La langue française

Gaize

Sommaire

  • Définitions du mot gaize
  • Phonétique de « gaize »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gaize »
  • Citations contenant le mot « gaize »
  • Traductions du mot « gaize »
  • Synonymes de « gaize »

Définitions du mot gaize

Trésor de la Langue Française informatisé

GAIZE, subst. fém.

GÉOL. Roche sédimentaire composée de silice, particulière aux Ardennes. Ciment à la gaize. Certaines ponces volcaniques (...) l'argile cuite à température modérée, la gaize, qui est une argile un peu spéciale dont il existe un gisement de 60 mètres d'épaisseur sous la plus grande partie du département des Ardennes, de nombreuses autres substances, mises en présence d'eau additionnée de chaux, laissent dissoudre, en général assez lentement, de la silice et de l'alumine (Cléret de Langavant, Ciments et bétons,1953, p. 42).
Prononc. : [gε:z]. Transcr. ds Littré : ghê-z'. Étymol. et Hist. [xviies. nagaise (Registre de la collégiale de Molhain, cité par Ch. Bruneau, Enquête linguistique sur les patois d'Ardenne p. 428)]; 1839 gaize (M. Sauvage ds Annales des Mines, t. XVIII d'apr. H. Sainte-Claire Deville et J. Desnoyers ds Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences, Paris, Gauthier-Villars, t. 70, 1870, p. 581). Par aphérèse de agaise « rocher schisteux » d'orig. inc. (ca 1190, FEW t. 21, p. 37b).

Wiktionnaire

Nom commun

gaize \ɡɛz\ féminin

  1. (Ardennes) (Lorraine) (Géologie) Sorte de roche, spéciale à l'Argonne, composée surtout de silice.
    • Les sables verts et la gaize présentent aussi de belles forêts. La forêt d’Argonne croît sur cette dernière roche. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 159)
    • Ainsi, quand notre collègue dit qu'au nord de Sous-les-Faux, sur la route du Bois Diot, la Gaize est recouverte immédiatement par les sables glauconieux de la Hardoye, cela ne me paraît pas exact. — (Bulletin de la Société géologique de France, 1879, page 446)
    • Des phénomènes du même genre ont été observés à partir des bancs calcaréo-marneux du sommet de l’Oxfordien. Aussi peut-on penser que la « gaize oxfordienne », qui n'est pas une vraie gaize, résulterait également d'une silicification tardive. — (A. Bonte, 1963 & J.-N. Hatrival, 1966, Notice de la carte géologique au 1/50 000 : XXIX-10 : Rethel, Ministère de l'Industrie (France), p. 6)
  2. (Régionalisme) Sorte de couche excessivement dure qu’on rencontre en creusant les mines ou les puits artésiens.
    • Le percement [d'un puits artésien à la butte aux Cailles, à Paris] est devenu presque impossible, par suite de la rencontre de couches excessivement dures que les mineurs, dans leur langage à eux, appellent gaize. — (le Bien public, 16 fév. 1876, 2e page, 6e colonne — cité par Littré)
  3. Nom, dans la Marne, d’un terrain analogue au gault. (les Primes d’honneur, Paris, 1869, page 233)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GAIZE (ghê-z') s. f.
  • 1 Nom local d'une certaine roche du département des Ardennes, dite aussi pierre morte, composée surtout de silice, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LXX, p. 681.
  • 2Nom d'une couche excessivement dure qu'on rencontre en creusant les mines ou les puits artésiens. Le percement [d'un puits artésien à la butte aux Cailles, à Paris] est devenu presque impossible, par suite de la rencontre de couches excessivement dures que les mineurs, dans leur langage à eux, appellent gaize, le Bien public, 16 fév. 1876, 2e page, 6e col.
  • 3 Nom, dans la Marne, d'un terrain analogue au gault, les Primes d'honneur, Paris, 1869, p. 233.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gaize »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gaize gɛz

Évolution historique de l’usage du mot « gaize »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gaize »

  • Le problème n'est pas vraiment nouveau. Le sous-sol de l'Argonne recèle depuis une centaine de millions d'années de la gaize, une roche très particulière qui rend l'eau turbide. En certains points, le gaz sarin utilisé au cours de la Grande Guerre continue à polluer les sources. Le réchauffement climatique n'arrange rien : cette année, la canicule a fait chuter le débit des cours d'eau et le taux d'humidité des sols a chuté de moitié. En cas de pénurie, l'Agence régionale de santé du Grand Est met en place des solutions d'urgence : remplissage des châteaux d'eau par citerne alimentaire, recours à des sources de secours de moindre qualité, voire distribution d'eau en bouteille. Les Echos, En Argonne, le coup de grâce de la raréfaction de l'eau potable | Les Echos
  • Tout en tension et en équilibre, le vin illustre l'harmonie entre la gaize (une roche très dure et très acide) de la forêt d'Argonne et le terroir du grand cru d'Aÿ, dont sont issus les pinots noirs et les chardonnays de l'assemblage. Une alchimie qui magnifie ce millésime d'anthologie.   LExpress.fr, Champagne: dix cuvées atypiques - L'Express

Traductions du mot « gaize »

Langue Traduction
Anglais gaize
Espagnol gaize
Italien gaize
Allemand gaize
Chinois 盖兹
Arabe gaize
Portugais gaize
Russe опоках
Japonais gaize
Basque gaize
Corse gaize
Source : Google Translate API

Synonymes de « gaize »

Source : synonymes de gaize sur lebonsynonyme.fr
Partager