La langue française

Hallucinatoire

Sommaire

  • Définitions du mot hallucinatoire
  • Étymologie de « hallucinatoire »
  • Phonétique de « hallucinatoire »
  • Citations contenant le mot « hallucinatoire »
  • Traductions du mot « hallucinatoire »
  • Synonymes de « hallucinatoire »

Définitions du mot hallucinatoire

Trésor de la Langue Française informatisé

HALLUCINATOIRE, adj.

PATHOLOGIE
A. − Qui relève de l'hallucination; qui en a le caractère. Délire, forme, symptôme, trouble, vision hallucinatoire. L'effet hallucinatoire, produit chez elle par les senteurs d'un champ de fèves (Goncourt, Journal,1872, p. 883).De plus, il [le malade] doit être attentivement surveillé, surtout s'il présente de l'agitation et de l'anxiété hallucinatoire (Codet, Psych.,1926, p. 43).L'image hallucinatoire d'origine paranormale est considérée par les sujets comme possédant une réalité objective (Amadou, Parapsychol.,1954, p. 209).
B. − Qui provoque des hallucinations. Choc hallucinatoire. N'avez-vous jamais songé à vous éloigner, à vous absenter de l'existence (...) par la lecture d'un ouvrage d'une imagination déréglée, folle, insensée, et cela dans le milieu un peu hallucinatoire du lit et de l'obscurité? (E. de Goncourt, Faustin,1882, p. 174).Les sorciers se frottaient d'une pommade hallucinatoire qui leur donnait des rêves obscènes (Péladan, Vice supr.,1884, p. 68).
Prononc. et Orth. : [al(l)ysinatwa:ʀ]. Cf. hallucination. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1872 « qui engendre l'hallucination » effet hallucinatoire (Goncourt, loc. cit.); 2. 1873, 13 mars « qui relève de l'hallucination » troubles hallucinatoires (Journ. des Débats, feuilleton ds Littré). Dér. du rad. de hallucination*; suff. -atoire (-oir*). Fréq. abs. littér. : 60.

Wiktionnaire

Adjectif

hallucinatoire \a.ly.si.na.twaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport à l’hallucination.
    • Troubles hallucinatoires.
    • Symptômes hallucinatoires.
    • … Couturier alterne, …, compositions originales à la beauté hallucinatoire et emprunts choisis aux œuvres de Bach et de Pergolèse. — (Paola Genone, l’Express mag n°2882, 2006)
  2. Qui produit des hallucinations.
    • Un prêtre de Moselle est atteint d’une forme de psychose hallucinatoire. — (Patrick Sbalchiero, Enquête sur les exorcismes. Une histoire du diable, Perrin, 2018, page 326.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HALLUCINATOIRE. adj. des deux genres
. Qui a rapport à l'hallucination. Troubles hallucinatoires. Symptômes hallucinatoires.

Littré (1872-1877)

HALLUCINATOIRE (al-lu-si-na-toi-r') adj.
  • Terme de médecine. Qui a rapport à l'hallucination. Symptôme hallucinatoire. Dans le délire partiel d'origine sensorielle auquel les hallucinations ont donné naissance, et dans la folie sympathique, les lésions occupent les centres des couches optiques, formant le substratum anatomique du symptôme hallucinatoire, Ritti, la Phil. pos. juillet-août 1876, p. 88. Troubles hallucinatoires, Journ. des Débats, 13 mars 1873, feuilleton.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hallucinatoire »

(Date à préciser) Mot dérivé de halluciner avec le suffixe -atoire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hallucinatoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hallucinatoire alysinatwar

Citations contenant le mot « hallucinatoire »

