La langue française

Guillemet

Sommaire

  • Définitions du mot guillemet
  • Étymologie de « guillemet »
  • Phonétique de « guillemet »
  • Citations contenant le mot « guillemet »
  • Traductions du mot « guillemet »
  • Synonymes de « guillemet »

Définitions du mot guillemet

Trésor de la Langue Française informatisé

GUILLEMET, subst. masc.

[Gén. au plur.] Signe typographique double, en forme de petits crochets anguleux (guillemets français : « ... ») ou de virgules (guillemets allemands : ,,...``) placé au début et à la fin d'une citation, d'un discours direct ou d'un mot que l'on veut mettre en relief. Ouvrir, fermer les guillemets; mettre une phrase, une citation, un texte entre guillemets. Votre S.V.K. a oublié de mettre des guillemets (Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, p. 13).Ces grands alinéas, ces tirets par lesquels on a coutume de séparer brutalement le dialogue de ce qui le précède. Même les deux points et les guillemets sont encore trop apparents (Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 105) :
Cette citation qu'il fit de mon Isabelle, Péguy était certes trop honnête pour l'incorporer simplement dans son texte; mais aussi trop orgueilleux pour en indiquer la référence ou même pour l'encadrer de guillemets; il se contenta de mettre ces quelques mots en italiques, estimant que c'était ainsi me faire suffisant honneur. Gide, Journal,1932, p. 1145.
P. métaph. Le sourire modeste ne va pas aux coins de la bouche jusqu'à faire trois rides tracées comme avec le crayon le plus fin, ô Sygne qui riez entre ces guillemets! (Claudel, Otage,1911, I, 1, p. 231).Des plissements maintenaient entre guillemets sa forte bouche (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 267).
[Dans une dictée ou p. réf. à cette situation] Deux points ouvrez les guillemets. − Marguillier Gustave : deux points, ouvrez les guillemets. Passé : ne parlons pas des absents (Malègue, Augustin, t. 1, 1933p. 182).Lorsqu'avec un bon sourire dans le métropolitain Poliment vous nous demandiez Deux points ouvrez les guillemets Descendez-vous à la prochaine (Prévert, Paroles,1946, p. 85).
Rem. 1. Les guillemets peuvent être placés à chaque ligne d'un discours direct. 2. Dans la langue orale, je cite correspond aux guillemets ouvrants et fin de citation aux guillemets fermants (cf. Dupré 1972).
Entre guillemets, loc. adj. fig. Synon. de prétendu, soit disant.(Ds Rob., Lar. Lang. fr., Lexis 1975 et Pt Rob.).
[Dans la prononciation, changement de registre de la voix, intonation] Ce fut donc flanqué de guillemets que Paul prononça son « Monsieur d'Orgel » (Radiguet, Bal,1923, p. 69).Cette crise de ce qu'on nomme avec une certaine ironie, en le plaçant entre guillemets comme entre des pincettes, « le psychologique » (Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 10).
Rem. Ce terme ne se rencontre qu'au plur. dans la docum., mais Littré atteste le syntagme mettre un guillemet et on lit ds Comte-Pern. 1963 : ,,le premier guillemet [français] utilisé est dit ouvrant (pointes des extrémités à droite), le dernier est dit fermant (pointes des extrémités à gauche)``.
Prononc. et Orth. : [gijmε]. Littré condamne la prononc. [gilmε]. Le mot est ds Ac. 1718-1932; au plur. jusqu'en 1798. Supra rem. Étymol. et Hist. 1677 (Miège); spéc. 1806 guillemets ouvrants, guillemets fermants (Vinçart, L'Art du typographe, cité par N. Catach, Struct. de l'orth. fr., Paris, Didier, p. 301). Le signe apparaît pour la 1refois dès 1527 chez Alde et J. Bade ds Priscien d'apr. N. Catach, loc. cit. Prob. dimin. de Guillaume (cf. Guillermet ds Girart de Vienne, éd. Van Enden, 537, var. D [2emoitié xiiies.]) d'apr. le nom ou le prénom d'un imprimeur, inventeur présumé de ce signe. Fréq. abs. littér. : 33. Bbg. Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 437.

