La langue française

Gaillet

Définitions du mot « gaillet »

Trésor de la Langue Française informatisé

GAILLET, subst. masc.

BOT. Plante herbacée dicotylédone, de la famille des Rubiacées et dont les petites fleurs sont jaunes et blanches. Synon. pop. caille-lait.Caille-lait ou gaillet. On en distingue deux espèces : le blanc, Gallium Mollugo (...); et le jaune, Gallium Verum (...) : ce dernier est le plus fréquemment employé en médecine (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 1, 1821, p. 137).
REM.
Gal(l)ium,(Galium, Gallium) subst. masc.Nom sc. On lui prescrira des boissons anti-spasmodiques, soit avec l'infusion de fleurs de tilleul ou de gallium, soit avec celle de rhue ou d'oranger (Geoffroy, Méd. pratique,1800, p. 522).
Prononc. et Orth. : [gajε]. Ds Ac. dep. 1835 (renvoi à caille-lait). Étymol. et Hist. 1786 (Encyclop. méthod. Bot.). Croisement de caille-lait* et du lat. des botanistes gallium 1694, Tournefort Bot. t. 1, p. 93; xvies. galium Mattirolo, Illustr. del primo vol. dell' erbario di Ul. Aldrovandi [1522-1607] ds Roll. Flore t. 6, p. 248 [d'où le fr. galium 1561, Mathiolus sur Dioscoride, p. 418 ds IGLF : Le galium a pris son nom de ce qu'il sert de presure à cailler le laict]; lat. médiév. gal(l)ium (Diefenbach, Glossarium latino-germanicum mediae et infimae aetatis d'apr. Roll. Flore, loc. cit.); lat. de l'époque imp. galion (TLL s.v., 1678, 74), transcr. du gr. γ α ́ λ ι ο ν, v. aussi André Bot.

Wiktionnaire

Nom commun

gaillet \ɡa.jɛ\ masculin

  1. (Botanique) Une des nombreuses plantes herbacées du genre Galium, de la famille des rubiacées.
  2. (En particulier) Le gaillet-gratteron (Galium aparine), plante messicole fréquente dans Stellarietea mediae.
    • Il ne se retourne même pas, il remonte vers la maison, en foulant d’un pas coléreux les touffes de gaillet dont les petites graines crochues vont s’agripper par dizaines à ses bas de pantalon. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p. 112.)
  3. […], et ZODIAC TX est avant tout un antidicot que l'on peut associer à tout antigraminée foliaire ou racinaire et que l'on peut renforcer par des antidicots spécifiques, en particulier sur gaillet. — (« Céréales : Nouvel antidicot utilisable dès l'automne », dans Avertissements Agricoles - Grandes cultures - Nord Pas de Calais, n° 21 du 7 octobre 1993, Loos-en-Gohelle : Service Régional de Protection des Végétaux)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GAILLET. n. m.
T. de Botanique. Voyez CAILLE-LAIT.

Littré (1872-1877)

GAILLET (ga-llè, ll mouillées, et non ga-yè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des ga-llè-z en fleur ; gaillets rime avec traits, paix, succès, etc.) s. m.
  • Nom d'un genre de rubiacées où l'on distingue : le gaillet vrai, dit absolument gaillet (c'est le gaillet jaune de certains auteurs qui appellent gaillet blanc, le gaillet mollugo), et le gaillet accrochant, une des plantes nommées vulgairement grateron, et encore rièble, Legoarant
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gaillet »

(Siècle à préciser) Mot issu du croisement de galium (pour le \ɡ\ initial) et de caille-lait (avec haplologie : *caillet).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Contraction de caille-lait (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gaillet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gaillet gajɛ

Évolution historique de l’usage du mot « gaillet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gaillet »

  • La nature est bien faite. Les vaches adorent le gaillet gratteron et le gaillet gratteron aime les vaches. Ou plus exactement le gaillet aime le poil des vaches sur lequel s’agrippent ses graines crochues qui ont inspiré la fabrication de velcro. Mais à regarder de plus près, cette plante a plus d’un fil à ses lianes entremêlées. Ainsi, quand dans une frénésie gourmande, une vache tire à elle cette plante sans fin, elle opine vivement du chef pour tenter de briser cet embrouillamini végétal. La plante profite d’être ainsi remuée dans tous les sens pour lâcher ses petites boules qui auront ainsi une chance de voyager à dos de vache. Un vrai pot de colle cette plante, également connue sous le nom très romantique de gratte-cul ! Cette liaison intime entre le gaillet et la vache ne s’arrête pas là. Journal Paysan Breton, L’amour vache | Journal Paysan Breton
  • Le gaillet gratteron est une adventice très concurrentielle des cultures, notamment des céréales. Par comparaison, un plant de gaillet apporte la nuisibilité de 14 mourons ou de 24 véroniques. Pouvant produire jusqu’à plus de 1 000 graines par cycle, moins de 2 plants au m2 suffisent pour faire chuter le rendement en céréales de 5 %. « Le gaillet se développe sur les talus où d’autres espèces ne sont pas présentes, ou après le passage trop intense d’une épareuse. Après avoir colonisé cet espace, il va gagner la parcelle progressivement en 5 ans et aura pour conséquence l’augmentation de l’Indice de fréquence de traitement (IFT) de la parcelle. Journal Paysan Breton, Entretenir ses talus pour lutter contre le gaillet | Journal Paysan Breton

Traductions du mot « gaillet »

Langue Traduction
Anglais cleavers
Espagnol cuchillas
Italien mannaie
Allemand spalter
Chinois 切肉刀
Arabe السواطير
Portugais cutelos
Russe подмаренник цепкий
Japonais 包丁
Basque cleavers
Corse cleavers
Source : Google Translate API

Synonymes de « gaillet »

Source : synonymes de gaillet sur lebonsynonyme.fr

Gaillet

Retour au sommaire ➦

Partager