La langue française

Haveneau, havenet

Sommaire

  • Définitions du mot haveneau, havenet
  • Phonétique de « haveneau »
  • Citations contenant le mot « haveneau »
  • Images d'illustration du mot « haveneau »
  • Traductions du mot « haveneau »
  • Synonymes de « haveneau »

Définitions du mot « haveneau, havenet »

Trésor de la Langue Française informatisé

HAVENEAU, HAVENET, subst. masc.

PÊCHE. Filet de pêche en forme d'épuisette servant surtout à pêcher les crevettes. Petit haveneau. Et ces deux havenets sur l'épaule, et ce béret de laine hérissé et bleuâtre (...) constituaient-ils une panoplie de pêche, oui ou non? (Colette, Blé en herbe,1923, p. 5).L'homme attend, perché sur une roche, sans filet, ni perche, ni haveneau, statue pensive qui prolonge l'écueil (La Varende, Homme aux gants,1943, p. 12).
En partic. Grand haveneau. Filet de pêche formant une poche, monté sur deux perches qui se croisent et sert à pêcher les crevettes (d'apr. Lar. 20e-Lar. encyclop., Quillet 1965). Synon. bichette2.Pêcher au haveneau sur les plages.
Prononc. et Orth. : [avno] haveneau et [avnε] havenet, init. asp. Forme havaneau [avano] ds Céline, Mort à crédit, 1936, p. 509. Étymol. et Hist. 1. 1713 haveneau pêche (Arch. de Bretagne ds Barb. Misc. 25, 10); 2. 1765 havenet pêche (Encyclop. t. 12, p. 222b). 2 mot norm. (v. L. Du Bois et J. Travers, Glossaire du patois normand, s.v. havenet et FEW t. 16, p. 112a), empr. de l'a. scand. *hâfr-net « sorte de filet », composé de hâfr « engin de pêche » et du germ. net « filet ». L'apparition aussi tardive de ce mot reste inexpliquée. 1 est issu de 2 avec substitution du suff. -eau* à la finale -et, sans doute par confusion avec le suff. < -ellu; cf. FEW t. 16, p. 112a et b. Bbg. Bugge (S.). Étymol. romanes. Romania. 1875, t. 4, p. 361.

Wiktionnaire

Nom commun

haveneau masculin

  1. (Pêche) (Vieilli) (Désuet) Sorte de filet pour prendre le poisson plat.
  2. (Pêche) Épuisette semi-sphérique, pour la pêche aux crevettes.

Nom commun

havenet (h aspiré)\a.və.nɛ\ masculin

  1. Synonyme de haveneau.
  2. Synonyme de haveau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HAVENEAU (ha-ve-nô) s. m.
  • Terme de pêche. Nom d'un petit filet formant une espèce de poche conique tenue ouverte par un cercle sur lequel il est transfilé ; un manche assez léger sert à le diriger pour pêcher des crevettes ou chevrettes.

    On trouve aussi avano par corruption.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HAVENEAU. Ajoutez : - ÉTYM. Haveneau ou havenet est un mot scandinave. Un filet de la même forme se dit en norois háfr, norvég. haav, suéd. Hăf, patois de l'Angleterre septentrionale haaf. Dans le Calvados, havenet s'emploie, d'après Du Méril, comme nom d'une espèce de filet avec lequel on prend les oiseaux quand il fait nuit. Le norvég. haav se dit aussi d'un petit filet avec lequel on prend les mouches, Bugge. Romania, juillet-octobre 1875, p. 361.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* HAVENEAU, s. m. (Pêche.) terme usité dans le ressort de l’amirauté de la Rochelle. Ceux qui font la pêche avec ce ret l’établissent autrement à la mer que dans la gironde ; le chaloupe est sans voile ; son côté en-travers ; affourchée sur deux ancres ; le ret à stribord sur le mât ; le reste de la manœuvre comme aux autres bateaux pêcheurs. Si les traversiers sont pris de calme, & qu’ils veulent pêcher au haveneau, ils mettent hors leurs acons & placent sur l’arriere leur filet, comme aux félardieres de la Garonne : trois sont dans l’acon, deux rament & refoulent la marée. Le poisson en est déterminé à se porter vers le haveneau ; ce ret a ses mailles de quinze lignes en quarré ; cette pêche peut donner beaucoup sans nuire ; la marée tenant toûjours les mailles du ret ouvertes & tendues, le petit poisson peut s’en échapper sans peine. D’ailleurs comme on le releve dans l’eau, le pêcheur est maître de rejetter à la mer ce qu’il ne veut pas garder. Voyez ce ret dans nos Planches de Pêche.

