Goutteux : définition de goutteux


Goutteux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GOUTTEUX, -EUSE, adj.

[Correspond à goutte2]
A. − [En parlant d'une pers., de ses membres] Qui est atteint de la goutte. Vieillard goutteux. Un long grisonnant, l'air doux et grand'papa − le bon père Sallé, tordu et goutteux, avec ses mains comme des sarments (Colette, Cl. école,1900, p. 192).Luc s'approcha, en traînant ses gros pieds goutteux (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 21) :
M. de Barbançon (...), alors très vieux et très goutteux, lui dit qu'il avait été amoureux d'elle à la folie. Madame de La Vallière lui répondit : « Hélas! Mon Dieu, que ne parliez-vous? Vous m'auriez eue comme les autres ». Chamfort, Caract. et anecd.,1794, p. 105.
Emploi subst. En général, la goutte régulière n'est pas mortelle; on voit des goutteux vivre avec la goutte vingt et trente ans (Geoffroy, Méd. prat.,1800, p. 422).
B. − [En parlant d'un inanimé] Qui est de la nature de la goutte. Affection, humeur goutteuse; rhumatisme goutteux. Le saturnisme est souvent la cause de manifestations goutteuses (Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 315).Tophi goutteux, qui sont des dépôts d'acide urique dans le derme (Quillet Méd.1965, p. 311).
REM.
Goutteusement, adv.,rare. À la manière d'une personne atteinte de la goutte. Lourde vieille dame, tout empêtrée dans son manteau rose, et qui monte goutteusement le raide escalier (L. Daudet, Salons et journaux,1917, p. 156).
Prononc. et Orth. : [gutø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1174-76 gutus (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 5888). Dér. de goutte2*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér. : 66.

Goutteux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

goutteux

  1. (Médecine) Qui est sujet à la goutte.
    • Elle voulut obliger le chef des mages, qui était vieux et goutteux, de danser devant elle ; et, sur le refus du mage, elle le persécuta violemment. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XVI. Le basilic, 1748)
    • Le même vieillard goutteux allait procéder à la taille des cheveux. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Il consulta deux médecins. Leurs diagnostics furent différents. L’un attribuait les troubles dont souffrait M. de la Ferté au paludisme contracté dans les plaines de la Mitidja. Ce diagnostic émanait d’un médecin républicain. L’autre, qui émanait d’un praticien tout dévoué au gouvernement impérial, affirmait que les troubles dont il s’agissait étaient de nature goutteuse. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 16.)

Nom commun

goutteux \ɡu.tø\ masculin (pour une femme on dit : goutteuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne qui souffre de la goutte.
    • Mais ceux-ci, tiraillant ses grègues noires et mordant ses bas rouges, le culbutèrent comme un goutteux sur ses crosses. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Goutteux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GOUTTEUX, EUSE. adj.
T. de Médecine. Qui est sujet à la goutte. Être goutteux, très goutteux. Une famille où l'on est goutteux de père en fils. Substantivement, Un goutteux.

Goutteux : définition du Littré (1872-1877)

GOUTTEUX (gou-teû, teû-z') adj.
  • 1Qui a la goutte ou qui y est sujet. On dit que ton front jaune et ton teint sans couleur Perdit en ce moment son antique pâleur, Et que ton corps goutteux, plein d'une ardeur guerrière, Pour sauter au plancher fit deux pas en arrière, Boileau, Lutrin, I. M. Conrart, qui fut horriblement goutteux les trente dernières années de sa vie, D'Olivet, Hist. Acad. t. II, Conrart.

    Substantivement. Un goutteux. Une goutteuse. En marchant toujours je clopine, Et l'on me dit, quand je chemine : C'est pauvre chose qu'un goutteux, Costar, dans RICHELET.

    Fig. L'Europe qui marche à béquilles, Riche goutteuse, ne croit pas à la vertu sous des guenilles, Béranger, Hâtons-nous.

  • 2 S. f. Goutteuse, le strombe scorpion, coquille.

HISTORIQUE

XIIe s. E les morz fait revivre, mutz parler, surz oïr, Les contraitz redrescier, gutus, fevrus [fiévreux] guarir, Idropikes, leprus en santé restablir, Th. le mart. 158.

