La langue française

Graminée

Sommaire

  • Définitions du mot graminée
  • Étymologie de « graminée »
  • Phonétique de « graminée »
  • Citations contenant le mot « graminée »
  • Images d'illustration du mot « graminée »
  • Traductions du mot « graminée »
  • Synonymes de « graminée »

Définitions du mot graminée

Trésor de la Langue Française informatisé

GRAMINÉE, subst. fém.

A. − Au plur. Famille de plantes monocotylédones phanérogames, généralement caractérisées par des racines fasciculées, par une tige herbacée, rigide, simple, cylindrique, renflée de nœuds réguliers, creuse ou médulleuse, par de longues feuilles engainantes et lancéolées, par de petites fleurs anémophiles groupées en épillets, par des caryopses à graines farineuses, et utilisées pour leurs propriétés alimentaires et fourragères. La nature a donc formé plusieurs sortes de farines dans les grains de blé et des autres graminées, depuis ceux du froment jusqu'à ceux des amourettes, destinés aux plus petits oiseaux (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 59).
B. − Au sing. ou au plur. Plante de cette famille. Annie, il y a dans les champs, chez nous, une graminée fragile qui vous ressemble, à tige mince, avec une lourde chevelure de graines qui la courbe toute (Colette, Cl. s'en va,1903, pp. 201-202).Une végétation exubérante d'herbes sauvages, de frêles graminées, hérissant leurs épis barbus, pareils à des épis d'orge (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 288).Les gazons non encore fauchés (...) emplis de fleurs exquises, mais point si belles que ce fouillis léger de graminées, bain vaporeux où leur réalité se subtilise (Gide, Journal,1929, p. 925) :
C'est l'époque où les hautes graminées qui dominent le peuple dru des herbes passent du vert sombre au roux (...). Elles prennent cette couleur fauve tout le long d'un petit panache gonflé de graines qui les termine. Les graminées sont perpétuellement agitées, et les paysans pour cette raison les appellent « les herbes tremblantes ». Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 73.
Rem. Dans la classification bot., on rencontre souvent auj. graminacées (cf. Rob. et Lar. Lang. fr.) ou graminéacées. Les Graminéacées ou Graminées forment une très grande famille (Bot., 1960, p. 1191 [Encyclop. de la Pléiade]).
Prononc. et Orth. : [gʀamine]. Ds Ac. 1762-1932. Ds Ac. 1762 et 1932 au plur. (cf. aussi DG). Étymol. et Hist. a) xves. graminee « herbe commune, gramen » (Grant Herbier, 72 ds R. Ling. rom. t. 40, p. 460), attest. isolée; b) fin xve-début xvies. graminé « recouvert de gazon » (O. de S. Gel., Eneid., B.N. 861, p. 62d ds Gdf. Compl.); 1690 couronne graminée (Fur.); c) 1756 plantes graminées « famille de plantes » (Encyclop. t. 6, s.v. farine). Empr. au lat.gramineus (dér. de gramen) « de gazon » (graminea corona ds Tite Live). Fréq. abs. littér. : 153.

Wiktionnaire

Nom commun

graminée \ɡʁa.mi.ne\ féminin

  1. (Botanique) (Agriculture) (Courant) Toute plante appartenant à la famille des Poacées (anciennement appelée Graminées).
    • Au-dessus du lac s’étendaient de vastes « llanos, » hautes plaines couvertes de graminées. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Ailleurs encore, surtout dans la partie méridionale de la terrasse supérieure, de vastes espaces sont couverts de graminées appartenant surtout au genre Bromus. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 214)
    • La fenaison commence généralement dès les premiers jours de juin, époque à laquelle, dans les années sèches, beaucoup des Graminées sont arrivées à maturité […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 84)
    • Des plantes américaines ont fait le voyage à travers l’Atlantique […] et sont venues s’installer sur la côte basque : une Graminée Stenotaphrum s’y est même développée fort abondamment et est un élément essentiel de la végétation des environs de Bayonne et de Biarritz. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 97)
    • En présence de dicotylées annuelles, un traitement précoce (stade 4 -5° feuille visible) avec Calaris 1 l + Dual Gold 0,7 l ou Frontier Elite 0,75 l sera suffisant si les graminées classiques (vulpin, pâturin, jouet du vent, ….) ne sont pas tallées lors du traitement. — (Raisonnement du désherbage, Centre indépendant de la promotion fourragère, Belgique, 2010)
    • Citons également dans ce groupe l’alachlore (ou métachlore). Il est assez utilisé dans le désherbage du maïs et du soja contre les graminées estivales et beaucoup de dicotylédones (amarante, morelle noire…). — (Joseph Pousset, Agricultures sans herbicides, France Agricole Editions, 2003, page 123)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GRAMINÉE (gra-mi-née)
  • 1 Adj. f. Qui est de la nature du gazon. Les plantes graminées ont en général les feuilles longues, étroites et pointues.

    Couronne graminée, couronne donnée, chez les Romains, par des assiégés, au général qui les délivrait ; elle était faite de gazon pris dans le lieu du siége. On dit plutôt couronne de gazon.

  • 2S. f. pl. Terme de botanique. Famille de plantes monocotylédones à étamines hypogynes. Le blé, le riz, le maïs, la canne à sucre, le roseau et le bambou sont des graminées. Le rocher en ruine n'est plus pendu sur l'abîme avec ses longues graminées, Chateaubriand, Génie, I, IV, 4. Dans les pays chauds, les ruines sont privées de ces graminées qui décorent nos châteaux gothiques, Chateaubriand, ib. III, V, 4.

    On a dit graminacées : Nœuds des plantes graminacées, Bonnet, Us. feuill. plant. 5e mém.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GRAMINÉE. Ajoutez : - REM. On dit une graminée au singulier ; mais non un graminé ; plante est toujours sous-entendu. Il y a donc faute dans ce passage. Graines de trèfle : on demande toujours ce graminé, mais sans résultat, l'Économiste français, 22 janv. 1876, p. 118. Il faudrait : cette graminée. De plus, le trèfle n'est pas une graminée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « graminée »

(Siècle à préciser) Du latin gramen, graminis (« herbe, gazon ») et -ée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. gramen, graminis, gazon. La finale men indique, comme on sait, un participe passif ; quant à grā, Grassmann, dans le journal de Kuhn, le tire du radical sanscrit ghar, har, briller, être onctueux, d'où être vert (sanscr. harit, viridis), et le compare au grec χλοὴ et au german. gras, herbe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « graminée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
graminée gramɛ̃e

Citations contenant le mot « graminée »

  • « Le semis de ray-grass d’Italie s’effectue avant que le maïs ne recouvre le rang, pour que les graines arrivent au sol », témoigne Jean-Daniel Plesse, éleveur de porcs sur la commune de Matignon (22). Cette implantation de la graminée est réalisée lors de la dernière opération de binage du maïs, à la fin du programme de désherbage. Entre 8 et 9 kg de RGI sont ainsi semés à la volée par la Cuma de Plurien (22) à l’aide d’un simple semoir Delimbe positionné sur l’outil de désherbage mécanique. Pour être efficace, le semis est réalisé le plus tard possible, à un stade où le maïs est suffisamment robuste pour pouvoir supporter le passage de la bineuse. Lors du semis, une dent supplémentaire vient recouvrir la graine de RGI. Le producteur constate qu’il n’y a pas de concurrence avec la culture de maïs, la graminée ne se développant que quand la parcelle est récoltée. Cette technique apporte forcément un gain de temps avant l’hiver, le couvert étant déjà en place dès la récolte du maïs grain. Journal Paysan Breton, Biner et semer en même temps | Journal Paysan Breton
  • Ces espaces protégés sont sous la surveillance du Conservatoire du littoral. Le cordon dunaire, notamment, a été formé de manière naturelle par l’action conjuguée des différents vents, et protège contre les inondations. Il est reconstitué puis stabilisé avec des ganivelles, et grâce à l’oyat, une précieuse graminée qui couvre les dunes et permet grâce à ses racines de fixer le sable. midilibre.fr, Tourisme et préservation des espaces naturels - midilibre.fr
  • Réponse de Philippe Lepère, pépiniériste, spécialiste des graminées à Bréhémont France Bleu, Les graminées sont-elles envahissantes ?
  • Plantes à la fois discrètes et graphiques, les graminées d'ornement sont de plus en plus prisées au jardin. S'accordant aussi bien avec les plantes fleuries qu'avec les arbustes, elles donnent de la légèreté et de la souplesse au décor. Faciles de culture, elles conviennent même aux débutants ! auJardin.info, La culture des graminées d'ornement
  • Chaque année, une trentaine de variétés d’espèces fourragères passent avec succès les épreuves d’inscription sur les listes du Catalogue Officiel Français des Variétés. Parmi celles-ci, une dizaine de variétés de ray-grass. Pour aboutir à cette inscription, il aura fallu environ une quinzaine d’années de travail. A la base de la sélection, le matériel génétique est fourni par la diversité des espèces présentes dans les prairies naturelles, partout dans le monde. « Contrairement aux céréales, le travail de sélection des graminées et des légumineuses est récent », indique Vincent Béguier, directeur recherche et développement de Jouffray-Drillaud, producteur de semences basé dans la Vienne. « Il s’est accéléré dans les années 1970, sauf pour la luzerne, originaire de Perse et sélectionnée depuis deux mille ans par les Romains pour nourrir les chevaux ». Journal Paysan Breton, Quinze ans pour créer une nouvelle variété de graminée | Journal Paysan Breton
  • Philippe Lepère est pépiniériste spécialiste des vivaces et des graminées France Bleu, Quelles graminées pour l'hiver ?

Images d'illustration du mot « graminée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « graminée »

Langue Traduction
Anglais grass
Espagnol césped
Italien erba
Allemand gras
Chinois
Arabe نجيل
Portugais relva
Russe трава
Japonais
Basque belarra
Corse erba
Source : Google Translate API

Synonymes de « graminée »

Source : synonymes de graminée sur lebonsynonyme.fr
Partager