La félardiere, sorte de bateau, en usage sur la Garonne, & qui peut tenir la mer, sert à la pêche au haveneau pour les chevrettes, les fantes & les pucelles. Les grandes félardieres vont de beau tems jusqu’à la Rochelle ; elles ont vingt piés de l’étrave à l’étambor, quinze à seize piés de quille, deux piés & demi sur quille jusqu’à la lisse ; au milieu six piés & demi de large ; l’étrave haut ; trois varangues ; les bords faits communément de six planches à clin ; le mât au tiers ; une voile en langue ; quelquefois un second mât à levant ; jamais deux voiles, ni bannettes, ni étaines.

Dans la pêche, on ôte le gouvernail qui feroit plomber l’étambor par son poids. Le pêcheur doit veiller sans cesse au danger de couler bas, & avoir un hachoir tout prêt pour couper le cable au moindre mouvement de la félardiere.

Le haveneau de Garonne est le même instrument que celui dont se servent à pié les pêcheurs bas-normans, à la grandeur près.

La pêche des chevrettes qui se fait à ce filet, ne dure que pendant les chaleurs de Juillet, Août, & Septembre ; passé ce tems, les Pêcheurs continuent au haveneau à plus grandes mailles la pêche des muges, mulets, gustes & gats.

Il y a à la félardiere une petite poutre appellée barioste, d’environ dix piés de haut, sur laquelle sont placées les deux barres de l’haveneau ; ces barres faites de petits sapins ronds, d’environ vingt piés de long, plus menus par le bas que par le haut, se croisent & sont arrêtées par une cheville de fer ; une traverse de bois les tient écartées. Au bout des barres, il y a une autre traverse de corde à laquelle la pêche ou le sac du haveneau est amarré. Il est aussi frappé sur les deux côtés des perches jusqu’auprès de l’étambor, lieu où correspond le fond de la pêche dont les mailles les plus larges sont à l’avant, d’où elles vont en diminuant jusqu’au fond qui est contenu par une corde lâche à œillet que le pêcheur passe dans les chevilles qui attachent la barre à la félardiere ; ces chevilles ont chacune environ dix-huit à vingt pouces de hauteur.

Un seul homme dans une félardiere peut faire la pêche ; pour cet effet, il jette son ancre ou petit grappin : le cablot amarré à stribord a vingt à vingt-cinq brasses de long ; & à dix brasses près de la félardiere, est frappée sur le cablot une traversiere de dix brasses, amarrée à bas-bord ; l’étambot est exposé à la marée ; & comme les barres du filet sont disposées sur la barcote de maniere que le haveneau est suspendu en équilibre, le pêcheur le plonge sans peine ; il n’entre dans l’eau que de quatre piés au plus ; le flot porte rapidement vers le sac les chevrettes & le frais.

On ne releve guere pendant une marée que deux ou trois fois, sur-tout quand on pêche de flot.

Si la pêche se continue de jussan, on revire de bord ; on releve en pesant sur les barres ; les barres levées, on les arrête avec un petit cordage placé à cet effet ; alors le pêcheur ramasse dans un coin de la poche ce qu’il a pris, & le transporte dans un panier ou banastre.

Les Pêcheurs se placent toûjours plusieurs les uns à côté des autres, sur une même ligne, afin de s’entre-secourir au besoin, & sur-tout pour se tenir éveillés. Le moindre choc imprévû fait tourner la félardiere ; chaque félardiere de pêcheur n’est guere éloignée de sa voisine que de deux brasses.

Les félardieres qui pêchent la chevrette ne se soûtiennent pas si facilement à la marée, que celles qui pêchent les mulets, parce que les lacs de haveneaux à chevrettes étant plus serrés font culer davantage & plomber à l’arriere.

Les mailles des haveneaux de quelques endroits sont de sept lignes en quarré aux côtés & à la tête, & diminuent successivement jusqu’à trois lignes qu’elles ont à peine vers le fond du sac. Voyez nos Planches de Pêche.

Voilà pour les haveneaux à chevrettes ; ceux à mulets sont plus grands ; ils servent à la pêche des mulets, surmulets & autres poissons qui entrent dans les rivieres. Ils ont la maille de neuf lignes en quarré ; la pêche avec ces rets se fait toute l’année tant de jour que de nuit ; les Pêcheurs s’assemblent en assez grand nombre pour barrer la riviere ; le sac de l’haveneau a quatre brasses de largeur, & autant de profondeur. Les Pêcheurs s’établissent, comme nous l’avons décrit ci-dessus ; mais ils risquent moins, par la facilité qu’ils ont à manœuvrer leur ret, quoique plus grand étant moins pesant, & la largeur des mailles opposant à l’eau moins de surface & de résistance.

Lorsque la pêche des chevrettes finit, celle des mulets & surmulets commence ; elle ne se fait que de marée montante ou descendante ; les tems de gros vents y sont favorables ; le ret ne plonge dans l’eau que de deux piés ; le pêcheur a toûjours la main sur les barres du haveneau ; s’il manquoit de relever au moindre mouvement, le poisson rebrousseroit chemin. Il n’en est pas ainsi des esquires ou chevrettes ; quand elles sont dans le sac, elles y restent.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « haveneau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
haveneau avœno

Citations contenant le mot « haveneau »

  • Pour l’engin de pêche, il est conseillé de s’équiper d’une épuisette ou d’un haveneau (ou havenet) avec des mailles suffisamment grandes pour laisser passer les petites crevettes… l’avenir de la ressource. , Grande marée. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la crevette... | La Presse d'Armor
  • - Un filet (haveneau ou bichette) à crevettes Le Point, Découvrez tous les secrets de la pêche à pied - Le Point
  • Pour l’engin de pêche, il est conseillé de s’équiper d’une épuisette ou d’un haveneau (ou havenet) avec des mailles suffisamment grandes pour laisser passer les petites crevettes… l’avenir de la ressource. , Grande marée. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la crevette... | La Presse d'Armor
  • Le summum, selon moi, c'est la pêche à la crevette de nuit. A Trébeurden, c'est ma famille qui, il y a une centaine d'années, a organisé la première pêche de ce type. C'est le plus beau cadeau que nos aïeuls nous aient légué. Non seulement on passe trois heures de rêve dans les rochers, mais on pêche beaucoup plus de crevettes que le jour. Munis d'une lampe frontale, d'un panier et d'un haveneau (grand filet) maniable, les pêcheurs doivent être habillés chaudement (gros pull et coupe-vent) et bien chaussés (sandales en plastique adhérant bien au rocher). La nuit, à marée descendante, les crevettes sortent de leurs trous et, éclairées par la lampe, font voir leurs yeux rouge-orange phosphorescents. Il faut alors leur livrer bataille pour les faire entrer dans le haveneau. Ce n'est pas facile. La crevette est agile et nerveuse. Si le geste est trop brutal, elle voit le haveneau et s'enfuit. Si le geste est trop lent, votre rendement sera ridicule. Challenges, Loïk Le Floch-Prigent : Grand pêcheur devant l'Eternel - Challenges
  • Jospinet. Ce mercredi après-midi. 111 de coefficient de marée et un ciel aussi mouillé que la mer, partie au loin. Le paradis des pêcheurs à pied. « Je pensais trouver des coquilles », explique Guy, venu seul depuis Saint-Brandan. « À marée basse, ce n’est pas rare. Mais il faut un vent de Nord et un peu plus de houle », ajoute celui qui, haveneau à la main, s’est rabattu sur quelques étrilles. « Je ne rentre pas bredouille, mais la pêche à pied, c’est comme ça. Il n’y a jamais de certitudes et c’est aussi ce qui fait son charme ». Le Telegramme, Le Télégramme - Lamballe-Armor - Sur la grève. À chacun sa bonne raison
  • Il faut dire en plus que mon tuteur a sorti sa plus belle panoplie pour l’occasion : un havenet long de 1,80 m (appelé communément « pousseux » en langage de « péqueux »), un cuissard qui monte jusqu’à la taille pour ne pas que les pieds prennent l’eau, un panier qu’il porte en bandoulière, et un crible de 6.  , J'ai testé pour vous la pêche à la crevette... à Villerville | Le Pays d'Auge
  • Il n’y a pas que les boulangers à se frotter les mains. Pour les cafetiers aussi, ce jeudi 21 février était un bon jour ! Un tiers de cafés en plus au PMU Presse. « Le pêcheur à pied vient prendre son petit café le matin », dit Philippe Cabidou, gérant. Juste en face, au magasin « Au gré des marées », on a pris ses précautions. Ghislain Lemaire n’a pas encore assez de recul puisqu’il vient de reprendre l’affaire : « Mais mon prédécesseur m’avait prévenu. J’ai fait rentrer du matériel en plus ». L’effet grande marée a joué : le magasin a vendu un peu plus de griffes et couteaux. Même constat, chez Damgan Plaisance à l’entrée du bourg avec un produit phare, le havenet à crevettes. Le Telegramme, Grande marée. Gros coefficient sur le littoral et pour le commerce local [Vidéo] - Vannes - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « haveneau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « haveneau »

Langue Traduction
Anglais scoop
Espagnol cucharón
Italien notizia in anticipo
Allemand scoop
Chinois
Arabe مغرفة
Portugais colher
Russe совок
Japonais スクープ
Basque bola
Corse scoop
Source : Google Translate API

Synonymes de « haveneau »

Source : synonymes de haveneau sur lebonsynonyme.fr
Partager