La langue française

Gimblette

Sommaire

  • Définitions du mot gimblette
  • Étymologie de « gimblette »
  • Phonétique de « gimblette »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gimblette »
  • Citations contenant le mot « gimblette »
  • Traductions du mot « gimblette »

Définitions du mot gimblette

Trésor de la Langue Française informatisé

GIMBLETTE, subst. fém.

Petite pâtisserie dure et sèche en forme d'anneau. L'homme (...) manipule, avec la seule farine de froment, une multitude de pâtisseries, de vermicelles et de gimblettes (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 59).De temps à autre il [le roi d'Espagne] piquait au corbillon un massepain ou une gimblette (Arnoux, Abisag,1919, p. 179).
Prononc. et Orth. : [ʒ ε ̃blεt]. Ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1680 (Rich. : les bonnes gimblettes viennent de Languedoc). Empr. au prov.gimbeleto, gimbleto [d'Albi] (Mistral), d'orig. obsc. : peut-être dér. du verbe langued. [toulousain] gimbla, « tordre, plier, courber », prov. gibla, d'un lat. vulg. *gibb(u)lare (v. Ronjat t. 3, p. 403), dér. du b. lat. gibbula (Végèce au sens de « excroissance, tumeur de certaines bêtes de somme »), dimin. de gibba « bosse » (FEW t. 4, p. 133a) − cf. les formes b. lat. en -m- ds TLL, s.v. gibbus adj. et gibberosus − Le mot est rattaché par EWFS2au prov. gibelet « petit foret » (1remoitié xviies. Goudelin ds Mistral; v. gibelet), cette pâtisserie en forme de couronne étant trouée en son milieu comme avec un foret. Bbg. Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 329.

Wiktionnaire

Nom commun

gimblette \ʒɛ̃.blɛt\ féminin

  1. (Cuisine) Petite pâtisserie dure et sèche, faite en forme d’anneau.
    • Il chassait avec le forestier, causait des choses de la religion avec doña Maria, qui était très religieuse, riait, chantait, jouait et courait avec les jeunes filles, se montrait généreux et bonhomme avec les domestiques et flattait les chiens, auxquels il donnait des gimblettes. — (Gustave Aimard, Le Forestier, Éditions Amyot, Paris, 1869, p. 31)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GIMBLETTE. n. f.
Petite pâtisserie dure et sèche, faite en forme d'anneau.

Littré (1872-1877)

GIMBLETTE (jin-blè-t') s. f.
  • Petite pâtisserie dure, sèche, en forme d'anneau.

    Gâteaux d'entremets fourrés de confitures.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GIMBLETTE, s. f. c’est un ouvrage de Confiserie fait en forme d’anneaux, de chiffres, &c. d’une pâte mêlée avec du vin d’Espagne ou du vin blanc commun, des œufs, de la farine, à laquelle on donne telle odeur qui plaît.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gimblette »

Origine inconnue. On peut en rapprocher pour mémoire l'italien ciambella, échaudé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gimblette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gimblette ʒɛ̃blɛt

Évolution historique de l’usage du mot « gimblette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gimblette »

  • Tout à la fois stupeur gastronomique et saillie culinaire, l’échaudé de Carmaux demeure un objet d’étonnement pour les étrangers qui le découvrent et de plaisir pour les habitués qui le consomment régulièrement. Il fait partie des biscuits qui tirent leur origine et leur histoire de la haute période médiévale. Composé de farine de blé et d’anis, une épice phare du XIIIe siècle, l’échaudé est cuit deux fois, donc biscuit, dont une première fois en étant plongé dans l’eau bouillante, donc échaudé. La légende raconte, car il faut bien des légendes aux recettes de nos provinces, que c’est un pâtissier d’Albi prénommé Jean qui eut l’idée d’ajouter quelques grains d’anis à la gimblette offerte au roi lors de la visite de Saint Louis dans sa ville. Cela expliquerait pourquoi les petits échaudés, dur et de forme triangulaire, se prénomment Jeannot. Viennent ensuite les moyens, plus mous et plus souples, et les gros, toujours triangulaire, mais un peu plus dur. Alors qu’il fut présent dans tout le Ségala, c’est à Carmaux que l’échaudé est resté. La ville du marquis de Solages et de Jean Jaurès, des mines de charbon et de la verrerie. Contrepoints, Gastronomie : l’échaudé de Carmaux | Contrepoints
  • Ainsi, vous pourrez sentir l'odeur douce et chaude des bonnes gaufres ou encore des speculoos du Nord de la France. Dévorer les biscuits roses ou bien le pain d'épice à l'Est, Dégustez les galettes, les crêpes ou encore les petits beurres chez nos amis de Bretagne. Dans le sud-ouest vous aurez la possibilité de re-découvrir les tartelettes, les cookies, le milla ou encore le cruchard landais. Au sud-est les spécialités tels que l'échaudé, la gimblette, la navette, vont éveiller tous vos sens ! Maxi, Plongez dans l'univers des biscuits et gâteaux de France ! - Loisirs/ Vacances - maximag.fr

Traductions du mot « gimblette »

Langue Traduction
Anglais gimblette
Espagnol gimblette
Italien gimblette
Allemand gimblette
Chinois mb
Arabe جيمبليت
Portugais gimblette
Russe gimblette
Japonais ジンブレット
Basque gimblette
Corse gimblette
Source : Google Translate API
Partager