La langue française

Ghetto

Sommaire

  • Définitions du mot ghetto
  • Étymologie de « ghetto »
  • Phonétique de « ghetto »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ghetto »
  • Citations contenant le mot « ghetto »
  • Images d'illustration du mot « ghetto »
  • Traductions du mot « ghetto »
  • Synonymes de « ghetto »

Définitions du mot ghetto

Trésor de la Langue Française informatisé

GHETTO, subst. masc.

A. − [Dans certaines villes d'Europe, du Moy. Âge au xixes., et à l'époque moderne sous le régime nazi, principalement en Europe orientale] Quartier où les Juifs étaient tenus de résider, isolés du reste de la population et étroitement surveillés. Le ghetto de Venise. Figurez-vous l'effet que produit sur le voyageur [à Amsterdam] une sorte de ghetto boueux, pouilleux, lépreux, une Babylone d'immondices, une Ninive d'ordures et de trognons (Du Camp, Hollande,1859, p. 120) :
C'est dans le courant de 1943 que le IIIeReich entreprit la « liquidation finale » des quartiers juifs de toute la Pologne, fit naître l'insurrection du ghetto de Varsovie, celui de Bialystok (...) les sursauts désespérés des camps de la mort de Treblinka, de Sobidor, de Lwow. L'Insurrection du Ghetto de Varsovie, présentée par M. Borwick, Paris, Julliard, 1966, p. 7.
P. ext. Quartier d'une ville habité essentiellement par une population juive. Pour le chrétien que trouble la chose juive, un ghetto est toujours plein d'énigmes. Celui de Paris est enjolivé d'enseignes ravissantes, de réclames pour pensions yddisch de Deauville, d'affiches relatives à quelque théâtre juif (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 105).
P. anal. Quartier où vit une minorité ethnique ou religieuse quelconque, isolée volontairement ou par force du reste de la population. Il y a là [autour de la rue de Lappe] comme une espèce de ghetto auvergnat, où les enfants du Cantal trafiquent paisiblement sur leurs vieilles ferrailles (A. Daudet, Contes lundi,1873, p. 114).Le jazz vocal s'échappe en torrents flamboyants des ghettos noirs de l'Amérique de la violence (L'Express,16 juin 1969ds Gilb. 1971).
B. − Au fig. Milieu ou groupe (social, politique, intellectuel, etc.) qui se trouve dans un état d'isolement volontaire ou imposé par rapport à l'ensemble; situation d'isolement de ce groupe. Thorez et Duclos, tant qu'ils tiendront le parti, braqueront contre lui (...) tous ceux qui, dans la gauche française, ne renonceront jamais à l'indépendance nationale et à la liberté de l'esprit, et comme du vivant de Staline, la classe ouvrière demeurera confinée dans son ghetto (Mauriac, Bloc-notes,1958, p. 277).Des usines sont encore des ghettos où meurt l'âme des hommes (Cacérès, Hist. éduc. pop.,1964, p. 165).
Prononc. et Orth. : [gεto] ou [geto]. Pour la prononc. avec [ε] on a [t] ds Pt Rob. et Lar. Lang. fr., mais [tt] ds Littré, Barbeau-Rodhe 1930 et Warn. 1968. Ds Ac. 1932. Au plur. des ghettos. Étymol. et Hist. 1536 guetto [à propos de Venise] (D. Possot, Tresample & abondante description de la terre saincte, E i vo, d'apr. R. Arveiller ds Fr. mod. t. 42, pp. 276-277); 1690 ghetto ([Misson], Nouveau voy. d'Italie, p. 189 ds Boulan, p. 33). Mot ital. d'orig. vénitienne attesté dep. av. 1536 (Sanudo ds Batt.) qui désigna d'abord une petite île de Venise où l'on obligea les Juifs à résider à partir de 1516; l'île tire son nom de ghet(t)o « fonderie pour bombardes » (dér. de l'a. ital. ghet(t)are « jeter »), cette industrie ayant existé là au xives. (v. Prati, et Hope, pp. 287-288), plutôt que de l'hébreu ghēt « lettre de divorce » (gghette « ghetto », attesté dans des textes judéo-romains récents, pourrait être une adaptation du mot ital. : v. FEW t. 20, pp. 25-26). Fréq. abs. littér. : 83. Bbg. Giacomelli (R.). Ghetto. Archivum romanicum. 1932, t. 16, pp. 556-563; 1933, t. 17, pp. 415-420; 1935, t. 19, pp. 443-450. - Meier (H.). Getto. Arch. St. n. Spr. 1972, t. 209, pp. 1-8. - Pamart (P.), Riverain (J.). Mots dans le vent. Vie Lang. 1969, pp. 527-528. - Quem. DDL t. 3, 13. - Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 538.

Wiktionnaire

Nom commun

ghetto \ɡɛ.to\ ou \ɡe.to\ masculin

  1. Quartier juif.
    • Josefov est le ghetto de Prague.
    1. Pendant la Seconde Guerre mondiale, quartier où les Nazis regroupaient les Juifs, souvent avant de les exterminer.
      • Le ghetto de Varsovie.
  2. (Par extension) Quartier dans lequel se trouve une forte concentration d’une minorité ethnique, culturelle, ou religieuse, par choix ou par contrainte, avec une connotation de difficulté et de ségrégation sociale, voire de réclusion, dans un environnement urbain généralement dégradé.
    • Au milieu de tout ce vacarme, dans cet affolement de cloches et de cervelles, une chose m’a frappé : c’est la tranquillité de la rue Lappe et des ruelles et passages qui rayonnent autour. Il y a là comme une espèce de ghetto auvergnat, où les enfants du Cantal trafiquent paisiblement sur leurs vieilles ferrailles, sans plus s’occuper de l’insurrection que si elle était à mille lieues. — (Alphonse Daudet, Paysages d’insurrection, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 89.)
    • L’existence de ces réseaux migratoires, des liens qui se maintiennent entre région d’origine et migrants a en fait de multiples conséquences, pas seulement économiques, mais aussi par exemple socioculturelles, que le regroupement en ghettos renforce. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006)
    • Notre culture, nos us et coutumes, notre histoire, notre avenir incertain, nos combats de résistance (2% au milieu de la vastitude anglo-saxonne), c'est de la schnoutte! Ils n'aiment que la mosaïque de ghettos du centre-ville. — (Claude Jasmin, Écrivain chassant aussi le bébé écureuil: journal, avril à août 2002, Éditions Trois-Pistoles, 2003, p. 291)
  3. (Par extension) Lieu d’enfermement ou de mise à l’écart.
    • Le réflexe jacobin, aggravé par le réflexe conservateur, condamnerait le français au ghetto, à un pittoresque archaïsant. Tout bouge, tout évolue. Le pédantisme, qui veut figer la langue, est la lettre morte d'une science vétilleuse. — (Pol Vandromme, Jours d'avant, L'Âge d'Homme, 1993, p. 81)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GHETTO. (On prononce Guetto.) n. m.
Nom donné au moyen âge, en Italie, au quartier assigné aux Juifs. Par extension, il se dit de Toute agglomération d'habitants d'origine juive dans une ville moderne. Ce quartier est un vrai ghetto.

Littré (1872-1877)

GHETTO (ghè-tto) s. m.
  • Nom, dans certaines villes de l'Italie, du quartier où les Juifs étaient obligés de résider.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ghetto »

(1516) De l’italien ghetto. Le ghetto de Venise étant originellement le quartier assigné aux Juifs par le gouvernement vénitien, ce terme devint rapidement synonyme de « quartiers juifs ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’italien ghetto.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hébr. rabbinique, ghet, lettre de divorce, divorce. Dict. ital. de Buttura : ghetto, libello di ripudio ; quartiere dove abitano gli Ebrei.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ghetto »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ghetto gɛto

Évolution historique de l’usage du mot « ghetto »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ghetto »

  • Trafic, drogues, prison, ghetto... Dejounte Murray revient de très loin. Portrait d'un survivant du bitume devenu un meneur prometteur en NBA. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, Du deal à la NBA, l'enfance ghetto de Dejounte Murray
  • 10/07/2020 - Ce deuxième long du réalisateur suit trois adolescents face à la dure réalité dans un ghetto rom Cineuropa - le meilleur du cinéma européen, Valery Iordanov en post-production sur Shakespeare Like a Street Dog - Cineuropa
  • Le mot « ghetto » évoque des images cognitives très différentes selon l’auditeur, des enclaves juives de l’ancien monde en Europe à la Shoah, en passant par les quartiers défavorisés des villes américaines d’aujourd’hui. La manière dont cette évolution linguistique s’est produite fait l’objet d’un nouveau livre, « Ghetto : The History of a Word« , par Daniel B. Schwartz, professeur à l’université George Washington. The Times of Israël, De Venise, aux nazis, aux centres-villes américains - d'où vient le nom "ghetto" | The Times of Israël
  • Pourtant, dans quelques mois, Susanne Poulsen pourrait ne pas avoir le choix. En février, la société de logement Bo-Vita, qui gère les quatre immeubles, a mis en vente 260 des 560 appartements, où vivent un peu plus de 1 600 personnes. Une décision prise après l’entrée en vigueur du « plan ghetto », adopté par les députés danois en novembre 2018, dont l’ambition est de réduire à 40 % d’ici 2030, le nombre de logements familiaux à loyers modérés, dans certains quartiers du pays. Le Monde.fr, Au Danemark, les habitants d’un quartier « ghetto » portent plainte contre l’Etat
  • Service minimum pour le 77è anniversaire du Soulèvement du ghetto de Varsovie. Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a déposé des fleurs au monument commémoratif. L'événement a vu sa dimension réduite cette année en raison de l'épidémie de Covid-19. Le grand rabbin de Pologne a entonné des psaumes et des sirènes ont retenti à midi à travers toute la ville pour rendre hommage aux héros anonymes du Soulèvement. euronews, Commémorations réduites à Varsovie, 77 ans après le Soulèvement du ghetto | Euronews

Images d'illustration du mot « ghetto »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ghetto »

Langue Traduction
Anglais ghetto
Espagnol ghetto
Italien ghetto
Allemand ghetto
Chinois 贫民窟
Arabe الغيت حي اليهود
Portugais gueto
Russe гетто
Japonais ゲットー
Basque ghetto
Corse ghettu
Source : Google Translate API

Synonymes de « ghetto »

Source : synonymes de ghetto sur lebonsynonyme.fr
Partager