XVIe s. Les femmes ne sont point gouteuses pendant qu'elles ont leurs mois, Paré, XXI, 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « goutteux »

Étymologie de goutteux - Littré

Goutte 2 ; provenç. gotos ; espagn. gotoso ; ital. gottoso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de goutteux - Wiktionnaire

 Dérivé de goutte avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « goutteux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
goutteux gutø play_arrow

Citations contenant le mot « goutteux »

  • Il suffit de chausser des bottes et de se munir de gants, de ciseaux et d’un panier. Quelques proportions doivent cependant être respectées, selon les goûts : « La récolte peut foisonner d’ortie, d’ail des ours ou d’herbe aux goutteux. Il vaut mieux se contenter d’une poignée de pissenlit, de lierre terrestre et de sureau car leur goût est un peu amer ». , Griesbach | L’Herbe folle convie à une balade virtuelle, nature et gourmande
  • Aujourd’hui, à Tours comme ailleurs, les vieilles dames ne meurent plus en revoyant des ducs, d’Angoulême ou d’ailleurs. Mais la goutte est toujours là. Et bien là. C’est même le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires (que l’on réunit désormais sous le nom d’arthrite sans doute pour bien les distinguer de l’arthrose). Et la goutte peut toujours entraîner une lente et douloureuse destruction des articulations – mains, doigts, coude, genou, pied – et un handicap. Le goutteux d’aujourd’hui (mieux vaut dire l’hyperuricémique) est également devenu un patient multirisque: hypertension artérielle, infarctus, diabète, insuffisance rénale, etc. Dans les seuls Etats-Unis, on estime le nombre d'adultes de goutteux à 8,3 millions. Et si on ne les voit guère, c’est pour partie grâce à la colchicine ou encore à un étonnant médicament: l’allopurinol. Découvert chez les oiseaux, il fait baisser le taux sanguin d’acide urique et prévient autant que faire se peut les crises. Mais l’allopurinol, médicament fort répandu, est aussi une substance d’un maniement délicat avec un certain nombre d’effets secondaires parfois graves. Quand les goutteux chanteront le temps des cerises - Planete sante, Quand les goutteux chanteront le temps des cerises - Planete sante
  • Aeogopodium podagraria, appelée herbe aux goutteux, podagraire ou égopode est une plante vivace rhizomateuse appartenant à la famille des Apiacées. Le podagraire est une plante indigène de France, que l’on rencontre dans les bois frais, en lisière forestière ou au bord des chemins. Elle est indicatrice de sol riche et fertile à tendance humide. Elle est distribuée assez largement en Europe et Asie de l’ouest. auJardin.info, Herbe aux goutteux panachée, Egopode podagraire, Aegopodium podagraria 'Variegatum'
  • Le traitement préventif  reste possible et fait appel au dépistage de toute hyperuricémie surtout chez les descendants goutteux,  puis à l’éviction chez les hyperuricemiques de tous facteurs déclenchants. Matin Libre, Santé: Les principes du traitement de goutte – Matin Libre
  • Les hommes sont nettement plus touchés que les femmes par la goutte, puisque 80 % des patients goutteux sont de sexe masculin. Chez l’homme, la maladie se déclare généralement après 40 ans et son incidence augmente avec l’âge. Les femmes sont protégées de la goutte jusqu’à la ménopause, grâce aux hormones féminines, et sont touchées plus tardivement par la maladie, après 65 ans. Santé sur le net, Goutte : définition, diagnostic, prise en charge - Santé sur le net
  • C'est la question "téléspectateur" de la semaine. Mr. Desablens a un souci avec l'herbe aux goutteux (égopode podagraire) Comment faire pour se débarrasser de cette plante herbacée vivace de la famille des Apiaceae ? Vous aussi, vous pouvez poser vos questions à Pierre Dujardin via notre site ou via Facebook sur la page Petits pois et pois de senteur ou encore via le Groupe de Petits pois et pois de senteur. , Comment se débarrasser de l'herbe aux goutteux ?

Traductions du mot « goutteux »

Langue Traduction
Corse goutti
Basque gouty
Japonais 痛風
Russe подагрический
Portugais gotoso
Arabe ملطخ بالدم
Chinois 痛感
Allemand gicht
Italien gottoso
Espagnol gotoso
Anglais gouty
Source : Google Translate API

Synonymes de « goutteux »

Source : synonymes de goutteux sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires