La langue française

Gargouillant

Sommaire

  • Définitions du mot gargouillant
  • Phonétique de « gargouillant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gargouillant »
  • Citations contenant le mot « gargouillant »
  • Traductions du mot « gargouillant »
  • Synonymes de « gargouillant »

Définitions du mot « gargouillant »

Trésor de la Langue Française informatisé

GARGOUILLER, verbe

A. − Emploi intrans.
1. Produire un gargouillement.
a) [Le suj. désigne un liquide] Un sombre liquide gargouille au fond de sa bouche ouverte (Giono, Colline,1929, p. 123).Une grande fontaine publique gargouillait avec un bruit d'éternité (Duhamel, Jard. bêtes sauv.,1934, p. 63) :
... l'eau est limpide, arrêtée par les cailloux, elle gargouille et fait de petites cascades qui sont comme des voiles blancs accrochés sur le courant. Flaub., Champs et grèves,1848, p. 267.
b) [Le suj. désigne le contenant d'un liquide] La porte qui donne sur la cuisine n'est pas fermée, les casseroles gargouillent, le pot-au-feu bouillonne (Flaub., 1reÉduc. sent.,1845, p. 196).Toute l'étendue des prés, des bosquets et des villages gargouille sous le pas des hommes (Giono, Gd troupeau,1931, p. 241).
En partic. [Le suj. désigne une partie interne du corps] Produire un bruit par le passage d'un liquide dans la gorge, l'estomac ou les intestins, etc. Les poumons gargouillent, le cœur clapote dans l'eau... C'est la fin (Martin du G., Gonfle,1928, II, 5, p. 1203).Mais t'as rien dans le ventre!... (...) Comment veux-tu que ça te gargouille?... La colique ça vient pas tout seul! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 622).
2. Pop., vx. ,,Barboter dans l'eau. Des petits garçons qui ne font que gargouiller`` (Ac. 1835, 1878).
B. − Emploi trans., p. métaph. ou au fig.
1. Émettre (un son) d'une voix de gorge. Il faut se battre! gargouilla la voix rauque d'un corps (Barbusse, Feu,1916, p. 365).
2. Articuler d'une manière indistincte, confuse. Il le regarda, en gargouillant des syllabes incohérentes et irritées (Rolland, J.-Chr., Aube, 1904, p. 44).
REM. 1.
Gargouillage, subst. masc.Synon. de gargouillement.Ce qu'ils veulent c'est que tu les distrayes, les émoustilles, les intrigues avec leurs renvois (...), leurs gaz (...), leurs craquements (...), que tu leur découvres des rapports (...), des fièvres (...), des gargouillages (Céline, Mort à crédit,1936p. 24).
2.
Gargouilleur, adj.Qui gargouille. Pittoaux avait de la peine à avaler, et l'estomac, l'estomac surtout, qui était vague et gargouilleur (Sartre, Sursis,1945, p. 114).
Prononc. et Orth. : [gaʀguje], (il) gargouille [gaʀguj]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. xive[ms.] jargoillier « (des oiseaux) gazouiller » (Ovide Moralisé, éd. C. De Boer, XIV, 5695, var. de B; cf. aussi Gdf.); ca 1362 « bavarder (en révélant quelque chose) » (G. de machaut, Voir Dit, éd. P. Paris, 7935); xves. « articuler des paroles incompréhensibles » (Evrart de Conty, Probl. d'Arist., B.N. 210, fo167dds Gdf. Compl. : Ils [les muets] gargoullent... et vociferent par les narines); 2. 1594 « produire un bruit semblable à celui de l'eau qui tombe d'une gargouille » (J. Godard, Œuvres, II, 321, éd. 1594, ibid.). Dér. de jargonner*, gargonner par substitution du suff. -ouiller*, cf. barbouiller, brouiller, margoillier (margouillis*), patouiller*; 2 par dér. directe de gargouille*. Fréq. abs. littér. : 43.

Wiktionnaire

Adjectif

gargouillant \ɡaʁ.ɡu.jɑ̃\

  1. Qui gargouille.
    • L’auscultation révèle à gauche des râles crépitants nombreux au centre, muqueux en dessous, gros et gargouillants au bas. À droite des râles crépitants fins dans la moitié inférieure. Jusqu’ici les mouvements respiratoires ont été normaux. Je diagnostique avec assurance une bronchite double sans miliaires et sans hépatisation ; l’expectoration abondante est visqueuse et muqueuse. — Le 14, la malade crache toujours plus ; mais le bas du poumon gauche devient mat, et ses râles consonnants avec résonnance de la voix. Le soir un second frisson. Le 15, la bronchorrhée est purulente et les crachats gros et nummulaires. Abondante transpiration. Dès ce moment, la bronchite entre dans une période de résolution apparente et il se fait un temps d’arrêt. Vers le 26, la fièvre se relève plus vive encore, et la colliquation commence avec les sueurs, la diarrhée et le marasme rapide. — (« Société vaudoise de médecine : Séance du 4 novembre 1869 », in Bulletin de la Société médicale de la Suisse romande, troisième année, Librairie Rouge et Dubois, Éditeurs, Lausanne, 1869)
    • Je reçus au même instant un coup assez violent sur mon œil gauche, puis j’entendis le bruit affreux d’une éructation déchirante, suivie d’une gargouillante nausée. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 371)

