La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « grabeau »

Grabeau

Variantes Singulier Pluriel
Masculin grabeau grabeaux

Définitions de « grabeau »

Trésor de la Langue Française informatisé

Grabeau, subst. masc.Fragment d'une substance qui reste après être passée au crible. Les grabeaux ne peuvent toujours être utilisés (DG). Voir Planchon, Collin, Drogues orig. végét., t. 2, 1895-96, p. 441.

Wiktionnaire

Nom commun - français

grabeau \ɡʁa.bo\ masculin

  1. (Désuet) Petite fraction dʼune substance pharmaceutique.
    • La Cochenille Campêchane est le grabeau ou les criblures de la Mesteque, ou celle qui a déjà servi à la teinture. — (Nicolas Lémery, Dictionnaire ou traité universel des drogues simples, 3e éd., Amsterdam : aux dépens de la Compagnie, 1716, p. 156)
    • Séparer une substance médicamenteuse de ses grabeaux ou menus fragments. — (Héloïse Neefs, Les Disparus du Littré, 2008)
  2. Synonyme de scrutin, à Genève.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GRABEAU (gra-bô) s. m.
  • 1 Terme de pharmacie. Morceau rompu des drogues ; les plus petits fragments des substances ; ceux dont on ne peut tirer parti. Il y avait dans cette fourniture une grande quantité de grabeaux. Grabeaux de girofles rompus, le cent pesant 100 livres, Décl. du roi, nov. 1640, tarif.

    Particules ligneuses trouvées en mondant le séné avec soin ; douées aussi de propriétés purgatives, elles sont employées pour faire le miel de mercuriale composé et d'autres préparations officinales.

  • 2À Genève, scrutin. Les membres du conseil d'État qui ne sont point sujets au grabeau, n'y assisteront pas, Constitution de 1814, HUMBERT.

HISTORIQUE

XVIe s. Remettons à vostre retour le grabeau et belutement de ces matieres, Rabelais, III, 16.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GRABEAU.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* GRABEAU, s. m. (Epic. & Comm.) fragmens, poussieres, criblures & autres rebuts de matieres fragiles, dont la vente en masse est permise aux Epiciers, & dont la vente en grabeau leur est défendue.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « grabeau »

Origine inconnue ; voy. cependant GRABUGE. Grabeau répond à l'ancien verbe grabeler, éplucher, examiner ; on en rapprochera le bas-latin garbellare, passer au crible, et grabotum, ce qui est rejeté du van. C'est par le sens d'examiner que grabeau a pris à Genève le sens de scrutin.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : M. Devic, Diction. étym., remarque que le bas-lat. garbellare, passer au crible, l'esp. garbillar, cribler, garbillo, crible, se rattachent facilement à grabeau, puisque grabeau représente des choses criblées. On ne peut songer au lat. cribrum, à cause de la voyelle. Mais l'arabe gharbāl, gharbil, crible, a fourni à l'espagnol la voyelle a ; et c'est par cet intermédiaire que notre mot s'est formé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du moyen français grabel (« crible »)[1], chez Rabelais, il a le sens figuré de « examen attentif ». Il est probablement emprunté à l’italien garbello ou au catalan garbell, tous deux empruntés à l’arabe غربال, ġirbal (« crible ») qui pourrait remonter au latin cribellum ou en être la racine[2][3][4].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grabeau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grabeau grabo

Images d'illustration du mot « grabeau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grabeau »

Langue Traduction
Anglais grab
Espagnol agarrar
Italien afferrare
Allemand greifen
Chinois
Arabe إختطاف
Portugais agarrar
Russe грейфер
Japonais つかむ
Basque grab
Corse catturà
Source : Google Translate API

Grabeau

Retour au sommaire ➦

Partager