voyage au Gabon avec la peur d’être refoulé à l’aéroport | Financial Afrik

Traductions du mot « hochement »

Langue Traduction
Corse ndivà
Basque nod
Japonais うなずく
Russe кивать головой
Portugais aceno com a cabeça
Arabe إيماءة
Chinois 点头
Allemand nicken
Italien cenno
Espagnol cabecear
Anglais nod
Source : Google Translate API

Synonymes de « hochement »

Source : synonymes de hochement sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires