La langue française

Géranium

Définitions du mot « géranium »

Trésor de la Langue Française informatisé

GÉRANIUM, subst. masc.

Plante ornementale aux feuilles découpées et velues, aux fleurs en ombelles blanches, roses ou rouges, très odorante, cultivée en pot ou en pleine terre. Bouture, pied, pot de géranium; massif, parterre de géraniums. Je remarque surtout, dans cette collection nouvelle (...) une garniture de géranium pourpre, avec un splendide feuillage (...) de velours faisant traîne (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 800) :
Cette entrée grandiose est condamnée, malgré les magnifiques géraniums qui poussent dans les deux vases, et qui balancent au vent leurs feuilles marbrées et leurs fleurs de pourpre... Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 735.
Emploi subst. apposé avec valeur d'adj. invar. D'un rouge vif. Des lèvres géranium. Un toit de tuiles géranium (Gide, Journal,1910, p. 307).
REM. 1.
Géraniacées, subst. fém. plur.,,Famille de dicotylédones polypétales hypogynes, composée de plantes herbacées ou de sous-arbrisseaux, à feuilles opposées, à fleurs blanches, roses, rouges ou veinées de pourpre`` (Bouillet 1859).
2.
Géraniées. -Synon. vieilli de Géraniacées.Passons maintenant aux véritables Géraniées dont on a plus étudié les formes et la culture que les propriétés (A.P. de Candolle, Essai sur les propriétés méd. des plantes,1816, p. 103 ds Quem. DDL t. 12).
3.
Géranier, subst. masc.,,Un des noms vulgaires de géranium`` (Besch. 1845).
4.
Géraniol, subst. masc.Alcool contenu dans les essences naturelles de certaines plantes comme le géranium, la rose, l'eucalyptus, la lavande, etc. Cf. P. Rousseau, Hist. techn. et invent., 1967, p. 324.
5.
Géranium-lierre, subst. masc.Nom usuel du pélargonium peltatum. Les piliers, habillés de plantes grimpantes, de géranium-lierre et de verveine (G. Leroux, Parfum,1908, p. 38).Seul le géranium-lierre fleuri de rose pend à la noire oreille béante d'une tour (Colette, Naiss. jour,1928, p. 64).
Prononc. et Orth. : [ʒeʀanjɔm]. Ds Ac. 1762. Au plur. des géraniums, des géraniums-lierres. Pris comme adj. inv., cf. supra. La forme géranion admise comme n. vulg. de géranium ds Besch. 1845 (qui donne en outre géranier) n'est plus ds Littré qu'une vedette de renvoi à géranium. Étymol. et Hist. 1545 (Guill. Gueroult, Hist. des plantes, 815 ds Delb. Notes mss). Empr. au lat. des botanistesgeranium, gr. γ ε ρ α ́ ν ι ο ν de même sens, de γ ε ́ ρ α ν ο ς « grue ». Fréq. abs. littér. : 174. Bbg. Millepierres (Fr.). Noms de fleurs. Vie Lang. 1961, p. 286. - Quem. DDL t. 18 (s.v. géraniées).

Wiktionnaire

Nom commun

géranium masculin

  1. (Botanique) Plante du genre Geranium L., 1753, de la famille des Géraniacées, qui regroupe des espèces des régions tempérées dont quelques-unes sont cultivées pour leurs fleurs.
    • Geranium rotundifolium. Le Géranium à feuilles rondes. Ce Géranium eſt inutile dans les prairies, mais non entièrement dans les pâturages; les moutons, les chevaux & quelquefois les vaches le mangent, mais les cochons n’en veulent point.— (Pierre-Joseph Buc'hoz, Traité ou Manuel vétérinaire des plantes qui peuvent servir de nourriture et de médicamens aux animaux domestiques, Pernier (Paris), 1801, p.119)
    • Le Hortus Gandavensis, publié en 1817 à Gand, par le jardinier en chef Mussche, ne contient que 21 noms d’espèces de Géranium, cultivées toutes en pleine terre. C'est ici que nous trouvons pour la première fois, le Géranium séparé du Pélargonium. La collection de ce jardin s’est accrue depuis cette époque, et nous avons eu la satisfaction de voir au printemps de 1842, que les Géranium confiés à la pleine terre étaient cultivés par les soins et sous la direction de M. Donkelaar père.— (Jean de Jonghe, Traité méthodique de la culture du Pelargonium, précédé d’une introduction historique, Bruxelles, 1844, p.21)
    • Ils traversèrent ensuite des champs de véroniques aux grappes violettes, des champs de géranium et de pélargonium sur lesquels semblaient courir des flammèches ardentes, le rouge, le rosé, le blanc incandescent d'un brasier, que les moindres souffles du vent ravivaient sans cesse.— (Émile Zola, La Faute de l'abbé Mouret, 1875, p.188)
    • Là où nous ne voyons qu’une anarchie de fleurs des champs et de mauvaises herbes, Veyrat et Christopher Aguettand, son jeune cueilleur, chargé d’approvisionner quotidiennement les cuisines du restaurant, repèrent en un clin d’œil l’imposante tige et les feuilles anguleuses de la berce, une touffe de chénopode bon-Henri aux allures d’épinard, l’arrondi finement denté du calament, la hampe blanche d’une carotte sauvage ou les petites fleurs violette du géranium vivace.— (Stéphane Davet, Les herbes sauvages, de la cueillette à l’assiette, Le Monde, 30 juillet 2017)
    • Aux pieds des randonneurs, les petites fleurs de montagne colorent le panorama : le bleu des gentianes, le rose des géraniums, le blanc des asphodèles, le jaune des trolles.— (Julien Thèves, Les gorges d’Ordesa, un grand canyon espagnol, M, le mag, 3 août 2019)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Botanique) (Usage critiqué) Pélargonium (Pelargonium, L'Hér. , 1789)
    • A chaque fenêtre on aperçoit, sous les rideaux de mousseline, des fuchsias ou des géraniums cultivés dans des pots avec une touchante sollicitude. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 46)
    • elle restait accoudée sur le bord, entre deux pots de géraniums, vêtue de son peignoir, qui était lâche autour d’elle. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Nous gagnons le haut de la ville et suivons d'abord la route de la Perdoma ; puis, obliquant à gauche, nous nous engageons dans un chemin grimpant la montagne entre une double haie d’agaves couvertes de liserons et de géraniums arborescents. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1041)
    • Il a guéri les tumeurs végétales du pélargonium, une sorte de cancer. Ne hausse pas les épaules ! Le pélargonium n'est pas, comme tu penses, une plante qui ne pousse que dans les laboratoires de ces messieurs : c'est le géranium, simplement. — (Bernanos, Joie, 1929)
    • Le géranium, originaire du Cap de Bonne Espérance, est une plante vivace offrant l’aspect de grosses touffes de 40 à 80 cm. L’essence de géranium contient du géraniol et du citronellol.— (Ministère de la coopération , Mémento de l'agronome: techniques rurales en Afrique, 197, p.763)
    • Or, la plante que nous cultivons en pot, ou comme annuelle, et que nous appelons couramment géranium n'est pas un véritable Geranium. C'est un pélargonium. — (Mélinda Wilson, Fleurs comestibles: Du jardin à la table, 2008)
    • Le Label rouge existe aussi, mais seuls les dahlias, les géraniums et les rosiers peuvent en bénéficier.— (Anne-Sophie Novel, Pour les fleurs aussi, un retour au « local et de saison », Le Monde, 11 octobre 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÉRANIUM. n. m.
(UM se prononce OME.) T. de Botanique. Genre de plantes qui renferme un très grand nombre d'espèces, cultivées la plupart dans les jardins d'agrément. Géranium musqué. Cultiver des géraniums.

Littré (1872-1877)

GÉRANIUM (jé-ra-ni-om') s. m.
  • Terme de botanique. Genre de plantes dont le fruit est composé de cinq capsules terminées chacune par une arête, d'où résulte une forme en bec de grue.

HISTORIQUE

XVIe s. La racine de geranium autrement ditte esguille de berger, De Serres, 929.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « géranium »

(XVIe siècle) Du grec ancien γεράνιον, geránion (« géranium »), dérivé de γέρανος, géranos (« grue »), par allusion à la forme très allongée du fruit schyzocarpe qui évoque le bec d'une grue. Caractéristique commune que l'on retrouve au moins chez les clades frères actuels Pelargonium, Erodium et Geranium. Le genre Geranium circonscrit par Linné dans son Species Plantarum qui regroupait ces trois taxons a connu plusieurs réorganisations. L'usage du mot géranium désignant les pélargoniums est resté dans l'usage courant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. geranium, de γεράνιον, bec de grue, de γέρανος, grue (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « géranium »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
géranium ʒeranjym

Évolution historique de l’usage du mot « géranium »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « géranium »

  • L'ennemi se déguise parfois en géranium, mais on ne peut s'y tromper, car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l'ennemi est à nos portes. De Pierre Desproges / Manuel du savoir-vivre
  • À côté de l’extrait du cœur de géranium de Chine, on retrouve aussi menthe, anis, clou de girofle, cannelle, santal et cocktail de muscs blancs dans la composition de ce parfum.Inédit et sophistiqué ! Essential Homme, Géranium Pour Monsieur De Frédéric Malle : De L'audace Et De Liberté - Essential Homme
  • Le marché mondial de l’huile de géranium présente une analyse approfondie et reconnue de l’état immédiat du marché. Le rapport d’analyse contient une étude approfondie et spécialisée de cet état de l’industrie, fournissant des informations sur la dynamique du marché de l’huile de géranium et les principaux acteurs. En outre, l’état historique du marché, le rapport sur l’huile de géranium fournit conjointement des moyens de marché rentables pour exiger un avantage de l’événement du marché au cours de la période de prévision (2020-2026). Le rapport examine en profondeur l’état passé et actuel du marché et fournit des estimations prévisionnelles précieuses et fiables pour les facteurs nécessaires sur le marché. Journal l'Action Régionale, Marché mondial de l’huile de géranium | Analyse d’impact Covid-19 | Perspectives commerciales 2020-2026 par Albert Vieille, Berje, Elixens, Ernesto Ventos – Journal l'Action Régionale
  • En plus de décorer le rebord de votre fenêtre, installer un géranium permettra de repousser les moustiques qui détestent leur odeur. C’est également la solution idéale si vous ne souhaitez pas appliquer un produit répulsif directement sur votre peau. Cependant il faut faire attention, il ne s’agit pas de n’importe quel géranium qui repousse les moustiques alerte Passeport Santé. Le pélargonium, avec une odeur de citronnelle, sera le plus efficace. parismatch.be, 4 solutions naturelles pour ne pas se faire piquer par les moustiques

Images d'illustration du mot « géranium »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « géranium »

Langue Traduction
Anglais geranium
Espagnol geranio
Italien geranio
Allemand geranie
Chinois 天竺葵
Arabe الجيرانيوم
Portugais gerânio
Russe герань
Japonais ゼラニウム
Basque geranioa
Corse geraniu
Source : Google Translate API

Synonymes de « géranium »

Source : synonymes de géranium sur lebonsynonyme.fr

Géranium

Retour au sommaire ➦

Partager