La langue française

Franciser

Sommaire

  • Définitions du mot franciser
  • Étymologie de « franciser »
  • Phonétique de « franciser »
  • Évolution historique de l’usage du mot « franciser »
  • Citations contenant le mot « franciser »
  • Traductions du mot « franciser »
  • Synonymes de « franciser »

Définitions du mot « franciser »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRANCISER, verbe trans.

A.− Rendre français; donner un caractère français à quelque chose ou à quelqu'un. Excuser la manière dont nous fûmes francisés (Barrès, Appel soldat,1900, p. 357):
Après s'être fait d'abord tout grec et tout latin, on s'est jeté ensuite dans un excès opposé, et chez nous, par exemple, on était venu à tout franciser, sentiments et costumes... Sainte-Beuve, Portr. contemp.,t. 5, 1846-69, p. 325.
Emploi abs. [À propos de Salammbô] Fallait-il embellir, atténuer, franciser! (Flaub., Corresp.,1862, p. 56).
Emploi pronom. Devenir français; prendre un caractère français. Londres se francise; mais ce n'est qu'imperceptiblement (Taine, Notes Paris,1867, p. 304).
B.− Spécialement
1. DR. MAR. Octroyer la francisation à un navire. L'article 219 du Code des Douanes précise à quelles conditions un navire peut être francisé (Le Clère1960, s.v. francisation).
2. LINGUISTIQUE
a) Donner une forme française à un mot d'une langue étrangère. Il [Baldassarino de Belgiojoso] avait francisé son nom en Balthasard de Beaujoyeulx (Brillant, Probl. danse,1953, p. 193).
Emploi pronom. [Le suj. désigne un mot] Prendre une forme française. Lorsque le mot [anglais] entre par l'écriture, il se francise à la fois de forme et de prononciation (Gourmont, Esthét. lang. fr.,1899, p. 84).
b) Introduire, répandre la langue française dans un lieu où elle n'est que peu ou pas parlée; faire parler français. L'instruction primaire inorganisée ne francisa pas les enfants [dans les Pays-Bas autrichiens] (Brunot t. 11, p. 171).
Emploi abs. L'instituteur était souvent obligé (...) de (...) donner des explications en patois (...). Il s'efforçait de franciser (L. Febvre, Combats pour hist.,Lang. en fr. xviiies., 1926, p. 186).
REM.
Francisant, subst. masc.,néol. Celui qui adopte les façons de faire françaises : Chez beaucoup de Hollandais (...) il y a de l'air, du naturel (...) qui rendent (...) dans l'Art du Nord, le Français ou le Francisant (...) faciles à distinguer de ses voisins germaniques (Toulet,Notes art.,1920,p. 122).Ce subst. pourrait également être employé au sens de « spécialiste de la langue française » (sur le modèle de arabisant, p. ex.). La proposition en a été faite, tandis que certains linguistes, comme R.-L. Wagner, suggéraient d'adopter le terme franciste (sur le modèle de germaniste, p. ex.) cf. Dupré 1972.
Prononc. et Orth. : [fʀ ɑ ̃size], (il) francise [fʀ ɑ ̃si:z]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. Av. 1544 (C. Desperiers, Nouvelle, XVI, éd. P. L. Jacob, p. 99). Dér. du rad. de français*; suff. -iser*. Fréq. abs. littér. : 39. Bbg. Quem. DDL t. 11.

Wiktionnaire

Verbe

franciser \fʁɑ̃.si.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Modifier un mot d’une langue étrangère dans sa graphie ou dans sa prononciation, de manière qu’il ait les apparences d’un mot français.
    • Je ne suis pas ici pour les demi-mesures. Pour ce qui est de la francisation des mots grecs, quelques-uns disent : « On pourrait franciser les mots usuels et conserver grécoïdes les mots savants ». — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • « CD-Rom » a été francisé en « cédérom ».
  2. Donner un air, une apparence française aux personnes ou aux objets.
    • On a reproché à Racine d’avoir francisé les héros de l’Antiquité.
    • Ce restaurant anglais a francisé son « fish and chips » en l’appelant « poisson-frites ».
    • 80 % de dossiers sont ceux de descendants de migrants, avec un ou deux parents nés à l'étranger. Ils entendent franciser leur prénom pour une meilleure intégration. — (Nina Gheddar, « Un prénom comme on veut ? », Vosges Matin, 15 mai 2016)
  3. Changer (une personne ou un peuple) pour lui donner les caractéristiques du peuple français (langue, religion, culture, comportement).
    • Pour accroître rapidement la population de la colonie, les Jésuites encouragèrent même les mariages entre Amérindiens francisés et les Français. — (Jean Hamelin (dir.), Histoire du Québec, Edisem, 1977, p. 53)
  4. (Droit) Donner la nationalité française à un navire.
    • I. - Pour être francisé, un navire armé au commerce ou à la plaisance, […], doit répondre aux conditions suivantes : …. (Article 219; Code des douanes français)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRANCISER. v. tr.
Modifier un mot d'une langue étrangère dans sa forme ou seulement dans sa prononciation, de manière qu'il ait les apparences d'un mot français. L'usage a francisé beaucoup de noms propres latins ou grecs. Ce mot a fini par se franciser. Il s'applique aussi aux Personnes et signifie alors Donner un air, une tournure française. On a reproché à Racine d'avoir francisé les héros de l'Antiquité. Cet étranger s'est bien francisé depuis trois mois qu'il est à Paris.

