La langue française

Flottage

Sommaire

  • Définitions du mot flottage
  • Étymologie de « flottage »
  • Phonétique de « flottage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « flottage »
  • Citations contenant le mot « flottage »
  • Traductions du mot « flottage »
  • Synonymes de « flottage »

Définitions du mot « flottage »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLOTTAGE, subst. masc.

A.− Action de transporter du bois en le faisant flotter sur un cours d'eau :
... il accourait (...) avec quelque surprise dans son grand panier, les profits du garçon d'écluse : tantôt, au dépeçage d'un train de bois, trois ou quatre belles bûches encore humides d'un long flottage en haute Seine ... A. Daudet, Évangéliste,1883, p. 52.
Flottage à bûches perdues. Flottage effectué en confiant les bûches une à une au courant. Le flottage à bûches perdues (...). On les jette à Château-Chinon le matin. Elles arrivent à Chitry vers quatre heures, selon la force du courant, à Clamecy, vers dix heures du soir. Assis au moulin, Bouliche, armé de son croc, les attend et les surveille (Renard, Journal,1898, p. 479).
Flottage en radeau ou en train. Flottage effectué en reliant les bûches en radeaux (cf. Forest. 1946).
Flottage en commun. Flottage effectué par plusieurs propriétaires qui partagent les frais (cf. Forest. 1946).
B.− TECHNOLOGIE
1. ,,Assemblage en retrait d'une pièce de bois, avec une coupe s'opposant à l'infiltration de l'eau`` (Barb.-Cad. 1963 et 1971). Flottages non incrustés de la pièce d'appui d'une croisée sur les montants du bâti dormant (Robinot, Vérif., métré et prat. trav. bât.,t. 2, 1928, p. 158).Attesté ds Lar. 20e, Lar. encyclop.
2. Procédé d'enrichissement des minerais, broyés au préalable, en les faisant flotter (cf. Bader-Th. 1962, Grand. 1962). Synon. flottation.Le flottage différentiel utilisé dans la pratique industrielle est aussi applicable à certaines recherches de laboratoire (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 483).Attesté ds Lar. 20e-Lar. Lang. fr., Rob. Suppl. 1970. Colin 1971 réserve l'emploi de flottage au sens A et préfère celui de flottation au sens B 2.
Prononc. et Orth. : [flɔta:ʒ]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1446 flotaige « action d'irriguer » (Cart. de l'Église de Terouanne, p. 296 ds Gdf.); 2. 1611 « action de flotter sur l'eau » (Cotgr.); 3. 1701 flotage « transport par eau de bois flotté » (Nouv. maison rustique, t. 1, p. 342). Au sens 1, dér. de flotter « irriguer » (1409 ds Gdf.), lui-même dér. de flot1* « grande quantité d'eau »; au sens 2, de flotter1*; au sens 3, de flotter2*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Nom commun

flottage \flɔ.taʒ\ masculin

  1. (Exploitation forestière) Transport du bois par eau, lorsqu’on le fait flotter.
    • Cette rivière est commode pour le flottage.
    • Le flottage du bois sur la Sarre présente une histoire, des techniques et réglementations identiques à celles des Oualous. — (La fête des Oualous bien lancée, Vosges Matin, 15 mai 2016)
  2. Séparation de corps solides par leur différence de densité.
    • En cette fin d'année 1937, des ateliers de flottage sont en projet ou en cours d'installation dans plusieurs charbonnages français. On doit y applaudir puisqu'il n'y a pas moyen meilleur d'épurer les schlamms et les poussiers. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, page 8)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLOTTAGE. n. m.
Transport du bois par eau, lorsqu'on le fait flotter. Cette rivière est commode pour le flottage.

Littré (1872-1877)

FLOTTAGE (flo-ta-j') s. m.
  • Transport par eau de bois flotté. Les temps où le bois était plus commun et où on ne le tirait pas par le flottage des provinces éloignées de Paris, Buffon, Min. t. IV, p. 108, dans POUGENS.

    Bois abandonné au cours de l'eau.

