La langue française

Flipper

Sommaire

Définitions du mot flipper

Trésor de la Langue Française informatisé

FLIP(P)ER1,(FLIPER, FLIPPER) verbe intrans.

Argot (drogue)
A.− Être exalté (sous l'effet d'une drogue). Il flippe à mort. Le mot « délire » avait pour nous une connotation péjorative et nous formulions, à son sujet, des diagnostics angoissés. Eux répondaient : − Oh, je « flipe » un peu mais je vais bientôt redescendre... Et c'était vrai. Ils semblaient manipuler la folie à la demande. On voyait des types faire, avec des amphétamines, des paranoïas graves à volonté. Ils partaient, puis revenaient. Nous restions sidérés... (C. Olievenstein, Il n'y a pas de drogués heureux,Paris, Éd. France Loisirs, 1977 [1976], p. 138).
B.− Se sentir abattu par manque de drogue. Il me faut ma dose, sinon je vais flipper et je serai capable de rien faire. Même pas de rester au bord du trottoir comme maintenant. Non seulement je saurai pas qui je suis, je saurai même pas où je suis ni ce qui se passe (R. Louit, Substance mort,trad. de Ph. K. Dick, Paris, Denoël, 1978, p. 15).
Au part. passé. « Tu connais pas ton nom? » Flic fait signe à autre flic, dans la voiture de patrouille. « Çui-là est vraiment flippé. » (R. Louit, Substance mort,trad. de Ph. K. Dick, Paris, Denoël, 1978p. 14).
P. ext. Être déprimé. Leurs appels au secours percent par des cris aigus; « Je craque, je flippe à mort, j'en ai vraiment marre, j'ai le moral à zéro, je chute, je suis super-parano » (M. Righinids Le Nouvel Observateur,30 juin 1975, p. 37, col. 3).
Étymol. et Hist. 1975 (Le Breton, Argot). Adaptation de l'anglo-amér. to flip, employé notamment dans les expr. to flip one's lid, to flip one's wig signifiant au propre « faire sauter le couvercle, la perruque » c'est-à-dire « s'exciter, perdre la tête » (NED Suppl.2) et spéc. dans le vocab. lié à l'usage de drogues (cf. to flip out on acid « sombrer dans la folie par l'usage du LSD, drogue hallucinogène » ds Dict. of Contemporary and Colloquial usage, Chicago, 1972). Prononc. : [flipé].

FLIPPER2, subst. masc.

A.− [Dans un billard électrique] Mécanisme, commandé par des boutons latéraux qu'actionne le joueur, servant à renvoyer la bille vers le haut. Manœuvrer les flippers. La balle, affolée par le grondement belliqueux des tam-tams et des danses de guerre (...) redoute par-dessus tout le choc implacable des flippers qui la condamne à de nouvelles chevauchées, de nouveaux martyres (C. Vandeloise, Flippers stories,Yellow Now, 1977, p. 11).
B.− P. méton. Billard électrique muni de flippers. Jouer au flipper. Une partie de flipper dans un petit bistrot familier où l'on se retrouve après les cours pour se détendre dans une ambiance sympa (Catal. La Redoute, automne-hiver 1978-79, p. 5).
Prononc. : [flipœ:ʀ]. Étymol. et Hist. 1965, 8 nov. une partie de flipper (L'Express d'apr. Gilb.). Mot anglo-amér. de [to] flip « frapper; renvoyer » (suff. -er), le dispositif dans ce billard électrique renvoyant la bille vers le haut.

Wiktionnaire

Nom commun

flipper \fli.pœʁ\ masculin

  1. (Jeux) Jeu d’arcade à monnayeur, dont le principe est de marquer des points en dirigeant une ou plusieurs billes métalliques sur un plateau de jeu séparé du joueur par une vitre.
    • J’étais tranquille, j’étais pénard
      Accoudé au flipper
      Le type est entré dans le bar
      A commandé un jambon beurre
      — (Renaud, Laisse béton sur l’album Laisse béton, 1977)
    • monter en ville acheter du shampoing et un Petit Classique Larousse, en passant les yeux baissés devant le café où les garçons jouent au flipper. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 60.)
    • […], des joueurs de flipper qui tiltaient, et qui poussaient des grognements, en bousculant fiévreusement le flipper, des joueurs de baby qui rejouaient la belle, pour la centième fois. — (Louis Nicoletto, Une petite mouche noire, TheBookEdition, page 52)
    • On s'y installait parfois, quand on n'avait pas de devoirs à faire. Je faisais une partie de billard contre moi-même tandis qu'Amy me mettait la pâtée au flipper. — (Kody Keplinger, MDR - Menteuse Drôlement Raleuse, traduit de l'américain par Aude Gwendoline, Hachette Livres, 2017, chap. 3)

Verbe

flipper \fli.pe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) (Populaire) Trembler de peur ; angoisser ; avoir peur.
    • Depuis qu’je fume pu d’shit
      J’ai d’la conversation
      Je suis plus tout seul dans mon coin
      À flipper comme un con
      — (Stupeflip, Je fume pu d’shit sur l’album Stupeflip, 2003.)
    • Mais si je n’étais pas venue, hein ? Si j’avais laissé Derek ici, tout seul ? Pas que je flippe le moins du monde qu’il se lève une minette ; il est fou de moi, le pauvre. — (Lolita Pille, Bubble gum, Bernard Grasset, Paris, 2004, ISBN 2-246-64411-9, ch. VII, p. 115)
    • Le Philosophe ne souriait plus et j'ai compris comment il tenait la moitié de la zone nord. Le pasteur lisait sa Bible et je voyais bien qu'il kiffait de me voir flipper. — (Yasmina Traboulsi, Les enfants de la Place, Éditions du Mercure de France, 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « flipper »

(Nom) Du nom anglais donné aux petits leviers contrôlés mécaniquement ou électromécaniquement, d’une taille variant de 3 à 7 centimètres et utilisés pour renvoyer la balle vers le haut du plateau de jeu. L’un des premiers flippers portait sur le plateau de jeu un dauphin Référence nécessaire. Les leviers représentaient sa nageoire (flipper) caudale.
(Verbe) Par extension, le verbe « flipper » signifie « trembler de peur », comme un joueur de flipper craint de perdre la boule et use des leviers mécaniques jusqu’à provoquer un tremblement de la machine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flipper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flipper flipœr

Évolution historique de l’usage du mot « flipper »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flipper »

  • La vie est un flipper, j’évite les bumpers, Du tilt j’ai peur, comme un grand joueur. De MC Solaar / Protège-tibia
  • On joue sa vie comme on joue au flipper On gagne, on perds, et toujours on espère Pouvoir s'en refaire une petite Gratuite, gratuite. De Jean-Louis Aubert / Flipper
  • Arcade 1Up a profité du flot d'annonces gaming de cette fin de printemps pour annoncer la commercialisation prochaine (en Amérique du Nord au moins) de deux nouveaux produits : une nouvelle borne d'Arcade et un flipper. Gameblog, Arcade 1Up annonce une borne X-Men vs Street Fighter... et un flipper Marvel
  • “Ça me fait vraiment flipper ! Les JO, je cours après depuis le début… C’était une bonne année, une très grosse saison pour moi, on sort d’une belle Coupe du monde… C’est décevant. J’espère les faire en 2021.” Evan Fournier Basket Infos, Evan Fournier sur les Jeux Olympiques : "Ça me fait vraiment flipper ! J'espère les faire en 2021"
  • "Ça me fait flipper." Michaël, 27 ans, termine sa cinquième année d’études d’économie et finances à l’université de Cergy (Val d’Oise). Il est actuellement en alternance dans un grand groupe bancaire qui ne va pas le garder. Même s’il est conscient de la valeur de sa formation et de son expérience, il n’est "pas serein" à l’idée d’arriver sur le marché de l’emploi à la rentrée. SudOuest.fr, Coronavirus : "Ça me fait flipper" ! Les jeunes, "sacrifiés" du marché de l’emploi ?

Images d'illustration du mot « flipper »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « flipper »

Langue Traduction
Anglais pinball
Espagnol pinball
Italien flipper
Allemand flipper
Chinois 弹球
Arabe الكرة والدبابيس
Portugais pinball
Russe пинбол
Japonais ピンボール
Basque pinball
Corse pinball
Source : Google Translate API

Synonymes de « flipper »

Source : synonymes de flipper sur lebonsynonyme.fr
Partager