Littré (1872-1877)

FRANCISER (fran-si-zé) v. a.
  • 1Donner la forme française à un mot étranger.
  • 2Donner les manières françaises. Pourquoi ce poëte né si tendre [J. Racine] et qu'on accuse d'avoir francisé les héros de l'antiquité, a-t-il mis un peu de dureté dans ce caractère ? … n'étant pas capable de franciser, comme quelques écrivains, les patriarches et les prophètes, Racine L. Traité de la poésie dram. X, 2.
  • 3Se franciser, v. réfl. Devenir français. Ce mot a fini par se franciser.

    Prendre les manières françaises. Cet étranger s'est bien francisé depuis qu'il est à Paris.

HISTORIQUE

Cestui sieur de la Roche estoit homme joyeux… et quand il estoit en ses bonnes [en belle humeur], qui estoit bien souvent, il latinisoit le françois et francisoit le latin, Despériers, Contes, XVI.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRANCISER.
3Se franciser. Ajoutez : Genève… On te voit… Travailler jour et nuit au faste et vanité, Et faire tout ton Dieu des modes de la France… Mais, te francisant tant, même jusqu'au saint lieu, As-tu point peur qu'un jour, par ordre du vrai Dieu, Pour mieux te franciser la France ne t'étrille ? De la Chana, 1698, dans la Conspiration de Compesières, Genève, 1870, p. 95.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « franciser »

Français, et la finale iser, qui signifie faire devenir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De français avec le suffixe -iser → voir latiniser et angliciser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « franciser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
franciser frɑ̃size

Évolution historique de l’usage du mot « franciser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « franciser »

  • «J’aimais aussi le fait de toujours en apprendre sur l’histoire et de toujours en apprendre sur le patrimoine. Depuis sept ans, j’ai aidé des commerçants à franciser leurs publicités, notamment, et à faire changer le Black Friday pour le Vendredi fou. J’ai eu le temps d’aller rencontrer plus gros commerçants et j’espère qu’on pourra aussi faire de même avec les petits commerçants», raconte-t-il. L'Hebdo Journal, 30 ans à la défense de la langue française - L'Hebdo Journal
  • Le Parisien, de son côté, évoque d’autres raisons : le manque de Français dans l’effectif, avec les départs de Kouassi et Aouchiche. Le PSG souhaitait en effet un peu franciser le vestiaire, mais c’est mal parti. VIPSG, Pourquoi le PSG a prolongé Kurzawa ? Voici les nombreuses raisons - VIPSG
  • La cour d’appel de Paris avait sanctionné le candidat auto-proclamé à la présidentielle pour ses propos sur le degré de « blancheur » de l’équipe de France de football, qu’il se demandait « comment franciser », dans un tweet du 16 juillet 2016. The Times of Israël, La chaine YouTube de l’extrémiste antisémite Henry de Lesquen supprimée | The Times of Israël
  • Gallieni est totalement dévoué à l'idéal républicain du moment, hégémonique à Paris, exécutif et législatif compris : soumettre, pacifier, mettre en production les populations des nouveaux territoires au profit de l'empire. « Vous apprendrez de nous à aimer la France, votre nouvelle patrie, et à devenir d’habiles ouvriers et de bons cultivateurs » écrit le militaire, empreint d'une mission civilisatrice qui l'habite tout entier. Gallieni hérite des pleins pouvoirs civils et militaires. Il saura en abuser constamment, conscient d'être dépositaire de la confiance aveugle des politiques de l'époque, qui lui accorderont à son retour leur quitus pour son efficacité. « Je ne me préoccupe, ni des textes, ni des règlements, écrira-t-il, je vais droit au but général : ramener la paix ; franciser l’île et donner le plus grand appui possible à la colonisation française »... Politis.fr, #Déboulonnable Gallieni ? : « Détruire les éléments locaux non utilisables » par Patrick Piro | Politis
  • Voilà de quoi ravir ceux qui veulent à tout prix bannir de leur vocabulaire les anglicismes. Dans le Journal officiel du 23 mai, la commission d’enrichissement de la langue française a fait publier une nouvelle liste de mots pour en franciser certains. Une vingtaine de termes anglais utilisés dans les domaines de la technologie et des médias se voient ainsi attribuer un équivalent français officiel. Le Figaro.fr, «Vidéotox», «mini-album», «audio»… Les nouveaux mots de la tech

Traductions du mot « franciser »

Langue Traduction
Anglais frenchify
Espagnol frenchify
Italien francesizzare
Allemand französisieren
Chinois 法国化
Arabe قلى شرائح البطاطس
Portugais afrancesar
Russe офранцуживаться
Japonais フランス語化
Basque frenchify
Corse francificà
Source : Google Translate API

Synonymes de « franciser »

Source : synonymes de franciser sur lebonsynonyme.fr
Partager