La langue française

Gargouillement

Définitions du mot « gargouillement »

Trésor de la Langue Française informatisé

GARGOUILLEMENT, subst. masc.

A. − Bruit (analogue à celui) de l'eau dans une gargouille. Synon. gargouillis.Et toujours le crépitement de la pluie sur les vitres, sur le toit de zinc, toujours le gargouillement des gouttières en cascades (A. Daudet, Port-Tarascon,1890, p. 187) :
1. ... des conduites qui vous inondent périodiquement ou vous assourdissent de leur gargouillement les jours de pluie. Viollet-Le-Duc, Archit.,1872, p. 50.
B. − En partic. Bruit produit par le passage d'un liquide dans la gorge, dans les intestins, etc. Gargouillement bronchique. J'ai entendu, la joue sur son ventre, le gargouillement de ses intestins, comme le petit bruit de la neige qui dégèle (Montherl., Pitié femmes,1936, p. 1103) :
2. L'enfant, à sa naissance, n'avait pas eu ces miaulements aigres, accompagnés du gargouillement sourd qui annonce l'entrée de l'air dans les poumons. Zola, Joie de vivre,1884, p. 1100.
Prononc. et Orth. : [gaʀgujmɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1478 gargoulement (N. Panis, Grande chirurgie de Chauliac, d'apr. G. Sigurs ds Fr. mod. t. 33, p. 207). Dér. de gargouiller*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 24.

Wiktionnaire

Nom commun

gargouillement \ɡaʁ.ɡuj.mɑ̃\ masculin

  1. (Familier) Bruit analogue à celui que fait l’eau dans une gargouille et qui est produit par le déplacement de liquides dans l’estomac et les intestins.
    • Le maître de chapelle eut à peine interrogé de l'archet la viole bourdonnante, qu'elle lui répondit par un gargouillement burlesque de lazzis et de roulades, comme si elle eût eu au ventre une indigestion de comédie italienne. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Hommes et femmes s'étreignaient : les hommes entre eux, les femmes entre elles, à de rares exceptions, et l'accordéon couvrait l'épaisse rumeur de son gargouillement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • […] mais, comme nos estomacs criaient famine à force de gargouillements de plus en plus impératifs, il accepta l'idée d'une halte quand on eut repéré un petit restaurant pourlingue en bord de route. — (Erin Lange, Ma dernière chance s’appelle Billy D., traduit de l'anglais (États-Unis) par Valérie Dayre, L’École des Loisirs, 2018, chap. 34)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GARGOUILLEMENT. n. m.
Bruit analogue à celui que fait l'eau dans une gargouille et qui est produit par le déplacement de liquides dans l'estomac et les intestins.

Littré (1872-1877)

GARGOUILLEMENT (gar-gou-lle-man, ll mouillées, et non gar-gou-ye-man) s. m.
  • 1Bruit que fait quelquefois l'eau dans la gorge, dans l'estomac et dans les entrailles.

    Bruit que fait l'intestin qui rentre dans sa place naturelle, lorsqu'on réduit une hernie.

    Bruit qui se produit dans une caverne du poumon et que le médecin perçoit à l'aide de l'auscultation.

  • 2Bruit que fait l'eau en tombant d'une gargouille.

HISTORIQUE

XVIe s. Reduisant une hargne, si on oit des vents, comme un gargouillement, on la juge intestinale, Paré, Introd. 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GARGOUILLEMENT, s. m. on se sert de ce terme, en Chirurgie, pour exprimer le bruit qu’on entend quand l’intestin rentre d’une tumeur herniaire dans sa place naturelle. Ce bruit est formé par l’air que contient la portion du canal intestinal déplacé. On doit être fort attentif à ce bruit, car le gargouillement est un signe pathognomatique que la hernie est intestinale. L’épiploon ne rentre qu’avec lenteur, & sans bruit. On connoît que la hernie est composée, c’est-à-dire qu’elle est formée par l’intestin & par l’épiploon, quand après l’intestin réduit (ce que le gargouillement a manifesté), la tumeur n’est que diminuée & ne disparoît pas entierement. Voyez Hernie. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gargouillement »

Vient de l'arabe غرغرة.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gargouillement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gargouillement gargujmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « gargouillement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gargouillement »

  • En cette fin avril, cela fait six semaines que le diagnostic de Covid-19 a été posé pour ce patient. Un gargouillement rauque s’échappe à chacune de ses expirations ; l’alitement prolongé a fait fondre ses muscles. Les fils qui lient l’homme au respirateur sont ses lignes de vie. Mais parfois la ventilation mécanique ne suffit pas. Il faut manipuler pour trouver de l’air. C’est alors qu’intervient au centre hospitalier d’Argenteuil (Val-d’Oise) la « team DV », une équipe de cinq masseurs-kinésithérapeutes qui pratique le décubitus ventral. Le Monde.fr, Coronavirus : pour les kinésithérapeutes, le silence des malades est « psychologiquement difficile à endurer »
  • Si les gargouillements s’apparentent à un processus naturel, il existe aussi d’autres causes qui peuvent intensifier le phénomène. Adeptes de Coca-cola ou autres boissons pétillantes, ne vous étonnez pas de produire davantage ces bruits peu séduisants… Intolérance au lactose semble être un autre facteur aggravant. MCE TV, Santé: Pourquoi le ventre gargouille-t-il vers midi ?

Traductions du mot « gargouillement »

Langue Traduction
Anglais gurgling
Espagnol gluglú
Italien gorgoglio
Allemand gurgeln
Chinois 淙淙
Arabe الغرغرة
Portugais gorgolejante
Russe бульканье
Japonais うがい
Basque gurgling
Corse gurling
Source : Google Translate API

Synonymes de « gargouillement »

Source : synonymes de gargouillement sur lebonsynonyme.fr

Gargouillement

Retour au sommaire ➦

Partager