La langue française

Gibelet

Définitions du mot « gibelet »

Trésor de la Langue Française informatisé

GIBELET, subst. masc.

Petit foret utilisé pour percer les barriques (de vin, d'eau-de-vie, etc.), afin d'en déguster le contenu. Les essayeurs de vin ont toujours un gibelet dans leur poche (Ac.1835-1932).
Prononc. et Orth. : [ʒiblε]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. a) 1412 guinbelet « foret » (Arch. JJ 166, pièce 418 ds Gdf.); b) fin xives./début xveguibelet « id. » (Quinze Joies mariage, éd. J. Rychner, 6, 161); 2. a) 1534 gymbellet « id.» (Gratien du Pont ds Poèmes français sur les biens d'un ménage, éd. U. Nyström, IX, 41); b) 1549 giblet « id. » (Est.); c) 1606 gibelet « id. ». (Nicot). Adaptation région., couvrant tout l'Ouest de la Gallo-Romania de la Normandie à la Gascogne, de wimbelquin, anc. forme de vilebrequin* par substitution de l'initiale gu- au w- et du suff. dimin. -et* au suff. dimin. néerl. -kijn. Le passage de gu- à g- [ʒ], peut-être lié au passage du mot dans la lang. gén. (cf. Fur., s.v. gibelet « dans les provinces on dit guimbelet » et FEW t. 17, p. 584), reste obscur (l'explication du FEW t. 17, p. 585a vaudrait pour ga- > ja-, nullement pour gui- > gi-; on pourrait évoquer l'infl. de gicler, le gibelet fait gicler le vin).

Wiktionnaire

Nom commun

gibelet \ʒi.blɛ\ masculin

  1. Petit foret dont on se sert pour percer une pièce de vin ou de quelque autre liquide qu’on veut déguster.
    • Les essayeurs de vin ont toujours un gibelet dans leur poche.
  2. (Figuré) (Vieilli) Avoir un coup de gibelet : être un peu fou.

Nom commun 1

gibelet \Prononciation ?\ masculin

  1. Gibelet, cheville pour percer.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

gibelet \Prononciation ?\ masculin

  1. Gibier, viande de gibier.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Civette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GIBELET. n. m.
Petit foret dont on se sert pour percer une pièce de vin ou de quelque autre liquide qu'on veut déguster. Les essayeurs de vin ont toujours un gibelet dans leur poche.

Littré (1872-1877)

GIBELET (ji-be-lè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des ji-be-lè-z aigus) s. m.
  • Petit foret à l'usage des marchands de vin, pour percer d'un coup les pièces à déguster.

    Fig. Cet homme a un coup de gibelet [à la tête], il est toqué, il est fou.

HISTORIQUE

XVe s. Le guibelet, les 15 joyes de mariage, p. 63.

XVIe s. L'instrument avec lequel on perce les tonneaux, guimbelet, De Serres, 832.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GIBELET. - ÉTYM. Ajoutez : M. Bugge, Romania, III, p. 149, tire gibelet (avec toutes les formes analogues en différentes langues) de vimbrat ou vibrat qui se trouve dans un glossaire du XIe siècle avec le sens de percer. Aucune difficulté phonétique ne s'oppose à cette dérivation. Quant à vimbrat ou vibrat, M. Bugge y voit le représentant du latin vibrare, dont le sens vibrer, branler, tourner, a passé à forer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gibelet »

De l’ancien français gibelet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Nom 1) Variante régionale de guimbelet apparenté à vilebrequin.
(Nom 2) De gibier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Gibelet paraît être un diminutif de l'ancien français gibe, qui a signifié entre autres une sorte de ferrement. Quant au normand vimblet, tarière ; angl. gimblet ; bas-breton gwimelet, foret ; irl. gimeleid ; gaélique, gimleid ; ces mots, dont le sens est commun, sont ici réunis, sans savoir s'ils tiennent les uns aux autres et à gibelet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gibelet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gibelet ʒibœlɛ

Citations contenant le mot « gibelet »

  • Le gibelet était une «espèce de petit foret» plus précisément il s'agissait d'une vrille avec laquelle on pratiquait des donne-vent dans une barrique de vin mise en perce. L'instrument se prêtait déjà à la métaphore: «On dit proverbialement qu'un homme a un coup de gibelet pour dire qu'il est un peu fou.» C'est là l'origine du geste familier qui consiste à se visser l'index contre la tempe pour symboliser le dérangement mental d'un individu quelconque. Le Figaro.fr, L'obsolescence du français est programmée
  • Quant à gibelotte, on y réfère dès 1708 dans le sens de «fricassée de gibelet», ou de plats préparés avec de petits oiseaux. Sur l’ancien site Web du Festival de la gibelotte, on explique l’origine de la «gibelotte» de la façon suivante : Le Journal de Québec, «Gib Fest»?! | Le Journal de Québec

Images d'illustration du mot « gibelet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gibelet »

Langue Traduction
Anglais goblet
Espagnol copa
Italien calice
Allemand kelch
Chinois 高脚杯
Arabe كأس
Portugais cálice
Russe кубок
Japonais ゴブレット
Basque goblet
Corse calne
Source : Google Translate API

Synonymes de « gibelet »

Source : synonymes de gibelet sur lebonsynonyme.fr

Gibelet

Retour au sommaire ➦

Partager