La langue française

Haut-de-chausses

Sommaire

  • Définitions du mot haut-de-chausses
  • Étymologie de « haut-de-chausses »
  • Phonétique de « haut-de-chausses »
  • Citations contenant le mot « haut-de-chausses »
  • Images d'illustration du mot « haut-de-chausses »
  • Traductions du mot « haut-de-chausses »

Définitions du mot haut-de-chausses

Wiktionnaire

Nom commun

haut-de-chausses (h aspiré)\o.də.ʃos\ masculin

  1. (Histoire) (Vieilli) (Habillement) Partie du vêtement de l’homme qui le couvre depuis la ceinture jusqu’aux genoux et qui était retenu par une ceinture mobile.
    • Il portait un élégant pourpoint garni de zibeline, un haut-de-chausses très ample et des souliers fendus dans toute leur longueur.— (E. T. A. Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, traduit par Henry Egmont)
    • Le premier sur lequel tombait la lumière était un seigneur superbement vêtu d’un haut-de-chausses et d’un justaucorps écarlate rayé d’argent — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
  2. (Ornithologie) Genre monospécifique d'oiseau-mouche de la sous-famille des trochilinés (e.g. colibris, etc.), commun dans les forêts tropicales andines clairsemées de tout le nord-ouest de l'Amérique du Sud, caractérisé par ses énormes "jambières", sortes de manchons ébouriffés de plumes blanches duveteuses qui lui recouvrent entièrement les cuisses, ainsi que par ses deux longues rectrices externes dépourvues de barbes sur presque toute leur longueur, à l'exception de leur extrémité distale, qui est rigide, pourvue de barbes, et forme ainsi une sorte de raquette ou de "palette" (genre Ocreatus).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HAUT-DE-CHAUSSES. (H est aspirée.) n. m.
Partie de l'ancien vêtement des hommes, qui les couvrait depuis la ceinture jusqu'aux genoux. Mettre son haut-de-chausses. Distinguer un pourpoint d'un haut-de-chausses. Au pluriel Hauts-de-chausse ou Hauts-de-chausses.

Littré (1872-1877)

HAUT-DE-CHAUSSES (hô-de-chô-s') s. m.
  • Ancien nom de la partie du vêtement de l'homme qui le couvre depuis la ceinture jusqu'aux genoux et qui était retenu par une ceinture mobile. On dit aujourd'hui culotte.

    Fig. Cette femme porte le haut-de-chausse, elle est maîtresse au logis. Féliante est une maîtresse femme, et, si je ne me trompe, elle a la mine de porter le haut-de-chausses, Hauteroche, Crispin médecin, I, 1. …et nous voyons que d'un homme on se gausse Quand sa femme chez lui porte le haut-de-chausse, Molière, Femmes sav. V, 3.

    Au plur. Des hauts-de-chausse ou hauts-de-chausses.

HISTORIQUE

XVIe s. Tout cela ne va pas trop mal [il s'agit des réponses d'un chef de sauvages] ; mais quoy ! ils ne portent pas de hault de chausses, Montaigne, I, 247.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « haut-de-chausses »

Le haut de la chausse ou des bas, parce que cette partie du vêtement se joignait aux chausses ou bas.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Contraction de « haut de la chausse (chaussette) », parce que cette partie du vêtement se joignait aux chausses.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « haut-de-chausses »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
haut-de-chausses otdɛʃos

Citations contenant le mot « haut-de-chausses »

  • Nos pères, sur ce point, étaient gens bien sensés, Qui disaient qu'une femme en sait toujours assez Quand la capacité de son esprit se hausse À connaître un pourpoint d'avec un haut-de-chausse. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Les Femmes savantes, II, 7, Chrysale
  • Dans sa jeunesse, le roi Soleil portait la rhingrave. Cette tenue était constituée «d’un pourpoint aux ouvertures garnies de rubans multicolores et d’un haut-de-chausses avec une sorte de petite jupe», explique-t-il. Une tenue quelque peu ridicule en fait que Molière ne manqua pas de railler. De quoi passer l’envie aux hommes et, encore plus, au monarque de l’arborer. , Quand Louis XIV décide de changer complètement de look
  • Il est là, perché sur ses chaussures à talonnettes, la perruque coiffée d’un feutre garni de plumes rouges, assorties à ses bas de soie et haut-de-chausses. Louis XIV (1638-1715) visite la Manufacture des Gobelins le 15 octobre 1667, en compagnie de membres de sa cour, et une tapisserie réalisée dans l’atelier de haute lisse immortalise ce moment. Face au roi, des artisans et manutentionnaires, manches de chemise remontés, se bousculent dans un joyeux désordre, l’un portant un tapis roulé sous le bras, un autre une table en marqueterie de marbre tandis qu’un troisième s’affaire à accrocher de soyeuses tentures. Des artistes, reconnaissables à leur jabot, guident les opérations. Le Monde.fr, A la Manufacture des Gobelins, la ruche tapissière de Louis XIV

Images d'illustration du mot « haut-de-chausses »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « haut-de-chausses »

Langue Traduction
Anglais breeches
Espagnol pantalones
Italien calzoni alla zuava
Allemand hose
Chinois 马裤
Arabe المؤخرات
Portugais calças
Russe бриджи
Japonais ズボン
Basque galtza
Corse pantalone
Source : Google Translate API
Partager