La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « goupil »

Goupil

Variantes Singulier Pluriel
Masculin goupil goupils

Définitions de « goupil »

Trésor de la Langue Française informatisé

GOUPIL, subst. masc.

Vx. Renard. Un bon chevalier va chasser en forêt. On lève un goupil : c'est Renart (Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 34).Il était de petite taille, vif, avec des yeux vairons, un nez de goupil et très peu de cheveux sur son crâne bossué (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 48).
Rem. Survit encore grâce au nom du héros du Roman de Renard, popularisé par des œuvres célèbres comme le roman de L. Pergaud, De Goupil à Margot, 1910.
Prononc. : [gupil] et [gupi]. ,,C'est [gupil] qui est le plus fréquent`` (Fouché Prononc. 1959, p. 379). Étymol. et Hist. 1121-34 gupil (Ph. de Thaon, Bestiaire, 1776 ds T.-L.). Du b. lat. vulpiculus, lat. class. vulpecula « petit renard », dimin. de vulpes « renard ». Fréq. abs. littér. : 16.

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

goupil \Prononciation ?\ masculin

  1. Renard.

Nom commun - français

goupil \ɡu.pil\ ou \ɡu.pi\ masculin

  1. (Archaïsme) Renard (utilisé au Moyen Âge).
    • Ce qui détermina la chute de gros Zidore et de gros Léon ce fut tout simplement une petite jalousie de chasseurs provoquée par un malheureux renard, un vulgaire goupil, un vieux charbonnier à museau chafouin, à queue pelée [...]. — (Louis Pergaud, La Chute, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Il se blasonne comme le renard. À rapprocher de chien, levrette, lévrier, loup et renard.
    • Parti : en 1) coupé, de gueules à une croix de Malte alésée d’argent et d’azur à un épi de blé d’or posé en bande ; et en 2) d’argent à un goupil ravissant au naturel, qui est de La Croix-en-Brie → voir illustration « armoiries avec un goupil »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GOUPIL (gou-pil) s. m.
  • Ancien nom du renard, qui a été conservé dans ce proverbe, tombé à son tour en désuétude : à goupil endormi rien ne chet [tombe] en la gueule, De Brieux.

HISTORIQUE

XIIIe s. Icil gorpil nos senefie Renart qui tant set de mestrie, Ren. 105.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « goupil »

Lat. vulpis, vulpes, renard, par l'intermédiaire de quelque diminutif vulpillus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français golpilz, gulpil, issu du bas latin vulpiculus (cf. ancien italien volpiglio), diminutif de vulpes « renard », avec influence germanique à l’initiale, sans doute par contamination du francique *wulf « loup » (cf. néerlandais wolf « loup »). Les variantes vorpil et volpil sont attestées au xiie siècle.
(1121-34) gupil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « goupil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
goupil gupil

Images d'illustration du mot « goupil »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « goupil »

Langue Traduction
Anglais pin
Espagnol alfiler
Italien perno
Allemand stift
Chinois
Arabe دبوس
Portugais pin
Russe штырь
Japonais ピン
Basque pin
Corse pin
Source : Google Translate API

Synonymes de « goupil »

Source : synonymes de goupil sur lebonsynonyme.fr

Goupil

Retour au sommaire ➦

Partager