Forme de verbe

gargouillant \ɡaʁ.ɡu.jɑ̃\

  1. Participe présent du verbe gargouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GARGOUILLER. v. intr.
Produire des gargouillements. Il est populaire.

Phonétique du mot « gargouillant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gargouillant gargujɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « gargouillant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gargouillant »

  • Il est un peu plus de midi. Les premiers (et derniers) clients se massent, l’estomac gargouillant, devant la salle Montaigne transformée en restaurant d’application. C’est là que, sous la baguette du chef et formateur itinérant Mathieu Dumont-Rebel, dix stagiaires âgés de 21 à 48 ans, ont bénéficié au cours des huit dernières semaines d’une formation gratuite au métier de commis. Un dispositif proposé dans le cadre de l’opération Cuisine mode d’emploi(s... La Voix du Nord, Jeumont: fin de service pour Cuisine mode d’emploi(s), dix commis bientôt diplômés
  • S'appuyant sur sa gestuelle hésitante et faussement maladroite, elle raconte une histoire belle d'un solitaire solaire. Au milieu d'un décor truffé de trucages, de bruitages en série et de projections vaporeuses ou oniriques, ce « monsieur X » a la solitude peuplée. Les objets sont ses amis et compagnons : une théière sifflante, un frigo plein de ressources, des tuyaux gargouillant, un œilleton protubérant, des lettres pleurant à chaudes larmes d'un gros livre, sorte de vieux grimoire dont jaillissent lumières et notes frénétiques aux accents de Gnaoua… leparisien.fr, Théâtre : «Monsieur X», la solitude enchantée de Pierre Richard - Le Parisien
  • L’après-midi, la bibliothèque au toit de verre m’était exclusivement réservée. J’y inscrivais sur mon ordinateur le fruit de nos réflexions du matin, quand il y en avait. A seize heures précises, Octave m’apportait du thé et des petits biscuits. Pour cette mission précise, il revêtait un tablier de maître d’hôtel et des gants blancs. Il disposait cérémonieusement son plateau sur le bureau, avant de servir le thé à la Marocaine dans un grand filet d’eau gargouillant qui, chaque fois, ne manquait pas de m’ébouillanter au passage. De Saint Geores n’avait pas menti : sous ses airs inquiétants Octave était un être attachant. Une fois ou deux, je l’avais aperçu, du haut de mon donjon, jouer sur le lac avec de petites répliques de bateaux-frégates du XVIIIe siècle. L’interrogeant un jour sur ces maquettes, il m’avait répondu, tout gonflé de fierté, dans son élocution approximative : – C’est moi qui les fais. Tout seul ! , Quatrième épisode de « L’Ancre Noire », le roman-feuilleton de Rocambole pour 20 Minutes
  • Inutile de vous agacer lorsque votre chéri(e) montre les crocs en gargouillant. Ce n'est pas de sa faute, il ou elle souffre de "colère du ventre vide". Si si, ça existe ! Cosmopolitan.fr, Pourquoi est ce qu'on s'énerve lorsqu'on a faim - Cosmopolitan.fr
  • Je lance cette pierre de lave toujours fumante dans la mare à polémiques autour du voile musulman. Dans ce cloaque gargouillant, les grenouilles que nous sommes croassent avec délectation, moi le premier. Libération.fr, Ma profession de foi anticléricale - Libération
  • Au départ il s'agit simplement d'une gorge sèche et d'une mauvaise nuit qu'elle met sur le compte du stress lié à la situation. Mais alors qu'elle vaque à ses nombreuses occupations, jongle entre les conférences pour son travail et les sorties à la pharmacie et au magasin, une fièvre se déclenche, accompagnée très rapidement par une toux sèche, une gorge incroyablement douloureuse et un ventre gargouillantamomama.fr, "Je me suis réveillée en manquant d'air" : Florence, infectée par le Coronavirus, témoigne

Traductions du mot « gargouillant »

Langue Traduction
Anglais gurgling
Espagnol gluglú
Italien gorgoglio
Allemand gurgeln
Chinois 淙淙
Arabe الغرغرة
Portugais gorgolejante
Russe бульканье
Japonais うがい
Basque gurgling
Corse gurling
Source : Google Translate API

Synonymes de « gargouillant »

Source : synonymes de gargouillant sur lebonsynonyme.fr
Partager