La langue française

Gentilhommerie

Sommaire

  • Définitions du mot gentilhommerie
  • Étymologie de « gentilhommerie »
  • Phonétique de « gentilhommerie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gentilhommerie »
  • Citations contenant le mot « gentilhommerie »
  • Traductions du mot « gentilhommerie »
  • Synonymes de « gentilhommerie »

Définitions du mot gentilhommerie

Trésor de la Langue Française informatisé

GENTILHOMMERIE, subst. fém.

Littéraire
A. − Qualité de gentilhomme; caractère noble du comportement. Les La Beraudière ne sont pour rien dans l'usurpation dont je t'ai parlé; leur gentilhommerie à part, ce sont des gens fort estimables (Courier, Lettres Fr. et It.,1816, p. 877).La gentilhommerie de ses manières ne fait que sortir de celle de son cœur (Flaub., Corresp.,1846, p. 373).Il y avait en lui-même, malgré ses fautes, ses folies et ses complications, trop de véritable gentilhommerie pour employer des moyens de violence (Bourget, Cosmopolis,1893, p. 329).
B. − [Collectivement] Ensemble des gentilshommes. Gentilhommerie provinciale. Ô fils des croisés (...) postérité de cette illustre gentilhommerie (...) qui que vous soyez (...) n'essayez pas de donner le change à la Révolution (Proudhon, Révol. sociale,1852, p. 78).Depuis qu'elle a divorcé avec la cour, la gentilhommerie s'est mise à courtiser les arts, à hanter la Sorbonne, le Conservatoire et les ateliers (Mérimée, Portr. hist. et littér.,1870, p. 142) :
D'Aubigné nous représente un type accompli de la noblesse ou plutôt de la gentilhommerie protestante française, brave, opiniâtre, raisonneuse et lettrée, guerroyant de l'épée et de la parole, avec un surcroît de point d'honneur et un certain air de bravade chevaleresque ou même gasconne qui est à lui. Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 10, 1855, p. 313.
Prononc. et Orth. : [ʒ ɑ ̃tijɔmʀi]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1669 « qualité de gentilhomme » [employé p. iron.] (Molière, George Dandin, I, 4). Dér. de gentilhomme*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 29.

Wiktionnaire

Nom commun

gentilhommerie fémininNote : Surtout au singulier .

  1. (Familier) (Surtout par dénigrement) Qualité de gentilhomme.
    • J'aurais, comme le comte de Mirabeau, jeté bas ma gentilhommerie pour un mois ou deux, et pris boutique dans la rue Tire-Chappe !(Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Comme toute noblesse du Saint-Empire, ils sont infatués de leurs titres, armoiries, arbres généalogiques, beaux hochets également chers, certes, à la gentilhommerie française, mais dont ils n’ont pas appris à parler avec un sourire, comme le bon ton y oblige en France. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 79)
  2. (Parfois) Noblesse, élégance.
    • Un procédé qui manque de gentilhommerie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GENTILHOMMERIE. n. f.
Qualité de gentilhomme. On ne fait pas grand cas de sa gentilhommerie. Fig., Un procédé qui manque de gentilhommerie, Un procédé qui manque de noblesse, d'élégance. Il est familier et ne se dit guère que par dénigrement.

Littré (1872-1877)

GENTILHOMMERIE (jan-ti-llo-me-rie, ll mouillées, et non jan-ti-yo-me-rie) s. f.
  • 1Qualité de gentilhomme, avec un sens de moquerie ou de dénigrement. Et la gentilhommerie vous tient les bras liés, Molière, G. Dand. I, 3. Mettez pour un moment votre gentilhommerie à côté, Molière, ib. I, 4. Que voulez-vous donc dire avec votre gentilhommerie ? est-ce que nous sommes, nous autres, de la côte de saint Louis ? Molière, Bourg. gent. III, 12. Leur gentilhommerie étant toute en paroles, Th. Corneille, Baron d'Albikrac, II, 9. Si la roture en France n'eût jamais dérogé, ni dégénéré en gentilhommerie, jamais nos femmes n'eussent entendu battre vos tambours [étrangers], Courier, Lettre X. Je n'étais pas fâché de lui rendre en partie les moqueries dont il avait tant de fois poursuivi ce qu'il appelait ma gentilhommerie, Ch. de Bernard, Un acte de vertu, § 3.
  • 2 Terme collectif. Les gentilshommes. Toute la gentilhommerie se sauve des campagnes de peur des paysans [lors de l'insurrection vendéenne en 1815], Courier, Lett. II, 96.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gentilhommerie »

Gentilhommière. Gentilhomme eût donné gentilhommie, comme bonhomme bonhomie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de gentilhomme avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gentilhommerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gentilhommerie ʒɑ̃tilɔmœri

