La langue française

Grabat

Sommaire

  • Définitions du mot grabat
  • Étymologie de « grabat »
  • Phonétique de « grabat »
  • Citations contenant le mot « grabat »
  • Images d'illustration du mot « grabat »
  • Traductions du mot « grabat »
  • Synonymes de « grabat »

Définitions du mot « grabat »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRABAT, subst. masc.

A. − Lit rudimentaire fait principalement de sangles; mauvais lit. Il git sur un grabat. Ils n'ont qu'un pauvre grabat (Ac. 1798-1878). Le regard (...) se portait ensuite sur un grabat non moins singulier. La paillasse reposait sur des planches soutenues elles-mêmes par quatre tonneaux (Romains, Copains,1913, p. 54) :
1. Dans une mansarde étroite et désolée, sur un grabat maigre et sans drap, un jeune homme était étendu. Une couverture, dernier vêtement de jour et de nuit que lui a laissé la misère, enveloppe son corps ravagé par la souffrance... Du Camp, Mém. suic.,1853, p. 208.
SYNT. Mauvais, étroit, misérable grabat; grabat des prisons; dormir, s'étendre, être couché, expirer, se jeter sur un grabat.
B. − Vieilli. Lit de malade. Grabat d'hôpital; infirme, malade cloué sur un grabat. Après quelques nuits plaintives, quelques jours d'imprécations, le malade s'établit dans son grabat, capitule avec ses souffrances (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1831, p. 117).
P. métaph. Il songeait à la Vierge (...) Toujours penchée sur le grabat des âmes, Elle lavait les plaies, pansait les blessures (Huysmans, Cathédr.,1898, p. 9) :
2. L'empereur a continué de souffrir. Je l'ai trouvé fort abattu et faisant changer son lit de place. Ce lit, si longtemps le fidèle compagnon de ses victoires, n'était plus aujourd'hui que son grabat de douleur. Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 76.
Expr. Être sur le grabat. Être malade (cf. Ac. 1798-1878). Mettre sur le grabat. Rendre malade. Au fig. Mettre dans le dénuement. Le voilà sur le grabat, le voilà ruiné (Ac.1878).C'est eux [mes parents] qui m'ont mis sur le grabat!... s'écria Pons avec une profonde amertume (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 148).
Prononc. et Orth. : [gʀaba] et [-ɑ]. Cf. Barbeau-Rodhe 1930 et Warn. 1968. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1050 grabatum (Vie de St Alexis, éd. Chr. Storey, p. 218); 1190 grabat (Herman de Valenciennes, Bible in Bartsch-Horning, 105, 9 ff ds T.-L.). Empr. au lat. class.grabatus « méchant lit » (cf. gr. κ ρ α ́ ϐ α τ ο ς). Fréq. abs. littér. : 206. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 368, b) 571; xxes. : a) 183, b) 144.

Wiktionnaire

Nom commun

grabat \ɡʁa.ba\ masculin

  1. (Vieilli) Mauvais lit suspendu, étroit, sale et sans rideaux, où couchaient les esclaves, les pauvres et les philosophes cyniques.
    • On trouva cet indigent couché sur un méchant grabat.
    • J’ai dormi sur mon grabat solitaire comme un religieux de l’ordre de Saint-Benoît. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • (Figuré)Toujours penchée sur le grabat des âmes, Elle lavait les plaies, pansait les blessures, réconfortait les défaillantes langueurs des conversions. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Du fond du grabat
      As-tu vu l’étoile
      Que l’hiver dévoile ?
      Comme ton cœur bat, […]
      — (Paul Verlaine, Sagesse, Vanier, 1902, page 261)
    • Quelques meubles délabrés garnissaient la crypte ; ici, un lit ou plutôt un grabat en vieux cœur de chêne, sur lequel étaient jetés différents objets de literie ; — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 156-166)
  2. (Par extension) Lit dépourvu de tout ce qui est nécessaire au coucher.
    • Cinq ou six grabats se touchant, dans l’unique pièce où les buées d’une lessive répandaient leur tiédeur acide. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Un bien vilain monsieur, qui doit dormir sur un grabat bourré d'or et de bank-notes. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Etrange Lueur verte, 1932)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRABAT. n. m.
Mauvais lit, lit de pauvre. On trouva cet indigent couché sur un méchant grabat. Il n'a pour lit qu'un misérable grabat.

Littré (1872-1877)

GRABAT (gra-ba ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des gra-ba-z en désordre) s. m.
  • Méchant lit, tel que sont ceux des pauvres gens. J'étais seul l'autre jour, dans ma petite chambre, Couché sur mon grabat, souffrant de chaque membre, Scarron, Épître chagrine. Quant au lit du roi [Frédéric II], c'était un grabat de sangles avec un matelas mince, caché par un paravent ; Marc-Aurèle et Julien, ses deux apôtres, n'étaient pas plus mal couchés, Voltaire, Mém. écrits par lui-même.

    Familièrement. Être sur le grabat, être malade au lit. Vous me permettez de ne vous pas écrire de ma main, quand ma détestable santé me tient sur le grabat, Voltaire, Lett. Richelieu, 17 août 1767.

    Mettre sur le grabat, rendre malade. Venez-vous purger encore, saigner, droguer, mettre sur le grabat toute ma maison ? Beaumarchais, Barb. de Séville, III, 5.

HISTORIQUE

XIe s. Eufemien, bel sire, riches hom, Quar me herberges pur Deu en tue maison, Suz tun degret me fai un grabatum, St Alexis, XLIV.

XVIe s. Le faut lier [l'enfant] et bander en son petit grabat de si bonne façon, que son col et son dos ne soyent aucunement courbés, Paré, XVIII, 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grabat »

(c. 1190) Du latin grabatus (« lit bas »), emprunté au grec ancien κράββατος, krábbatos (« litière »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. grabatus, du grec ϰράϐατος.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grabat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grabat graba

Citations contenant le mot « grabat »

  • on attend les batteries grabat depuis longtemps(des années1 kwh par kg) mais toujours rien a priori(du vent?????!!!!) peut on me renseigner a ce sujet? , Batteries : Après celui du cobalt, le cours du graphène s’envole
  • Et le graphène, société graphenano et batteries grabat, que sont ils devenus ? L’airbus de la batterie ne se préoccupe que du litium, pourquoi ? 250 Wh par kilo alors que grabat avait dépassé 1kWh par kilo, soit avec 100kg de grabat, 105 kWh sur une VolksWagen XL1 à 6,2 kW de puissance requise à 100 km/h stabilisés : 105/6,2 = 17 heures à 100 km/h, soit 1700 km d’autonomie, incroyable mais … possible d’après l’organisme de certification allemand T.U.V. et ceci, sans peinture pérovskite photovoltaïque sur le véhicule, car sinon, on frise les 2000 km. On recharge en cinq minutes et ça repart ! Pauvres pétroliers, qu’allaient vous faire de votre « CO2 liquide hydrocarburé « ? malgré quelques petites diversions, dispersions, dissuasions avec « l’hydrogène à base de pétrole relachant le CO2 dans la nature « mis en route, puis arrêté depuis les année 70, vous êtes foutus ! Fin programmée de cette crise du pétrole lancée autoritairement en 1967 et qui a provoqué le malheur de dizaines de millions d’européens du sud ! Automobile Propre, Voiture électrique et batteries solides : la recherche avance
  • Ne dites plus "dépendant", "sénile" ou "grabataire": persuadés que le vocabulaire peut "porter atteinte à la dignité" des plus fragiles et rendre les métiers du grand âge moins attractifs, des experts du secteur ont appelé mercredi à "en finir avec les mots qui font mal". La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, "Dépendance", "grabataire": des experts dénoncent les "mots qui font mal" aux seniors - La République des Pyrénées.fr
  • La Journée Mondiale de Prière (JMP), mouvement lancé par les femmes et pour les femmes qui a lieu chaque année le 1er vendredi de mars, est une des actions oecuméniques les plus anciennes. Cette célébration est préparée chaque année par un pays différent et en 2020 par le Zimbabwé sur le thème "lève toi, prend ton grabat et marche". , La Journée Mondiale de Prière - 6 Mars
  • Mais, trois jours après, le 18 juillet, dans la chapelle du couvent, elle revit « la joie intense de Lourdes » et ressent « une chaleur inhabituelle dans tout le corps ». « À 18 h je suis rentrée dans ma chambre et une voix m’a dit : « Enlève tes appareils ». Dans un acte de foi, j’ai retiré le corset, l’attelle et le neuro-stimulateur. J’ai pensé à Jésus disant au paralytique « Prends ton grabat et marche ». À ma grande surprise, quand j’ai retiré l’attelle, mon pied gauche était redressé. Je suis allée voir ma sœur de communauté et je lui ai dit que je ne comprenais pas ce qui se passait. Nous avons pleuré et prié longtemps ensemble ». , Témoignage. La miraculée de Lourdes à la rencontre des Lotois | Actu Lot
  • Immédiatement internés (l’un d’eux aux portes de la mort après un affrontement armé), les trois hommes n’ont, pendant toutes ces années, connu que tortures, humiliations, sévices en tous genres. Interdiction de parler, parfois de marcher, de déféquer assis, d’avoir des visites. La tête souvent dans un sac, les mains menottées, transférés de geôle en geôle, chacune plus inhumaine que la précédente, ils ont cohabité avec des rats, vécu des semaines dans le noir complet, croupi au fond d’un puits asséché ou dans des cellules abominablement crasseuses, parfois sans même un grabat pour s’allonger. Des conditions inhumaines à l’évidence faites pour avoir leur peau - ou les rendre fous. Ce qui a bien failli arriver. Avec parfois, pourtant, quelques brefs moments plus « humains ». Comme l’épisode drolatique où le romancier et poète du trio, Mauricio Rosencof, devient écrivain public pour deux de ses geôliers, incapables de rédiger une lettre d’amour. Ou la bouleversante rencontre d’un détenu avec sa mère, qui le conjure de « tenir ». Ou, encore, le face à face du troisième avec sa petite fille, à laquelle il raconte de jolies histoires en faisant le clown. Autant d’intermèdes qui leur rendent un peu de courage… Il y a, aussi, les images du passé qui reviennent, familiales et lumineuses, dans de rares flash-back. Mais à la longue, elles s’estompent, remplacées, de plus en plus souvent, par l’assaut d’hallucinations visuelles et sonores qui rongent les malheureux jusqu’au délire. Juste avant qu’enfin, après une période de transition un peu plus floue, un gouvernement démocratique mette fin à la dictature, en 1985. Et que les détenus soient libérés. Impossible, alors, de retenir nos larmes… lesechos.fr, « Companeros » : douze ans dans l’enfer des prisons uruguayennes

Images d'illustration du mot « grabat »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grabat »

Langue Traduction
Anglais pallet
Espagnol paleta
Italien pallet
Allemand palette
Chinois 货盘
Arabe البليت
Portugais palete
Russe поддон
Japonais パレット
Basque palet
Corse pallet
Source : Google Translate API

Synonymes de « grabat »

Source : synonymes de grabat sur lebonsynonyme.fr
Partager