La langue française

Heptarchie

Définitions du mot « heptarchie »

Trésor de la Langue Française informatisé

HEPTARCHIE, subst. fém.

Gouvernement dans lequel le pouvoir est aux mains de sept personnes.
P. métaph. Dans cette heptarchie ou gouvernement de sept [grands peintres], le sceptre, le gouvernement se partage avec une certaine égalité (Delacroix, Journal,1857, p. 2).
HIST. Organisation politique des sept royaumes fondés par les Anglo-Saxons après la fin de la domination romaine. L'Angleterre, bretonne (...), romaine (...), saxonne sous l'heptarchie (...) devient, grâce aux lords, anglaise (Hugo, Homme qui rit, t. 3, 1869, p. 123) :
En Angleterre, parmi les Saxons, les mœurs barbares subsistent presque entières. Les royaumes de l'heptarchie ne sont guère que les domaines de bandes diverses ayant chacune son chef. Guizot, Hist. civilisation, Leçon 9, 1828, p. 25.
Prononc. et Orth. : [εptaʀ ʃi]. Att. ds Ac. 1878. Étymol. et Hist. 1654 « nom donné à l'organisation politique des Anglo-Saxons aux vie-ixesiècles » (Coulon, Le Fidele conducteur pour le voy. d'Angleterre, 74-75 [Clouzier] ds Quem. DDL t. 12 : la portion de l'Heptarchie, dont les Saxons Orientaux composerent leur Royaume); 1721 p. ext. « gouvernement de sept personnes » (Trév.). Composé du gr. ε ̔ π τ α ́ « sept » et de -α ρ χ ι ́ α, v. -archie; cf. le lat. heptarchia, attesté dans le domaine angl. en 1586 (ds Latham).

Wiktionnaire

Nom commun

heptarchie \ɛp.taʁ.ʃi\ féminin

  1. Gouvernement de sept individus.
    •  ; il soutient si fièrement les privilèges de sa race, et il est si orgueilleux de sa descendance non interrompue d’Hereward, champion renommé de l’heptarchie, qu’on l’appelle universellement Cédric le Saxon. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HEPTARCHIE (è-ptar-chie) s. f.
  • Les sept royaumes fondés par les Angles et les Saxons en Bretagne, au Ve et au VIe siècle.

    Gouvernement de sept individus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HEPTARCHIE, s. f. (Hist. mod.) gouvernement des sept royaumes des Anglo-Saxons, considérés comme ne faisant qu’un seul corps & un seul état.

Les Anglo-Saxons établirent en Angleterre un gouvernement à-peu-près semblable à celui sous lequel ils avoient vécu en Allemagne : c’est-à-dire que se considérant comme freres & compatriotes, & ayant un égal intérêt à se maintenir dans leurs conquêtes, ils conçurent qu’il leur étoit nécessaire de se secourir mutuellement & d’agir en commun pour le bien de tous. Ce fut dans cette vûe qu’ils jugerent à-propos de se nommer un général, un chef, ou, si l’on veut, un monarque auquel ils accorderent certaines prérogatives dont nous ne sommes pas bien informés. Après la mort de ce général ou monarque, on en élisoit un autre du consentement unanime des sept royaumes : mais il y avoit quelquefois d’assez longs interregnes causés par les guerres ou par les divisions entre les souverains, qui ne pouvoient s’assembler ou s’accorder sur un choix.

Outre ce monarque, qui lioit ensemble les Anglo-Saxons, ils avoient encore une assemblée générale composée des principaux membres des sept royaumes ou de leurs députés. Cette assemblée étoit comme le centre du gouvernement heptarchique ; on l’appelloit le Wittena-gémot, ou le parlement général, & on n’y délibéroit que sur les choses auxquelles toute la nation prenoit intérêt. Voyez Wittena-gémot.

Chaque royaume avoit d’ailleurs un parlement particulier, formé à-peu-près de la même maniere qu’on le voit pratiqué dans les sept provinces-unies des Pays-Bas. Chaque royaume étoit souverain, & néanmoins ils délibéroient en commun sur les affaires qui regardoient l’intérêt commun de l’heptarchie. Ce qui étoit ordonné dans l’assemblée générale devoit être exactement observé, puisque chaque roi & chaque royaume y avoit donné son consentement. C’étoit-là la forme du gouvernement heptarchique en général.

L’heptarchie dura 378 ans. Si l’on vouloit rechercher les causes de sa dissolution, il ne seroit pas difficile de les trouver dans l’inégalité qu’il y avoit entre les sept royaumes, dans le manque de princes du sang royal, dans l’ambition des souverains, & dans le concours de certaines circonstances qui ne se rencontrerent qu’au tems d’Ecbert en 828. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « heptarchie »

Dérivé de heptarque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hepta…, et ἀρχὴ, domination.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « heptarchie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
heptarchie ɛptarʃi

Traductions du mot « heptarchie »

Langue Traduction
Anglais heptarchy
Espagnol heptarquía
Italien eptarchia
Allemand heptarchie
Chinois 七级制
Arabe السلالة
Portugais heptarquia
Russe гептархия
Japonais 七国制
Basque heptarchy
Corse heptarchia
Source : Google Translate API

Synonymes de « heptarchie »

Source : synonymes de heptarchie sur lebonsynonyme.fr

Heptarchie

Retour au sommaire ➦

Partager