Évolution historique de l’usage du mot « gentilhommerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gentilhommerie »

  • Plus tard, sur scène, Kenny Rogers avait présenté son invitée surprise avec toute la gentilhommerie qu’on lui connaissait.   Le Journal de Québec, Quand Isabelle Boulay avait surpris Kenny Rogers | JDQ
  • Certes, les campagnes électorales n'ont jamais été tout à fait propres. On n'y voit pas que des arguments rationnels exprimés de bonne foi. La politique est une affaire de passions, un combat où la gentilhommerie est parfois facultative. Les candidats ont donc leur part de responsabilité. La Presse, La vraie menace : l'indifférence
  • Jean-François Lisée faisait une sortie contre l'idée - finalement abandonnée - de retirer le nom de Champlain pour le nouveau pont qui reliera Montréal à la Rive-Sud. Il a condamné la gestion du dossier par les ministres québécois et fédéral, Robert Poëti et Denis Lebel. «Ces dernières semaines, on a assisté à ce que j'appellerais les Dupond et Dupont du pont Champlain», a-t-il lancé en Chambre. Le vice-président de l'Assemblée nationale, François Ouimet, l'a rappelé à l'ordre: «Il ne faut pas avoir des propos blessants.» Et du reste, Dupond et Dupont sont dans le lexique des propos non parlementaires depuis 2013! M. Lisée a donc changé d'image: «Nous avons assisté un peu à un spectacle des Ding et Dong du pont Champlain.» M. Ouimet ne l'a pas trouvés drôle. «Je fais appel à votre gentilhommerie habituelle et votre courtoisie que nous vous connaissons: prudence avec les mots», a-t-il dit. M. Lisée s'est amendé avec un petit clin d'oeil de circonstance: «Je les retire parce que j'admets: elle est effrayante!» La Presse, Lexique des mots interdits à l'Assemblée nationale
  • Christian Clavier changera de costume mais restera dans l'univers du dramaturge, en endossant le rôle truculent de M. Jourdain, capricieux benêt lancé dans l'apprentissage de la "gentilhommerie". , Christian Clavier va devenir le mari de... Michèle Bernier ! - Purepeople
  • Au Lycée Buffon à Paris, les camarades d’Ivan, élevés dans une ouate bourgeoise, se moquent de cette robinsonnade estivale. Mais Marcel ne changerait son «bus» contre aucune gentilhommerie normande. «Enfants de la guerre, mes parents nous faisaient monter sur la charrette de l’exil, dans la grande caravane de l’histoire. […] Notre Terre promise, c’est la carriole qui nous y mènera. Fidèles au camping-car qui était lui-même une fidélité au judaïsme, mes parents n’ont jamais eu de résidence secondaire. Ni en France, ni dans les pays que nous traversions, nous n’étions des gens d’ici.» Le Temps, Ivan Jablonka ou le bonheur en camping-car - Le Temps
  • Que ce soit face à un collaborateur revendicatif, à un patron abusif, vis-à-vis d’un collègue envahissant ou encore devant un client agressif, apprenez à défendre vos positions et vos prérogatives sans pour autant déclencher une guerre de tranchées. Certes, l’attitude juste n’est pas facile à trouver. Mais si nous hésitons encore autant entre gentillesse et méchanceté de façon manichéenne, c’est sans doute parce que nous vivons un profond changement de société : «Nous sommes dans une période de transition, note Thomas d’Ansembourg. L’ancien modèle de management pyramidal n’a pas encore disparu et le nouveau, plus circulaire, reste encore à inventer.» Dans son «Petit éloge de la gentillesse» (Bourin éditeur), le philosophe Emmanuel Jaffelin prédit même l’avènement d’une nouvelle gentillesse héritée du passé. Loin de tout cynisme, ni naïve, ni mièvre, mais manifestant un désir altruiste de douceur opposé au modèle dominant du manager «winner» et des superhéros au tempérament guerrier. Son nom ? La gentilhommerie. Capital.fr, Peut-on être 
gentil et réussir sa vie professionnelle ? - Capital.fr
  • Brière n'a jamais remporté la Coupe Stanley, son but ultime. Mais il a laissé sa marque dans la LNH. Par son talent, bien sûr, mais aussi sa gentilhommerie. La Presse, Brière est fier d'avoir survécu

Traductions du mot « gentilhommerie »

Langue Traduction
Anglais gentlemanly
Espagnol caballeroso
Italien da gentiluomo
Allemand gentleman
Chinois 绅士风度
Arabe جنتلمانى
Portugais cavalheiresco
Russe джентльменский
Japonais 紳士的な
Basque gentlemanly
Corse gentilmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « gentilhommerie »

Source : synonymes de gentilhommerie sur lebonsynonyme.fr
Partager