La langue française

Guelfe

Sommaire

  • Définitions du mot guelfe
  • Étymologie de « guelfe »
  • Phonétique de « guelfe »
  • Citations contenant le mot « guelfe »
  • Images d'illustration du mot « guelfe »
  • Traductions du mot « guelfe »
  • Synonymes de « guelfe »

Définitions du mot guelfe

Trésor de la Langue Française informatisé

GUELFE, adj. et subst.

HISTOIRE
A. − [Dans un contexte politique]
1. (Celui, celle) qui, dans les derniers siècles du Moyen Âge, était partisan(e) de la suprématie du pape en Italie sur celle de l'empereur germanique, et d'un régime démocratique dans les villes italiennes. Brunetto Latini (...) fit de la politique, se laissa exiler : guelfe, et guelfe assez fanatique (Paulhan, Fleurs Tarbes,1941, p. 215).V. gibelin ex. 1.
[En parlant d'une collectivité] Parti guelfe. Dans les villes guelfes du Moyen-Âge (Michelet, Introd. Hist. univ.,1831, p. 443).
[P. réf. à la querelle des Guelfes et des Gibelins] Cf. gibelin A 3.
2. [En parlant d'une chose] Propre à ces personnes. Elle se rencontre [l'architecture du nord], avec le génie guelfe ou romain, dans Orviète (Quinet, All. et Ital.,1836, p. 219).− Que vous importe (...) l'insolence obscène de deux jouvenceaux nourris dans les tours guelfes d'Oltarno? (A. France, Clio,1900, p. 111).
Loc. À la guelfe. À la manière des Guelfes :
L'Italie donna la mode; les gentilshommes de Touraine ou de Normandie portaient des toques à la guelfe ou à la gibeline... Mérimée, Portr. hist. et littér.,1870, p. 85.
B. − [Allemagne, infra étymol.] (Celui, celle) qui appartient à la maison des Guelfes. Destrier de bataille (...) que les princes Guelfes ont placé dans leurs armoiries (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 53).
Ordre des Guelfes. Ordre de chevalerie hanovrien fondé en 1815 par le régent George de Hanovre, de la maison des Guelfes. Force rubans orange ou bleu céleste, qui sont de l'ordre des Guelfes et du Cheval-Blanc (Bourges, Crépusc. dieux,1884p. 13).
REM.
Guelfisme, subst. masc.Conception politique des Guelfes (supra A 1); tendance politique rappelant celle-ci (cf. Lar. encyclop., Lar. Lang. fr., Lexis 1975). Cf. aussi gibelinisme rem. s.v. gibelin.
Prononc. et Orth. : [gεlf]. Att. ds Ac. 1762-1878. Ds Ac. 1762 et 1798, au pluriel. Étymol. et Hist. Ca 1265 les Guelfs (Brunet Latin, Trésor, éd. F.J. Carmody, I, 97,2). Empr., peut-être par l'intermédiaire de l'it.guelfo (xiiies. ds Batt.), de l'all. Welfe, nom d'une puissante famille qui embrassa le parti des papes. Fréq. abs. littér. : 45.

Wiktionnaire

Adjectif

guelfe \ɡɛlf\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) Relatif à la faction qui soutenait la papauté par opposition aux tenants de l’empereur germanique (XIIIe - XIVe siècles).
    • À la fin du XIIIe siècle, le parti guelfe se divise en deux factions : les blancs et les noirs.

Nom commun

guelfe \ɡɛlf\ masculin

  1. (Histoire) Partisan de la papauté par opposition aux tenants de l’empereur germanique (XIIIe - XIVe).


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GUELFE (ghèl-f') s. m.
  • Dans le moyen âge, celui qui appartenait au parti soutenant en Italie les papes contre les empereurs d'Allemagne. La querelle des Guelfes et des Gibelins (on met une majuscule).

    Adj. Le parti guelfe. Cette ville était guelfe.

HISTORIQUE

XIIIe s. Puis ordena l'empereres Federis son filz vicaire en Toscane, qui, par le commandement son pere, faisoit tous les maus qu'il pooit as guelfes et à tous ceulz qui se tenoient de la partie le pape, Latini, Trésor, p. 96.

XVIe s. Penache à la Guelfe [sorte de coiffure, au XVIe s.], Du Bellay, J. p. 492, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GUELFE, s. m. (Hist. mod.) nom de la faction opposée à celle des Gibelins.

Les étymologies différentes, aussi puériles qu’incertaines du nom de ces deux factions, recueillies dans les Bellandistes, le dictionnaire de Trevoux & autres lexicographes, ne se retrouveront pas ici.

Nous nous contenterons de rappeller à la mémoire, que les Guelfes tenoient pour le pape & les Gibelins pour l’empereur ; qu’après des dissensions qui sembloient passageres, la querelle de la couronne impériale & de la thiare s’échauffa violemment, divisa l’Italie au commencement du treizieme siecle, la remplit de carnage, de meurtres, d’assassinats, & produisit d’autres malheurs qui ont troublé le monde : mais il faut tâcher de les oublier & porter ses yeux sur la renaissance des Beaux-Arts qui succéderent à ces cruelles desolations. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « guelfe »

(XIIIe siècle) Francisation de l’italien guelfo qui provient lui-même du nom de la dynastie allemande des Welf qui prit le parti des papes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Allem. Welf, nom d'une famille puissante en Allemagne, qui prit le parti des papes ; Weiblingen (voy. GIBELIN) et Welfen, ayant été donnés pour cri de guerre dans la bataille de Weinsberg, servirent plus tard à désigner les deux partis ennemis, dits Gibelins et Guelfes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « guelfe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
guelfe gɛlf

Citations contenant le mot « guelfe »

  • Tour de guet achevée en 1310, c'est un beffroi à triple rangée de créneaux carrés de type guelfe comportant un chemin de ronde en saillie. Elle est excentrée du plan général du palais car construite sur les ruines de l'ancienne tour gibeline des Foraboschi. Certains châteaux de la Toscane copieront cette tour-beffroi (à une échelle moindre) pour agrémenter leur palais (exemple : castello di Montegufoni près de Montespertoli sur la frazione de Montagnana) et ainsi étaler leur allégeance à la république de Florence. Techno-Science.net, 🔎 Palazzo Vecchio - Définition et Explications
  • Guelfe chez les gibelins, gibelin chez les guelfes, il adorait la ville de Florence et son histoire écrite par la dague et le poison, tout en préférant séjourner à Naples, oú il satisfaisait plus aisément son goût des ports et des rencontres furtives. Le sulfureux écrivain Jean Genet fut son ami _ c’est peu connu _ et il l’aida même à acquérir une propriété du côté de Lembeye. L’homme cultivait une certaine ambivalence, qu’il confessa d’ailleurs lui-même, entre le maraudeur de bas-fonds et l’élève appliqué. Avec lui, Pasolini n’était jamais loin du « Petit Chose ».L’existence de cet amoureux de la graphologie s’écrivit d’ailleurs en pleins et en déliés. Le service militaire en fit un officier de réserve des transmissions, spécialiste colombophile. Il dressa les derniers pigeons voyageurs de notre armée et il garda toute sa vie dans un coin de tiroir, avec une secrète fierté, les élogieuses appréciations de ses chefs : SudOuest.fr, Le 16 mai 2006 mourait le maire de Pau André Labarrère

Images d'illustration du mot « guelfe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « guelfe »

Langue Traduction
Anglais guelph
Espagnol guelph
Italien guelfo
Allemand welpe
Chinois 居尔夫
Arabe غويلف
Portugais guelph
Russe гвельфов
Japonais ゲルフ
Basque guelph
Corse guelph
Source : Google Translate API

Synonymes de « guelfe »

Source : synonymes de guelfe sur lebonsynonyme.fr
Partager