La langue française

Haquet

Sommaire

  • Définitions du mot haquet
  • Étymologie de « haquet »
  • Phonétique de « haquet »
  • Traductions du mot « haquet »
  • Synonymes de « haquet »

Définitions du mot haquet

Trésor de la Langue Française informatisé

HAQUET, subst. masc.

Charrette étroite et longue, dépourvue de ridelles, et servant essentiellement au transport des tonneaux. Chaque coup d'œil qu'il [Pascal] donnait, même par distraction, à quelque objet, amenait une idée neuve, et souvent une idée pratique. Il inventait ainsi le haquet, la brouette du vinaigrier (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 497).Un peu plus loin venait le marchand de tonneaux, avec son haquet attelé et le cheval allant au petit pas et les tonneaux sur le haquet (Ramuz, A. Pache,1911, p. 108) :
Sept voitures marchaient à la file sur la route. Les six premières avaient une structure singulière. Elles ressemblaient à des haquets de tonneliers; c'étaient des espèces de longues échelles posées sur deux roues et formant brancard à leur extrémité antérieure. Chaque haquet, disons mieux, chaque échelle était attelée de quatre chevaux bout à bout. Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 104.
REM.
Haquetier, subst. masc.Conducteur de haquet (Dict. xixes. et xxes.).
Prononc. et Orth. : [akε] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Homon., à l'aspiration près, acquêt. Étymol. et Hist. 1481 attesté directement par le dér. haquetier « conducteur de haquet » (Recueil des privilèges de l'Université, éd. 1674, 192 ds Delb. Notes); [1495, J. de Vignay, Miroir historial d'apr. Dauzat 1938-73] 1606 (Nicot : Haquet, c'est une espece de charrette qui est faicte de deux longs brancars et deux rouës sans plus, ayant sur le devant un molinet pour charger les fardeaux trop pesans). Représente prob. une transposition du m. fr. haquet (ca 1480, G. Coquillart, Monologue du puys, 271, éd. M. J. Freeman, Œuvres, p. 312) qui pouvait désigner un cheval propre à tirer ce genre de charrette, et qui semble être une altération de haquenée par substitution du suff. -et à la finale de celui-ci (cf. FEW t. 16, p. 109a et p. 109b le type haque « cheval hongre » attestant la reconstitution d'un rad. haque sur haquenée). Fréq. abs. littér. : 34. Bbg. Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 17.

Wiktionnaire

Nom commun

haquet (h aspiré) \a.kɛ\ masculin

  1. (Histoire des techniques) Sorte de charrette étroite, longue et sans ridelles, sur le devant de laquelle est un treuil et qui servait à voiturer du vin, des ballots de marchandises, etc.
    • On s'est occupé de ces modifications. On a donné au haquet la roue de derrière des voitures de campagne, et la roue de devant du chariot de parc. La différence de hauteur de ces roues et de celles qui étaient auparavant affectées au haquet, a rendu indispensables d'autres changemens dont on a profité pour simplifier la construction de la voiture. (Jean Baptiste Frédéric Koch & C. Jacquinot de Presle ; « Ponts militaires. — Nouveau haquet et essais d'un système de ponts d'avant-garde. » in Bulletin des sciences militaires, 1831)
    • La malle fut chargée sur le haquet, après que le conducteur l'eut enveloppée dans une grosse toile de canevas apportée par le petit homme. Au coin de la rue des Haudriettes, il s'aperçut que deux hommes suivaient le haquet à distance. (Armand Fouquier; « Le poison: Desrües (1777) » in Causes célèbres de tous les peuples, 1862)
    • Nous nous arrêtions souvent place de la Bastille. Le va-et-vient enchevêtré des fiacres, des omnibus, des voitures de livraison, des tombereaux, des haquets chargés de tonneaux, de quelques phaétons automobiles, formait un spectacle pittoresque et tout retentissant d’un tintamarre d’avertisseurs, de cris, d’appels et de vertes injures. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 36.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HAQUET. (H est aspirée.) n. m.
Espèce de charrette étroite, longue et sans ridelles, sur le devant de laquelle est un treuil et qui sert à voiturer du vin, des ballots de marchandises, etc. Mener, traîner des marchandises dans un haquet, sur un haquet. Un haquet traîné par un cheval.

Littré (1872-1877)

HAQUET (ha-kè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des ha-kè-z arrêtés ; haquets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
  • Charrette longue, étroite et sans ridelles, qui sert à voiturer du vin, des ballots, etc. Ni enlever et charger sur leurs charrettes et haquets, sans, au préalable, avoir vu l'acquit des droits de la dite ferme, Arrêt de la cour des aides, 10 oct. 1613.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HAQUET. Ajoutez :
2Grande voiture qui sert à transporter les bateaux qui font partie des équipages de ponts militaires.

Ajoutez : - REM. Le haquet, qui est de l'invention de Pascal, sert à voiturer du vin, des ballots, etc. Avant Pascal, ce nom s'appliquait à une voiture d'une forme analogue mais qui ne formait pas le plan incliné.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HAQUET, s. m. (Commerce.) espece de charrette sans ridelle, qui fait la bascule quand on veut, sur le devant de laquelle est un moulinet, qui sert par le moyen d’un cable à tirer les gros fardeaux de marchandises pour les charger plus commodément.

Il y a deux sortes de haquets ; l’un à timon, qui est tiré par des chevaux, & l’autre à tête au timon, qui l’est par des hommes. On se sert ordinairement du haquet dans les villes & lieux de commerce, dont le terrein est uni pour voiturer des tonneaux de vin & d’autres liqueurs, du fer, du plomb, &c. des balles, ballots & caisses de toutes sortes de marchandises. Voyez les Planc. de Charron, & leur explication.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « haquet »

Voir haquenée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Haquet a signifié petit cheval (Sus, sus, allez vous en, Jaquet, Et pensez le petit haquet, Et lui faites bien la litiere, COQUILLART, Monologue du puits), nom qui a passé à une sorte de charrette basse ; picard, haguette, petite jument servant de monture. Haquet est le diminutif de haque, qui a signifié cheval, du germanique hack ou hacke (voy. HAQUENÉE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « haquet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
haquet akɛ

Traductions du mot « haquet »

Langue Traduction
Anglais dray
Espagnol carro pesado
Italien carro pesante
Allemand dray
Chinois 大车
Arabe جاف
Portugais dray
Russe телега
Japonais だるい
Basque gurtzaldia
Corse dray
Source : Google Translate API

Synonymes de « haquet »

Source : synonymes de haquet sur lebonsynonyme.fr
Partager