HISTORIQUE

XVIe s. Flottage, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « flottage »

Mot dérivé de flotter avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flottage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flottage flɔtaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « flottage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flottage »

  • flottage , Impact de Covid-19 sur le marché service de la métallurgie: ventes mondiales de lindustrie, Volume, prévisions par région 2020-2026 – Derrière-l'Entente.com
  • On en parle depuis longtemps. Surtout du côté de l’association Flotescale. Forte de la réussite de l’opération “Un train de bois pour Paris” en 2015, elle a sollicité les élus du territoire l'année suivante pour mener un projet de pôle touristique sur le thème porteur du flottage du bois dans le Haut Nivernais. « C’est un élément différenciateur du territoire, fédérateur et porteur », résume Gilles Noël, vice-président de la communauté de communes Haut Nivernais Val d’Yonne, chargé du développement touristique. www.lejdc.fr, Dans le Haut Nivernais, le projet de pôle touristique autour du flottage du bois avance - Clamecy (58500)
  • À l'automne, il est envisagé de remplacer les bacs en bois de la place du Commandant-Boidot et de la place Émile-Zola par des structures mobiles en métal, avec sérigraphie représentant le célèbre Picot, symbole du flottage, découpé au laser. www.lejdc.fr, Une jardinière installée en centre-ville - Clamecy (58500)
  • Ceux qui arpentent les bords de Vienne ne doivent pas oublier ceux qui travaillèrent là durement durant des générations. Dans les brasseries, tanneries et papeteries, filatures et surtout, au « port du Naveix » ; depuis le Moyen-Âge, les trains de bûches liées entre elles, conduits par des aigouliers armés de lancis 1, partis de l’amont, s’arrêtaient là pour être sortis de l’eau. Au XIXe siècle, c’est le flottage des bûches perdues qui l’avait emporté. On avait installé un grand râteau de bois – le ramier –, barrant la rivière, pour les arrêter. www.lepopulaire.fr, La chronique de Laurent Bourdelas sur Limoges : le serpent qui s'écoule doucement - Limoges (87000)
  • Le Tarn et la Dourbie étaient classés depuis des temps immémoriaux comme rivières flottables. C’est à Millau que se concentraient tous les bois venus de l’amont par ces rivières. Ce mode de transport de masse, le flottage compensait la très grande déficience des voies de communication terrestres. millavois.com, Le Tarn et la Dourbie, rivières flottables
  • En Franche-Comté, l'activité du flottage des bois par radeaux est liée à la conquête de la province par Louis XIV en 1678. A cette époque la Franche-Comté est la province la plus boisée (40% du territoire). , Les radeliers de la Loue - Le flottage des bois sur la Loue
  • Le parc sous-marin du Lac Saint-François est une initiative de quelques plongeurs de la région pour promouvoir la plongée et préserver les trésors trouvés au fond du lac Saint-François. Parmi ceux-ci, l’empilement de billots de bois de chêne centenaires est une histoire intéressante. Au courant des années 80, des plongeurs ont retrouvé des billots de bois de chêne au fond du lac, issus du flottage du bois. Ces billots se sont révélés d’une excellente qualité comme bois d’oeuvre pour la fabrication de meubles très recherchés. Une compagnie a alors commencé la récupération de ces billots dans le but de les revendre à fort prix. Afin de sauver les derniers billots de bois, des plongeurs de la région ont décidé de les préserver en les déplaçant dans un parc sous-marin qui serait protégé de l’exploitation commerciale. La vingtaine de billots qui sont désormais empilés à cet endroit et constituent les derniers de plusieurs centaines qui jonchaient le fond du lac auparavant. VIVA MÉDIA, Un monde aquatique à découvrir | VIVA MÉDIA
  • Elles sont dédiées à l’archéologie gallo-romaine (sites de Chevroches, Compierre, Entrains) et mérovingienne, à la peinture et la sculpture (du XVIe au XXe siècle), aux affiches de Charles Loupot, à des faïences, au flottage du bois et, bien sûr, à Romain-Rolland. L’auteur de Jean-Christophe est né à Clamecy. Des éditions rares, meubles et photographies évoquent l’écrivain, qui reçut le prix Nobel de littérature en 1915. www.lejdc.fr, Les musées de la Nièvre ont rouvert pour l'été, en s'adaptant aux contraintes sanitaires - Nevers (58000)

Traductions du mot « flottage »

Langue Traduction
Anglais floating
Espagnol flotante
Italien galleggiante
Allemand schwimmend
Chinois 漂浮的
Arabe يطفو على السطح
Portugais flutuando
Russe плавающий
Japonais フローティング
Basque flotatzen
Corse flottante
Source : Google Translate API

Synonymes de « flottage »

Source : synonymes de flottage sur lebonsynonyme.fr
Partager