Wiktionnaire

Nom commun

guillemet \ɡij.mɛ\ masculin

  1. (Typographie) Ponctuation qu’on emploie en tête et à la fin d’une citation, souvent même au commencement de chacune des lignes dont elle est composée.
    • La fonction du guillemet est de faire reconnaître une citation empruntée à un livre, à un auteur quelconque : il n’enserre pas, fonction essentiellement départie aux ( ), aux [ ]. — (A. Frey, Nouveau Manuel complet de typographie, part. 1, Manuels-Roret, 1857, nouvelle édition revue, corrigée & augmentée par M. E. Bouchez, page 219)
    • La Belle Époque ! Il est de tradition aujourd'hui de placer entre guillemets cette expression forgée après le premier conflit mondial, dans une France fière de sa victoire […] — (Serge Berstein & Pierre Milza, Histoire de la France au XXe siècle : 1900-1930, Éditions Complexe, 1999, page 99)
    • Une confidence au passage : je m’agace de cette nouvelle gestuelle du politiquement correct qui consiste pour une personne, en agitant simultanément l’index et le majeur de chaque main, à vouloir mimer des guillemets dès qu’elle emploie un mot un peu précis. — (Ivan Rioufol, Rigueur : en finir avec la peur des mots, lefigaro.fr, 12 mai 2010)
  2. (Figuré) Façon d’insister ou d’atténuer un mot ou une expression en la mettant entre guillemets.
    • La manifestation intersyndicale contre la réforme des retraites, jeudi 9 janvier, a été émaillée à nouveau par ce qu’il faut bien appeler, sans s’encombrer de guillemets, des violences policières. — (Le Monde, Les violences policières sont le reflet d’un échec, Le Monde. Mis en ligne le 11 janvier 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GUILLEMET. n. m.
Sorte de double crochet très petit qu'on emploie en tête (") et à la fin (") d'une citation, souvent même au commencement de chacune des lignes dont elle est composée. Ouvrir, fermer les guillemets. Entre guillemets.

Littré (1872-1877)

GUILLEMET (ghi-lle-mè, ll mouillées, et non ghi-ye-mè ; quelques-uns disent ghi-le-mè, sans mouiller ll, à tort ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : les ghi-lle-mè-z et… ; guillemets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
  • Sorte de double crochet, ainsi figuré ", très petit, qu'on emploie en tête et à la fin d'une citation, souvent même au commencement de chacune des lignes dont elle est composée ; à la fin de la citation c'est le même signe tourné en sens contraire, de la sorte ". Mettre un guillemet. Distinguer du texte une citation par des guillemets.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

« GUILLEMET, s. m. dans l’usage de l’Imprimerie ; c’est le nom d’une espece de caractere figuré ainsi », & qui représente deux virgules assemblées, dont on se sort pour annoncer au lecteur que ce qu’il va lire, est tiré d’un autre auteur que celui qu’il lit. Au défaut de guillemets, on met les citations d’auteurs en caractere italique. Cet article-ci est précédé de guillemets, pour en faire voir la figure & l’usage, dans le cas où l’article est tiré d’un autre auteur ».

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « guillemet »

(1677) Diminutif de Guillaume, prénom de l’imprimeur français Guillaume I Le Bé, inventeur présumé de ce signe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français guillemet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Un nommé Guillemet qui en fut l'inventeur, dit Ménage ; un nommé Guillaume, imprimeur, dit le Dict. des arts et métiers, au mot imprimeur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « guillemet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
guillemet gijmɛ

Citations contenant le mot « guillemet »

  • Les mots ont un sens. Si on les met entre guillemets, on parvient à le troubler. De Michel-Antoine Burnier et Patrick Rambaud / Le journalisme sans peine
  • Supprimer les guillemets des citations : une manière élégante de recycler les idées usagées. De Jacques Attali

Traductions du mot « guillemet »

Langue Traduction
Anglais quotation mark
Espagnol comillas
Italien virgolette
Allemand anführungszeichen
Chinois 引号
Arabe علامة اقتباس
Portugais aspa
Russe кавычка
Japonais クォーテーションマーク
Basque komatxo
Corse virgulette
Source : Google Translate API

Synonymes de « guillemet »

Source : synonymes de guillemet sur lebonsynonyme.fr
Partager