Goulée : définition de goulée


Goulée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GOULÉE, subst. fém.

Fam. Bouchée ou, le plus souvent, gorgée avalée avec avidité. Manger, boire qqc. à grosses goulées; n'en faire qu'une goulée. Il n'avait l'air que d'un lourdaud d'Allemand, qui s'empiffrait de mangeaille, attentif seulement à ne pas perdre une goulée (Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 676).Tiens, eh bien je buverais de bon cœur une goulée de marc (Martin du G., Testam. P. Leleu,1920, I, p. 1141).
Proverbe. Brebis qui bêle perd sa goulée (cf. bêler I B).
P. anal. Prendre, aspirer, respirer une goulée d'air. Respirer profondément. Il a avalé encore deux ou trois goulées d'air puis il est parti sur son chemin de printemps (Giono, Regain,1930, p. 114) :
Il s'était évadé d'un seul coup. Il respirait dehors, à longues goulées, un air si abondant et vif qu'il en suffoquait un peu : l'air lui entrait au plus profond de l'être, coulait avec son sang, baignait chacune de ses fibres. Genevoix, Raboliot,1925, p. 62.
En partic. Aspirer, tirer une goulée (d'une pipe, d'une cigarette). Aspirer la fumée (d'une pipe, d'une cigarette). Le plus vénérable avait bourré une pipe en terre et on pétunait à la ronde, chacun tirant une goulée à son tour (Arnoux, Rossignol napol.,1937, p. 139).Il roulait, aspirait ses pipes [d'opium] d'une goulée, après les avoir d'un coup sec clouées sur le fourneau (Carco, Montmartre,1938, p. 262).
Prononc. et Orth. : [gule]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1176 golee « bouchée (ici fig.) » (Chr. de Troyes, Cligés, éd. A. Micha, 5724). Dér. de gole, goule, anc. forme de gueule*; suff. -ée*. Fréq. abs. littér. : 25. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 647.

goulée < a. fr. goule

Goulée : définition du Wiktionnaire

Nom commun

goulée \ɡu.le\ féminin

  1. (Vieilli) Grosse gorgée qu’on avale avidement.
    • On but à larges goulées le vin rude qui vous râpait la gorge et chantait aux tempes ; à grandes bâfrées, on s’empifra de viandes. Oui, jamais ne fut plus joyeux réveillon. — (Yvonne Pagniez, Pêcheurs des côtes de France, Fernand Lanore, 1977, page 124)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Goulée : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GOULÉE. n. f.
Gros morceau qu'on avale avidement. Prov. et fig., Brebis qui bêle perd sa goulée. Voyez BÊLER.

Goulée : définition du Littré (1872-1877)

GOULÉE (gou-lée) s. f.
  • 1 Terme populaire. Grosse bouchée. Ce maudit animal vient prendre sa goulée, Matin et soir, dit-il, et des piéges se rit, La Fontaine, Fabl. IV, 4.

    N'en faire qu'une goulée, manger très avidement quelque chose.

  • 2Quartier de terre, capable de nourrir une bouche. Chaque paysan possède ce que nous appelons sa goulée de benace, un ou deux arpents de terre en huit ou dix morceaux, Courier, Lett. VI.

    PROVERBE

    Brebis qui bêle perd sa goulée, celui qui parle beaucoup à table mange peu ; et fig. en parlant beaucoup on perd le temps d'agir.

HISTORIQUE

XIIIe s. Qui vos dona congié dou dire Tel goulée et tel estoutie, Quant apelas de felonie Si haut baron com est Renart ? Ren. 19449.

XIVe s. Et donne matiere de parler aux jangleurs qui au matin et au soir en tiennent leurs esbatemens et leurs goulées de moqueries, Le Chev. de la Tour, Instr. à ses filles, f° 75, dans LACURNE.

XVe s. Elle choisit un compaignon dont elle ne peut finer [jouir], sinon à grand peur et à la goulée [à la dérobée], Les 15 joyes de mariage, p. 69.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « goulée »

Étymologie de goulée - Littré

Goule, aujourd'hui gueule ; génev. golée ; provenç. golada.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de goulée - Wiktionnaire

 Composé de gueule, goule et -ée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « goulée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
goulée gule play_arrow

Citations contenant le mot « goulée »

  • En ces tristes temps de réclusion forcée et de confinement généralisé, inhalons de concert avec François Angelier, producteur de l’émission Mauvais genres, une bien forte goulée d’air vernien, antidote radical contre toute forme de morosité intérieure et de rabougrissement mental. France Culture, Lisez "Les Aventures du Capitaine Hatteras", et prenez un grand bol d’imaginaire avec Jules Verne !
  • ceux là ont avalé leur dernière goulée d'air Club de Mediapart, Méditerranée, cimetière de mille vies | Le Club de Mediapart
  • Certaines morts ont cela de particulier qu’elles provoquent une onde de choc. Celle de George Floyd en est une sans conteste. Depuis qu’il a succombé sous le genou meurtrier du policier blanc, le monde tout entier y a puisé une nouvelle goulée d’air. Des rives du Potomac jusqu’aux flots atlantiques qui roulent sur le sable de Gorée, une lame de fond a saisi le monde qui, subitement, distingue clairement le racisme et les discriminations, surtout envers les Noirs. Floyd est mort. Et sa mort a fait changer la face du monde. , Une mort tragique, mais… | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • L’eau est un peu fraîche, qu’importe : bras gauche, bras droit, goulée d’air, les palmes en métronome. On est quatre dans la ligne, puis je suis seule, luxe, je peux zapper les «distances physiques». Aucun nageur ne sait vraiment à quoi elles riment sous l’eau. A l’entrée, personne n’a pensé à vérifier si je m’étais lavé les dents et les trous de nez, ce matin, avec du virucide. Premier kilomètre, première vague d’adrénaline. Libération.fr, La piscine à l'heure du Covid : effeuillage à l'arrache, douche savonnée et adrénaline - Libération

Images d'illustration du mot « goulée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « goulée »

Langue Traduction
Corse gulp
Basque gulp
Japonais むしゃむしゃ
Russe глоток
Portugais gole
Arabe بلع
Chinois 吞咽
Allemand schluck
Italien sorso
Espagnol trago
Anglais gulp
Source : Google Translate API

Synonymes de « goulée »

Source : synonymes de goulée sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires