La langue française

Fournée

Sommaire

  • Définitions du mot fournée
  • Étymologie de « fournée »
  • Phonétique de « fournée »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fournée »
  • Citations contenant le mot « fournée »
  • Images d'illustration du mot « fournée »
  • Traductions du mot « fournée »

Définitions du mot fournée

Trésor de la Langue Française informatisé

FOURNÉE, subst. fém.

A.− Ensemble de produits ou d'objets soumis à la cuisson du four. Notre chaufournier fait sans doute une fournée de chaux. Cette industrie nouvellement venue utilise nos bruyères (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 134).
Spéc. Fournée de pain. Quantité de pain que l'on fait cuire en même temps dans le four. Des fournées de pains que Silvine cuisait exprès (Zola, Débâcle,1892, p. 521).On en profitait pour faire une belle fournée, pas seulement de pain, mais aussi de gâteaux (Ramuz, A. Pache,1911, p. 256).
B.− Au fig. et fam.
1. [En parlant de pers.] Ensemble de personnes soumises à un même traitement ou exécutant le même programme. Il est destiné à passer dans la première fournée des guillotinés (Goncourt, Journal,1863, p. 1315).J'ai juste pu m'échapper cette semaine entre deux fournées d'invités (Martin du G., Thib.,Consult., 1928, p. 1080):
Quand il tenait sur quelqu'un, sur quelque chose, un couplet tout à fait réussi, il désirait le faire entendre au plus grand nombre de personnes possible, mais en excluant de la seconde fournée des invités de la première qui eussent pu constater que le morceau n'avait pas changé. Proust, Prisonn.,1922, p. 232.
Spéc. Ensemble de personnes promues en même temps à la même dignité. Ce sous-préfet, fou d'ambition, n'était pas sans espérance d'être compris dans la première fournée de préfets (Stendhal, Lamiel,1842, p. 171).Nous avons un cardinal de la dernière fournée (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 67).
2. [En parlant de choses] Ensemble d'objets ou d'éléments liés par une même destination. Je me sens assez content, quoique je n'aie pas lu grand chose, en dehors de ma fournée de journaux (Amiel, Journal,1866, p. 514).
Prononc. et Orth. : [fuʀne]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1223 « quantité de pain que l'on fait cuire en une fois » (G. de Coinci, Mir. Vierge, éd. F. König, II Mir., 19, 68); 1680 plus gén. « en parlant d'objets divers » (Rich. : Fournée d'echaudez); 2. 2emoitié xiiies. « ensemble de personnes qui accomplissent ou subissent successivement, chacun à son tour » (R. d'Andon, Le Contenz dou monde, éd. T. A. Jenkins, 28b ds Studies in Honor of A. Marshall Elliott). Dér. de l'anc. forme forn de four*; suff. -ée*. Fréq. abs. littér. : 63. Bbg. Lew. 1960, p. 201.

Wiktionnaire

Nom commun

fournée \fuʁ.ne\ féminin

  1. Quantité de pain qu’on fait cuire ou qu’on peut faire cuire à la fois dans un four.
    • La première, la seconde fournée.
    • Demi-fournée. — Fournée complète.
  2. (Par analogie) Quantité de toutes autres choses que l’on expose à l’action de la chaleur dans les fours.
    • Une fournée de faïence, de chaux, de tuiles.
  3. (Quelquefois) (Figuré) (Familier) Un certain nombre de personnes qui sont nommées à la fois aux mêmes fonctions ou dignités.
    • Il ne sera pas de cette fournée pour la Légion d'honneur.
    • On annonce une nouvelle fournée pour le mois prochain.
  4. Un certain nombre de personnes qui accomplissent ensemble les mêmes actes ou subissent le même sort.
    • Les visiteurs étaient admis par fournées.
    • Les suspects étaient jugés par fournées.
    • Le chemin de fer de l’Ouest jette sur le pavé sa fournée de voyageurs venant du Havre, le chemin de fer de l’Est sa fournée de voyageurs venant de Strasbourg, le chemin de fer du Nord sa fournée de voyageurs venant de Bruxelles ou de Berlin. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)
    • Un guide qui passe avec une fournée de touristes, et qui comprend le français, fait remarquer à Madame qu’elle se trompe de façade. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 353)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOURNÉE. n. f.
Quantité de pain qu'on fait cuire ou qu'on peut faire cuire à la fois dans un four. La première, la seconde fournée. Demi-fournée. Fournée complète. Il se dit aussi en parlant d'Autres choses que l'on expose à l'action de la chaleur dans les fours. Une fournée de faïence. Une fournée de chaux. Une fournée de tuiles. Il se dit quelquefois, figurément et familièrement, d'un Certain nombre de personnes qui sont nommées à la fois aux mêmes fonctions ou dignités. Il ne sera pas de cette fournée. On annonce une nouvelle fournée pour le mois prochain. Il se dit aussi d'un Certain nombre de personnes qui accomplissent ensemble les mêmes actes ou subissent le même sort. Les visiteurs étaient admis par fournées. Les suspects étaient jugés par fournées.

Littré (1872-1877)

FOURNÉE (four-née) s. f.
  • 1La quantité de pain que l'on fait cuire à la fois dans un four. La première, la seconde fournée.

    Fig. et familièrement. Prendre un pain sur la fournée, se dit d'un homme qui, sur la foi du mariage, a commerce avec la femme qu'il doit épouser.

  • 2Ce qu'on met à cuire dans les fours à tuile, à poterie, etc. Fournée de faïence, de tuiles.

    Fig. Je vous enverrai Éryphile [une tragédie] de la nouvelle fournée avec trois actes nouveaux, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 19.

  • 3Certain nombre de personnes qui sont nommées à la fois à une même dignité ; il se dit avec un sens d'ironie ou de défaveur. Fournée de pairs. Fournée de sénateurs. René Potier poussa sa fortune à force d'années jusqu'à devenir duc et pair à l'étrange fournée de 1663, Saint-Simon, 16, 183.

    Il se dit aussi de ceux qui sont jugés ensemble : On n'a fait qu'une fournée de toute la bande ; et de ceux qui sont arrêtés et emprisonnés ensemble : On les jetait en prison par fournées.

HISTORIQUE

XIIIe s. Moult fet à redouter cele pesme jornée [le jugement dernier], Où nos serons jugié tuit à une fournée, Fabliaux mss. n° 7615, t. II, f° 142, dans LACURNE. Et si est asavoir ke li forniers doit associer loaument les fournées, Du Cange, associare.

XVIe s. Un homme ne se fie pas voulentiers à une fille qui lui a presté un pain sus la fournée, Despériers, Contes, V. Il n'y a que la premiere fournée ou la premiere pinte chere, Brantôme, Dames gal. t. II, p. 358, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FOURNÉE, s. f. terme commun à plusieurs ouvriers qui font cuire au four un grand nombre de pieces à-la-fois ; comme le fayencier, le manufacturier en porcelaine, le potier de terre, le pâtissier, le boulanger, &c. c’est la quantité de pieces qu’ils ont enfournées à-la-fois. Ainsi ils disent que la fournée étoit entiere, lorsqu’il y avoit au four autant de pieces qu’il en pouvoit contenir ; & qu’il n’y avoit que demi-fournée, lorsqu’il pouvoit en contenir une fois davantage.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fournée »

Participe passé féminin d'un verbe inusité fourner, qui se trouve dans en-fourner, et qui vient de four ; Berry, fornée ; provenç. fornada ; espagn. hornada ; ital. fornata.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir four
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fournée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fournée furne

Évolution historique de l’usage du mot « fournée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fournée »

  • Dans chaque fournée de personnes qui vient dîner, il est raisonnable de penser que la moitié vous déteste autant que la nourriture. De Groucho Marx
  • Si la fournée de pain est manquée, c'est une semaine perdue ; si la moisson est mauvaise, c'est une année de perdue ; si le mariage est funeste, c'est une vie de perdue. De Proverbe estonien
  • Cyril Lignac a commencé à cuisiner en compagnie des Français lors du confinement, il recevait alors des inconnus via FaceTime ou encore des personnalités. Parmi ces dernières, vous avez eu notamment Camille Lellouche ou Inès Reg qui ont largement marqué les esprits. Après le déconfinement, M6 et Cyril Lignac ont stoppé cette émission très sympathique, mais nous avons une bonne nouvelle selon Télé 7 jours. En effet, M6 face au succès incroyable que ce programme a pu avoir a décidé de renouveler cette expérience. Le chef apprécié des Français est donc appelé pour une nouvelle fournée ! Barbanews.com, Tous en cuisine : M6 rappelle Cyril Lignac pour une nouvelle fournée !
  • Même sans E3, Ubisoft perpétue la tradition et nous offre sa fournée de leaks avant sa conférence, qui aura lieu dimanche. Après une vidéo de gameplay de plus de 30 minutes qui a fuité la semaine dernière, c’est au tour de la date de sortie de Assassin’s Creed Valhalla de se dévoiler avant l’heure, du moins si l’on en croit un post Instagram vite supprimé. ActuGaming.net, Assassin's Creed Valhalla : un post Instagram indique une sortie le 17 novembre

Images d'illustration du mot « fournée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fournée »

Langue Traduction
Anglais batch
Espagnol lote
Italien lotto
Allemand stapel
Chinois 批量
Arabe دفعة
Portugais lote
Russe партия
Japonais バッチ
Basque sorta
Corse batch
Source : Google Translate API
Partager