  • Très âpre, la mise en scène est portée par un brillant montage et une bande-son magistrale (se servant des bruits de la forêt pour composer un paysage sonore envoûtant), qui renforcent le côté hallucinatoire d’un film dont on sort dévasté. Véritable expérience pour les sens, Monos n’épargne rien au spectateur, n’élude rien et n’a guère plus de confiance en l’enfance qu’en l’âge adulte quand il s’agit de montrer le pire dont l’être humain est capable. LaLibre.be, "Monos", le film choc de cette rentrée cinéma inattendue - La Libre
  • Il est possible de ressentir les effets hallucinatoires d’un champignon sans avoir à ingérer la drogue hallucinogène. Des chercheurs de l’université de McGill (Canada) sont parvenus à réunir les conditions nécessaires pour qu’un placebo puisse altérer la réalité des participants. Les résultats ont été publiés dans la revue Psychopharmacology. www.pourquoidocteur.fr, Les effets hallucinatoires d’un champignon recréés avec un placebo
  • Mettez le pied sur le tuyau d’arrivée d’eau, et Los Angeles n’existe plus. Comment pareille ville - 20 millions d’habitants ! - a-t-elle pu voir le jour ? Il n’y a rien, dans ce coin de Californie. Pas de port, pas de carrefour important, pas de terres fertiles, pas de ressources, pas de gibier, pas de centre, rien, vous dis-je. Ah si : il y a des tremblements de terre et des cactus. Los Angeles est née d’une bouffée hallucinatoire, d’un délire de peyotl, d’une folie de Dieu. L'Obs, Los Angeles, cette ville née d’une bouffée hallucinatoire
  • Antoine Guillot : "Je pense que le film aurait peut-être été beaucoup plus passionnant si, par exemple, le jeune soldat n'était pas sorti de la cale du bateau, et qu'on eût vécu tout ce qui se passait dans la savane comme une espèce de rêve hallucinatoire, de fantasmes, de désirs, ou alors en adoptant le point de vue des gens, qui voient ce personnage plutôt que de nous mettre dans sa peau. Parce qu'au bout du compte, ça devient une énième version de la sauvagerie à laquelle on ne comprend absolument rien. On est clairement sommé de nous mettre dans la peau de ce garçon et je le trouve tellement agaçant avec sa gueule ébahie en permanence que je me raccroche à tout autre personnage qui apparaît, même le colon anachorète fou. J'ai besoin de regard extérieur sur cette histoire et il me semble que, de ce fait, l'étrangeté de cette Afrique mystique où des lions apparaissent dans la nuit est très ringard. D'une certaine manière, on n'a plus envie d'avoir ce genre d'histoires, on a quand même une autre vision de l'Afrique, et en tout cas on a besoin d'une autre vision. J'aimerais beaucoup voir le contrechamp de ce film, c'est-à-dire voir ce village de femmes africaines dont on sent bien que les hommes sont soit en esclavage soit morts à la guerre, voir arriver ce freluquet à la gueule ébahie être mis en esclavage et alors là, tout d'un coup, on aurait quelque chose, il me semble, de beaucoup plus fort." France Culture, Mosquito, récit d'une quête mystique au Mozambique en 1914
  • Chacun de nous est une boîte de Pandore avec les mêmes principes biochimiques, mais avec des formes légèrement différentes de nombreuses protéines réceptrices, ainsi que des enzymes, ce qui explique pourquoi l’expérience hallucinatoire du DMT peut durer de quelques minutes à des heures. Dans les préparations traditionnelles de ces composés, on ne peut par ailleurs pas contrôler la dose. The Conversation, Crapauds, plantes et cerveau : la drogue n’est pas forcément là où on l’attend

Traductions du mot « hallucinatoire »

Langue Traduction
Anglais hallucinatory
Espagnol alucinante
Italien allucinatorio
Allemand halluzinatorisch
Chinois 幻觉的
Arabe هلوسة
Portugais alucinatório
Russe вызывающий галлюцинации
Japonais 幻覚
Basque hallucinatory
Corse alucinatoriu
Source : Google Translate API

Synonymes de « hallucinatoire »

Source : synonymes de hallucinatoire sur lebonsynonyme.fr
Partager