La langue française

Gavache

Sommaire

  • Définitions du mot gavache
  • Étymologie de « gavache »
  • Phonétique de « gavache »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gavache »
  • Citations contenant le mot « gavache »
  • Traductions du mot « gavache »
  • Synonymes de « gavache »

Définitions du mot gavache

Trésor de la Langue Française informatisé

GAVACHE, subst. masc.

Peu usité, vieux
A. − Personne lâche. Synon. poltron, (fam.) couard :
− Vous n'êtes que des veaux, des gavaches et des ruffians sans adresse, sans dévouement et sans courage! (...). Une vieille femme vous mettrait en fuite avec sa quenouille. (...) autant vaudrait avoir d'honnêtes gens à son service : ils ne seraient ni plus gauches ni plus lâches! Gautier, Fracasse,1863, p. 217.
Emploi adj. Eh! moi, plus qu'un enfant, capon, flasque, gavache (Borel, Rhapsodies,1832, p. 75).
[En appellatif, injure, épithète diffamatoire qualifiant une personne grossière, rustre] Synon. vaurien, malotru.− Ma mule, répondit un arriero, a fait un pet dans l'écurie. − Gavache! s'écria le brigand, est-ce pour un pet de ta mule que j'arme cette carabine? (Bertrand, Gaspard,1841, p. 174).− Gavache! cria le capitaine en courant sur lui [Sancho], si tu continues de blasphémer, je te... (Toulet, Mar. Don Quichotte,1902, p. 144).
B. − Région. (Sud-Ouest). Nom dédaigneux donné à des personnes d'origine étrangère au pays. Quand, du xiieau xvesiècle, les seigneurs et les rois appelèrent des gens des pays saintongeais et poitevin pour repeupler les régions orientales du Bordelais ruinées par les guerres, les nouveaux venus furent considérés en terre gasconne comme des étrangers et affublés du nom de « gavaches » (L. Papy, Aunis et Saintonge, Paris, Arthaud, 1961, p. 37).
Rem. On relève un emploi comme compl. déterminatif, péj. Très mauvais, affreux, détestable. Synon. (temps) de chien, de cochon. Messieurs, le bonsoir, cria une voix aiguë. Quel temps de gavaches! (Id., ibid., p. 68).
Prononc. : [gavaʃ]. Étymol. et Hist. 1546 guavasche « vaurien » (Rabelais, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, chap. 28, p. 198); 1555 gavache (Des Périers, l'Andrie, I, 5 ds Hug.). Empr. (de même que le cat. gavatx et l'esp. gabacho, surnoms péj. appliqués aux Français) à l'a. prov.gavach « rustre, montagnard », d'abord « étranger » (1468 à Cahors d'apr. FEW t. 4, p. 4a; gavag en 1436, Montagnac, ibid.), dér. iron. du préroman *gaba « goitre; gésier; gorge » (cf. gaver), le goitre étant une maladie fréquente chez les montagnards (cf. a. prov. gavier « gosier » et « goitre », béarn. gauerut « goitreux » ds FEW t. 4, p. 1b; v. Cor., s.v. gabacho). Bbg. Reinh. 1963, p. 252. - Sain. Sources t. 3 1972 [1930] p. 350.

gavache ,,il a dû désigner d'abord les goitreux, jadis nombreux dans les montagnes`` (Dauzat 1964); sens actuel « montagnard, étranger »

Wiktionnaire

Adjectif

gavache \ɡa.vaʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Lâche, poltron, couard.
  2. Relatif aux habitants et au parler saintongeais du nord de la Gascogne.
  3. Homme rustre et grossier.

Nom commun

gavache \ɡa.vaʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Lâche, poltron, couard.
    • Vous n'êtes que des veaux, des gavaches et des ruffians sans adresse, sans dévouement et sans courage! (...). Une vieille femme vous mettrait en fuite avec sa quenouille. (...) autant vaudrait avoir d'honnêtes gens à son service : ils ne seraient ni plus gauches ni plus lâches ! — (Gautier, Capitaine Fracasse, 1863, p. 217)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GAVACHE (ga-va-ch') s. m.
  • Homme misérable et mal vêtu ; homme lâche et sans honneur. Il vous traiterait de gavaches ; Vous me faisiez tant les bravaches, Scarron, Virg. v.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gavache »

(1546) Sous la forme guavasche et le sens de « vaurien » sous la plume de Rabelais, dans le Tiers Livre.
De l’occitan gavach (« rustre, montagnard »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. gavacho, canaille, mot populaire d'injure que les dictionnaires ne mettent pas. Un muletier appelle son mulet mulo gavacho ; les Espagnols donnent par injure le nom de gavachos aux Français.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gavache »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gavache gavaʃ

Évolution historique de l’usage du mot « gavache »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gavache »

  • La plupart des dictionnaires donnent du terme « gavache » une définition qui, à quelques termes près, évoque son caractère péjoratif : « Sobriquet désignant en Gascogne les montagnards et les étrangers. » Wikipedia renchérit sur ce même sens : « Lâche, poltron, couard. Homme rustre et grossier. » Il est vrai que des écrivains illustres ont utilisé le mot dans… SudOuest.fr, Lot-et-Garonne : mais d’où vient le mystérieux terme des "Gavaches" ?

Traductions du mot « gavache »

Langue Traduction
Anglais gavache
Espagnol gavache
Italien gavache
Allemand gavache
Chinois 凝乳
Arabe جافاش
Portugais gavache
Russe gavache
Japonais ガヴァッシュ
Basque gavache
Corse gavache
Source : Google Translate API

Synonymes de « gavache »

Source : synonymes de gavache sur lebonsynonyme.fr
Partager