La langue française

Halage

Définitions du mot « halage »

Trésor de la Langue Française informatisé

HALAGE, subst. masc.

MAR. Action de haler (un bateau); fait pour un bateau d'être halé. Le grand canal de la Hollande (...) qui, par la cherté et la lenteur obligée du halage, donne à Rotterdam un avantage dont elle abuse aujourd'hui pour se développer sans mesure aux dépens de son ancienne capitale (Du Camp, Hollande,1859, p. 145).Ils arrivèrent en un lieu où le canal rejoignait une large rivière; le canal servait au halage (Gide, Tentative amour.,1893, p. 78).La traction et la propulsion sur les rivières et canaux se fait par halage à bras d'hommes ou avec des animaux ou encore par remorqueurs ou toueurs (Bourde, Trav. publ.,1929, p. 327).
En partic.
Chemin* de halage; p. ell., halage. Tout près du halage se tient le bistrot des mariniers (Céline, Voyage,1932, p. 548).Elle (...) m'a fait franchir le portillon qui ouvre (...) sur le vieux halage de la Loire (Genevoix, Routes avent.,1958, p. 174).
DR. Servitude de halage. ,,Servitude imposée aux fonds en bordure des cours d'eau navigables ou flottables et astreignant les propriétaires à réserver des espaces libres d'une largeur déterminée pour l'établissement d'un chemin (chemin de halage) en vue des besoins de la navigation ou du flottage`` (Cap. 1936; ds Rob., Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [ala:ʒ] et [ɑ-] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. V. haler1. Homon. hallage. Étymol. et Hist. 1. 1488 « action de tirer un bateau » (Doc. Abbeville ds Gdf. Compl.); 2. 1690 chemin du halage (Fur., s.v. chemin); 1691 chemin de halage (Ozanam). Dér. de haler1*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 62. Bbg. Bambeck (M.). Mittellateinische Lexikalia zum FEW. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. 1968, t. 2, p. 226.

Wiktionnaire

Nom commun

halage masculin

  1. Action de haler quelque chose.
    • Si le train de bois n’était pas prêt, le sergent saurait bien arrêter le halage. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (En particulier) (Batellerie) Action de haler un bateau ; de le tirer à soi avec une corde, de lui imprimer un mouvement de translation à l’aide de moteurs agissant sur les bords d’un canal ou d’une rivière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HALAGE. (H est aspirée.) n. m.
T. de Batellerie. Action de haler un bateau. Chemin de halage. Chevaux de halage.

Littré (1872-1877)

HALAGE (ha-la-j') s. m.
  • 1L'action de haler, de tirer un bateau. Chemin de halage, chemin sur lequel se fait le halage. Halage à bras d'hommes. Halage par chevaux.

    Chevaux de halage, chevaux employés à haler.

  • 2 Terme de corderie. Cheville de halage, barre de fer qui sert d'axe de rotation aux rouets et aux dévidoirs.

HISTORIQUE

XIIIe s. En la seconde partie entendons nous à tretier des chaucies… des rivages, des halages, Liv. des mét. 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* HALAGE, s. m. terme de Marine & de Riviere ; il désigne l’action de remonter & tirer un vaisseau ou un bateau ; c’est aussi le chemin destiné à la même opération. Ce chemin pratiqué sur le bord des rivieres devroit toûjours être tenu libre, conformément aux ordonnances. Cependant il arrive souvent que le halage est interrompu & coupé de larges fossés, sans aucuns ponts praticables. Des riverains ont même planté des arbres ; d’autres ont élevé des barrieres, ou bâti des murailles jusque sur les bords des rivieres ; & le halage devient si difficile, qu’à quatre piés d’eau des équipages de bâtimens ont été obligés de haler leur navire au cou. Ceux qui ont des fossés dont l’eau se décharge dans les rivieres, loin de pratiquer des passages commodes, se contentent de jetter un petit soliveau large de quatre à cinq pouces, que la marée n’a pas plûtôt couvert de vase, que les gens sont exposés au danger de tomber dans les fossés. Si cet accident arrive à un homme de pié, il entraîne nécessairement les autres, toutes les bricoles des haleurs étant frappées sur un même cordage. Le risque s’accroît encore, si on hale de nuit ; si une riviere est très-vaseuse, le passage en est plus glissant.

Cet embarras du halage sur les rivieres commerçantes fait un tort considérable aux navigateurs, jette leurs équipages dans un travail excessif, empêche de profiter des marées favorables, & fait échoüer ou amortir les bâtimens ; ensorte que dans les tems de foire, les négocians qui attendent leurs marchandises, sont consommés en frais de transport & de décharge.

Tout ce qui concerne les chemins qui servent au halage des bâtimens venans de la mer, est sous la jurisdiction de l’amirauté.

Halage se dit aussi du droit que le roi ou les seigneurs particuliers levent sur les marchandises exposées aux foires ou marchés : c’est encore le privilége particulier à quelques communautés d’arts & métiers de la ville de Paris, d’étaler & vendre dans les halles qui leur sont indiquées par leurs statuts. Voyez Hallage.

Enfin c’est sur la riviere de Loire le prix dont un maître convient avec les compagnons de rivieres, qu’on appelle gobeurs, pour remonter son bateau.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « halage »

De haler avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Haler 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « halage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
halage alaʒ

Citations contenant le mot « halage »

  • De nombreux vacanciers resteront en France cet été. Un atout pour le département de la Mayenne, avec sa rivière, son chemin de halage et sa Vélofrancette. Après une période compliquée, les réservations redémarrent enfin pour les gîtes « Les refuges du halage ». France Bleu, Cet été, les Refuges du Halage vous font redécouvrir la Mayenne
  • Eléments incontournables du halage, les écluses font par ailleurs actuellement l’objet de la rédaction d’une feuille de route concernant de possibles travaux d’électrification et d’automatisation. , En Mayenne, le chemin de halage, un axe touristique essentiel | Haut Anjou
  • Le long des anciennes voies de halage, devenues l’EuroVélo 5 qui relie Londres à Brindisi en Italie, les cyclotouristes vagabondent dans des paysages de campagne, de forêts d’épicéas et de chêne, des étangs, traversant des villages. , Magazine Tourisme et Patrimoine | On vous emmène en balade sur le canal de la Sarre
  • « Chacun dans sa compétence peut faire des contrôles spécifiques », éclaire le lieutenant Alexandre Koehl. « Le but, c’est vraiment une réappropriation du domaine public sur ces voies de halage qui sont un flux de circulation à part entière. Là, on s’inscrit complètement dans notre mission de police de sécurité du quotidien. Il s’agit d’aller à la rencontre des gens, provoquer le contact, ce n’est pas uniquement du contrôle, il y a tout un volet préventif, avec des conseils, de la pédagogie etc. » , Culture - Loisirs | Les rives de la Saône sous surveillance renforcée

Traductions du mot « halage »

Langue Traduction
Anglais hauling
Espagnol transportación
Italien alaggio
Allemand schleppen
Chinois 拖运
Arabe ينقلون
Portugais puxando
Russe тяговые
Japonais 運搬
Basque hauling
Corse saltezza
Source : Google Translate API

Synonymes de « halage »

Source : synonymes de halage sur lebonsynonyme.fr

Halage

Retour au sommaire ➦

Partager