La langue française

Garde-manger

Définitions du mot « garde-manger »

Trésor de la Langue Française informatisé

GARDE-MANGER, subst. masc.

A. − Pièce aérée et fraîche où l'on conserve les aliments :
1. La fraîcheur édénique du garde-manger remettait le corps en allégresse. Sur les timbres dont la glace frappait l'air, gisaient en bel alignement les soles... Hamp, Marée,1908, p. 65.
B. − Petite armoire très aérée, formée d'une cage grillagée, où l'on conserve les aliments à l'intérieur ou à l'extérieur d'un bâtiment :
2. Au plafond, un noir réseau de poutres magnifiquement enfumées, auxquelles pendent toutes sortes de choses joyeuses, des paniers, des lampes, un garde-manger, et au centre une large nasse à claire-voie où s'étalent de vastes trapèzes de lard. Hugo, Rhin,1842, p. 29.
Prononc. et Orth. : [gaʀd(ə)mɑ ̃ ʒe]. [ə] absent ds Pt Rob. et Lar. Lang. fr.; facultatif ds Warn. 1968. Ds Ac. dep. 1694 avec le plur. dep. 1835 : des garde-manger (que nous acceptons). Cf. garde-. Étymol. et Hist. 1. 1285 « officier de bouche » (Orden. de l'Ost. le Roy., cuisine, Arch. JJ 57, fo3 rods Gdf.); 2. 1304 « lieu pour conserver les aliments » (Trav. aux chât. des comtes d'Art., A.N. KK 393, fo21 ds Gdf. Compl.). 1 composé de garde2* et de manger* (subst. masc.); 2 composé de garde, (forme de garder*), et de manger* (subst. masc.). Fréq. abs. littér. : 53.

Wiktionnaire

Nom commun

garde-manger \ɡaʁ.dmɑ̃.ʒe\ masculin

  1. (Construction) Lieu pour garder ou serrer de la viande et autres aliments.
    • Or, disait le caporal Joliffe, […], quand l'ours est dans le garde-manger, c'est un genre de venaison qui n'est point à dédaigner, tant s'en faut. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (Mobilier) Petite armoire formée ordinairement de châssis garnis de toile métallique et destinée au même usage.
    • Serrer du gibier dans un garde-manger.
  3. Chef de partie responsable des plats froids dans une brigade de cuisine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GARDE-MANGER. n. m.
Lieu pour garder ou serrer de la viande et autres aliments. Il se dit aussi d'une Petite armoire formée ordinairement de châssis garnis de toile métallique et destinée au même usage. Serrer du gibier dans un garde-manger. Des garde-manger.

Littré (1872-1877)

GARDE-MANGER (gar-de-man-jé) s. m.
  • 1Lieu pour garder ou serrer de la viande et autres aliments.
  • 2Petite armoire formée de châssis garnis de toile où l'on renferme les aliments et où les mouches ne peuvent pas pénétrer.

    Au plur. Des garde-manger.

HISTORIQUE

XIIIe s. Le tiers [il] menja que nus nel sot [sut] ; Au gart mangier iluec passot Uns freres qui bien aperçoit Que Renars li ros [le roux] les deçoit, Ren. 15244.

XIVe s. Au commun, trois queux [cuisiniers], dont il y aura toujours les deux à cour, et sera l'un gardemangier, Du Cange, guardamanzerius. Pour un estuy de cuir boully armoyé, pour mettre un garde-mengier, De Laborde, Émaux, p. 327.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « garde-manger »

 Composé de garder et de manger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « garde-manger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
garde-manger gardœmɑ̃ʒe

Évolution historique de l’usage du mot « garde-manger »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « garde-manger »

  • Le corps de la femme est comme le garde-manger des plaisirs de l’homme : quoi de plus simple que de mettre un cadenas au garde-manger. De Jean Fauconney / La ceinture de chasteté
  • Quand tu épouses de l’argent, le diable pond un oeuf dans ton garde-manger. De Proverbe scandinave
  • Un amoureux qui ne fait pas lit à part est un gourmand qui coucherait dans son garde-manger. De Pierre Véron
  • Algeciras n’est qu’à deux heures de Neiva, la capitale, qui compte environ 24 000 habitants et qui est le garde-manger agricole du Huila. Les paysans de cette région se consacrent principalement à la culture du café. Pressenza, Colombie. #Arrêtez le génocide [#QuePareElGenocidio]

Images d'illustration du mot « garde-manger »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « garde-manger »

Langue Traduction
Anglais pantry
Espagnol despensa
Italien dispensa
Allemand speisekammer
Chinois 储藏室
Arabe حجرة المؤن
Portugais despensa
Russe кладовая
Japonais パントリー
Basque jakitegia
Corse despensa
Source : Google Translate API

Synonymes de « garde-manger »

Source : synonymes de garde-manger sur lebonsynonyme.fr

Garde-manger

Retour au sommaire ➦

Partager